RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 
Rise and Shine - ft. Pearl & Zombie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Pearl
only serving myself
messages : 31

MessageSujet: Rise and Shine - ft. Pearl & Zombie   Sam 26 Aoû - 1:15




Rise and Shine
ft. Pearl & Zombie
Tu auras beau m’avoir dit que tu n’étais pas une personne matinale, tu ne pouvais pas échapper à cette escapade. Lorsque j’ai une lubie en tête, elle doit se produire. Point, barre. Tu étais la personne parfaite pour ce genre de sorties impromptues. Toi qui, au fil de nos discussions, m’avait fait part de ton désir de savourer le moment présent. Ce n’était pas tombé dans l’oreille d’une sourde, oh que non. Nous partagions ce besoin d’être ancrés dans nos vies, de sentir le poids du temps à sa juste valeur. Nous refusions tous les deux de chercher à tout prix des réponses sur notre passé et tentions avec vigueur de lutter contre l’anticipation face au futur. De ce côté là, nous étions des âmes sœurs.

« Mets tes souliers. J’ai envie d’aller voir le soleil se lever par dessus les bateaux. » Que je t’ai dis au téléphone, ce matin à l’heure des poules, sans vraiment t’expliquer les motivations profondes de ma soudaine envie.

Le lien s’était fait très vite dans ma tête. Quoi de mieux pour se rappeler qu’en bout de ligne, on est insignifiants. Des petits grains de sable dans le désert. De minuscules êtres humains dans l’Univers. Quoi de mieux pour retrouver son humilité et, ainsi, remettre les pendules à l’heure face à sa simple existence. Je ne me rappelais plus la dernière fois que j’étais allée voir le soleil se lever. Cela devait faire longtemps, car depuis la naissance de cette idée dans ma tête, je n’arrivais pas à m’en départir. Cela devait se réaliser à tout prix et, bien que ce genre d’activité ait son charme en solitaire, je me disais que tu étais la personne parfaite avec qui en profiter.

Je n’avais pas dormi la veille. Fouilles-moi pourquoi, je m’étais dis vers les minuits que de me taper les deux Kill Bill, tout en sachant pertinemment qu’ils comptabilisaient à eux deux presque trois heures de temps d’écran, c’était une très bonne idée. Je ne regrette d’ailleurs pas du tout mes actions. Cependant, au terme de mon fabuleux marathon, je me retrouvais devant une triste constatation : il était près de quatre heures et je n’avais toujours pas sommeil. Puis, l’évidence m’est tombée dessus comme une tonne de briques : si je n’arrive pas à dormir, c’est une occasion excellente pour aller admirer le lever du soleil.

Après avoir rangé mon téléphone dans ma poche – je ne sais même plus si je suis tombée sur la boîte vocale ou si tu m’as répondu, cette partie là est un peu floue dans mon esprit, j’ai moi-même enfilé mes chaussures, ai passé une veste sur mes épaules et ai empoigné mes lunettes de soleil avant de quitter l’appartement sans regarder derrière moi...jusqu’à ce qu’une nouvelle idée me fasse rebrousser chemin et que je rentre à nouveau pour aller chercher quelques essentiels : deux bières, des pommes, du beurre d’arachides, un couteau et une couverture. Un pique-nique pas mal ratchet, mais tout à fait satisfaisant pour la friture qui recouvrait mon cerveau à cette heure-là.

J’ai fait mon petit bout de chemin avec mon baluchon sur l’épaule, nonchalamment, avec les mains dans les poches et la chanson Twisted Nerve dans la tête, celle qu’Elle Driver sifflote dans l’hôpital avant sa tentative de meurtre sur Beatrice Kiddo. Je me surprends même à pousser quelques notes alors que je déambule dans les rues d’un pas rythmé. J’arrive finalement à destination – A.K.A ton appartement après un moment de marche : c’est que, vois-tu, j’ai beau habiter dans le secteur nord-ouest, du côté du centre-ville, ce n’est quand même pas la porte à côté. Toujours est-il que je me retrouve bientôt devant ta porte. Ai-je abusé de la bonté de cœur d’une personne de ton bloc qui rentrait chez elle après une soirée arrosée, ou ai-je appuyé sur tous les boutons jusqu’à ce que quelqu’un m’ouvre la porte de l’immeuble, nous ne le saurons jamais… (C’était la première option, je ne suis tout de même pas sadique au point de troubler le sommeil d’autant de personnes) Enfin, toujours est-il que j’ai frappé, puis j’ai dit d’une toute petite voix amplifiée par l’écho du couloir :

« Hey, c’est moi, t’as eu le temps d’attacher tes lacets j’espère... »
⇜ code by bat'phanie ⇝


crédits gif: X X X X
Rise and Shine - ft. Pearl & Zombie
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» stratégie zombie
» [Lego] Coup de cœur: Maxifig' Zombie
» All thing zombie
» Carthage, Rise of the Roman Republic - GMT
» BLACK PEARL MEGABLOCK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum