RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 
Extra + Ordinary (Adonis.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Nessie
the royal cobras
messages : 83

MessageSujet: Extra + Ordinary (Adonis.)   Lun 12 Juin - 23:00

Tu sortais quasiment pas le jour, mais tu n’es plus capable de dormir, t’es du pour t’acheter des rideaux ou arrêter de mener ta vie de dévergondée. Mais ça, tu le sais, t’as déjà passé le point de non-retour. T’es du genre à prendre des wake ups, des boissons énergiques, de l’alcool et de la coke, selon l’effet que tu recherches, et les mix c’est pas quelque chose qui t’effrayes. T’es dans une phase de jeunesse perpétuelle, t’es comme une adolescente qui connait enfin ce que veut dire le mot freedom! Si t’as une overdose, tu constateras seulement que tu n’es pas aussi invincible que tu le crois. C’est comme ça que tu penses, et si tout le monde peut s’en inquiéter, ils ne savent pas à quel point ils sont dans l’ignorance sur ton cas. Tu caches ton addiction, mais ils commencent à voir des failles dans ton personnage.

Tu te promènes, t’es songeuse, et ça fait plusieurs jours que ça te prend. Tu finis toujours au même café du coin, sans trop savoir s’il est indispensable à ce quartier ou non. Tu sais juste vivre de nuit maintenant, alors tes arrêts habituels sont les dépanneurs, parfois ton livreur, les boîtes et les bars, dont celui dans lequel tu travailles. Tu croises quelques visages qui ne te sont pas inconnus et ça semble d’ailleurs les surprendre de te voir là en pleine après-midi, du moins, pour ceux qui se rappellent encore de quelque chose de leurs soirées. Tu as un petit sourire aux lèvres, alors que tu bois ton éternel limonade givrée.

Tes yeux se posent toujours sur le même individu. Un genre de type qui semble être un sombre et mystérieux jeune homme. Tu regardes sa barbe de deux jours et ses cheveux foncés, mais tu finis par poser ton regard sur ce qui, tu l’ignorais avant, mais semblait te captiver. Un livre. Le même qu’hier, avant-hier et avant-avant-hier, que ton cerveau te dis, alors que tu n’avais pas vraiment souvenir d’avoir lu le titre autant de fois.

Tu te doutes que le mec l’as lu plus d’une fois. Pas d’étiquette de bibliothèque, alors que la reliure semble avoir un peu d’ancienneté dans le cuir. Tu as l’habitude de simplement aborder les gens, mais depuis que t’as ta nouvelle capacité, tu aimes bien la pratiquer, alors, tu t’essayes. Il tourne la page. Tu commences ton délire, ça semble de la poésie son truc, du moins, c’est ce que tu crois comprendre en lisant le titre, et en voyant comment il semble trouver les réponses de sa vie dans le bouquin qu’il tient délicatement dans le creux de ses mains.

Tu te dis que tu aurais simplement pu partir une conversation en créant une illusion du genre : « Hey, p’tit lecteur inconnu, t’as envie de faire autre chose que de trouver ta vie dans ton livre ? » au lieu de quoi, tu te lances dans l’écriture d’une petite histoire. Rien de très lyrique, rien de très poétique, mais t’essayes de faire quelque chose d’esthétique pour réveiller son œil, et son envie à tourner les pages avec une certaine… surprise? Peut-être. Peut-être que tu cherches juste rien au final, sauf à te distraire de tes songes.

« On t’acclame. On te le fait croire. On te chuchote aucun prénom, alors que c’est ce que tu cherches sans fond. Que tes origines soient sans tréfonds! Y croire ou perdre le vouloir. Le savoir? Chasser la vérité ou courir pour la rattraper, Jane? Car c’est maintenant ton nouveau prénom, pas celui que tu te donnes. Celui invisible qu’on accrocherait à un patient ou un mort non identifié. Car, au final, c’est cela que t’es. T’es une Jane Doe amnésique parmi d’autres Jane et d’autres John. Tu te réveilles dans le blanc, pour finir par constater que ce n’est pas la pureté qui t’as réveillée, mais le vide. Vas-tu sauter dedans ou te terrer? Vas-tu revivre comme avant ou changer le présent? »

Tu es discrète, tu ne le regarde que du coin de l’œil, semblant si captivée par ta boisson et le menu que tu as sous les yeux, mais ton intérêt est maintenant porté sur celui qui lis un sujet que tu évites pourtant continuellement d’aborder. T’es peut-être une fille d’habitude enjouée, mignonne, parfois vulgaire, mais rien de ce texte semble réellement provenir de celle que tu connais, que tu modèles, que tu fais défiler, parader devant les yeux inconnus. Comme quoi savoir que les souvenirs peuvent revenir te fais complètement déraillée. Déjà que ta manie de parler au elle t’as mis la puce à l’oreille, tu n’oses pas t’aventurer dans les méandres d’une vie dont tu veux oublier les mésententes.
Extra + Ordinary (Adonis.)
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [VENDU] Flipper Cirqus Voltaire + extra
» Décors végétation extra-terrestre
» Les missions Extra (Ramener les voitures)
» [Aliment] LUSTUCRU les extra terrestres et Germaine.
» [StB] Newspaper Extra 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum