RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 
journal d'absynthe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Absynthe
only serving myself
messages : 208

MessageSujet: journal d'absynthe   Mer 12 Juil - 18:30


journal de ABSYNTHE
INFORMATIONS CONNUES
✲ Absy a assisté au suicide de quelqu'un qu'elle appréciait.
THÉORIES ✲ ici tu formules et écris sous forme de points des théories sur le passé de ton personnage. par exemple : ✲ je pense que x est mon frère.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Absynthe
only serving myself
messages : 208

MessageSujet: Re: journal d'absynthe   Dim 16 Juil - 7:45

UN SOUVENIR D'ABSYNTHE
 « Tu veux vraiment rester là ? » Sa voix grave t'arrache un frisson qui t'agite sans un son. Si ton visage reste impassible, juste reflet du calme qui t'habite en cas de situation critique, ton cœur se fracasse dans ta poitrine. Qui aurait cru que tu t'attacherais à lui ? Qui aurait cru que tu serais présente ? Pourtant, t'es bien la seule qui ne comprends pas ce geste et les raisons qui motivent ce sacrifice. Toi, tu t'es arrêtée au passage où il avait la possibilité de rester en vie. La suite t'échappe encore. « J'en suis sûre. » Tu réponds d'une voix assurée. Tu doutes encore que ce sera si horrible que ça. T'en as vu d'autres, merde. T'en as vu tellement. T'en as fait tellement. Pourtant rien ne te préparait à ça.
Il arme le revolver avec un tel flegme que tu te demandes réellement si ce sont les derniers instants où tu vois son corps bouger, son corps suivre le cours de ses pensées. Tes mains se mettent à trembler alors tu croises les bras sur ta poitrine. Tu t'obstines à garder ton regard vrillé sur le colosse. Tu sais qu'il a pris une décision qui lui ressemble. Tu sais qu'il ne peut pas vivre comme ça. Tu as appris à le connaître. Il parle comme un vieux sage des fois... et tu te souviens que pour annoncer sa décision, ses mots étaient posés, presque trop réfléchis. Tu ne l'as jamais compris et tu penses qu'il ne t'a jamais comprise mais ce n'est pas pour ça que tu es là et que tu assistes à ça. Tu es là parce que tu as besoin de le voir. Ton ventre se tort, c'est douloureux. Ton souffle se raccourcis, c'est fastidieux. Et lui, il porte le canon à sa tempe. Son regard se lève vers toi et tu perçois son dernier conseil avisé. Celui qu'il te donne tout le temps, celui d'être prudente, de ne pas mettre ta vie sur un fil. Mais soudainement tu trouves ça dégueulasse qu'il passe son temps à te rabâcher ça alors que sa vie se retrouve au bout de la détente d'un flingue. Une pointe de colère s'insurge en toi mais la balle est tirée avant qu'elle ne s'impose sur ton visage. Le sang éclabousse les murs si fins, sa cervelle est en miette. Tu entends un cri de rage à l'extérieur mais toi, tu restes figée les larmes déversant leurs déboires sur la dentelle noire de ta robe du soir.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Absynthe
only serving myself
messages : 208

MessageSujet: Re: journal d'absynthe   Dim 30 Juil - 8:18

UN SOUVENIR D'ABSYNTHE
Ta main tendue vers les braises attend dangereusement que le papier se consume entièrement pour qu'elle parfume ton âme de ses cendres. Tu as ressenti quelque chose à la découverte de cette lettre, parmi tant d'autres. Elle n'était sans doute pas la dernière en date mais c'est celle que tu voulais brûler en dernier. Tu voulais la tenir et faire brûler en dernier, tes sentiments avec elle. Parce que tu t'es sentie faible, à un instant où tu n'aurais jamais cru verser de larmes. Elles coulent encore ces garces, elles effacent la colère qui pourtant t'assaille un peu plus de minute en minute. Le feu mord le bout de tes doigts mais c'est à peine si tu le sens. Cette escale ici a été un radical cauchemar. Tu n'aurais jamais pensé revenir après tout ça mais elle a gardé tes lettres comme si elles avaient une quelconque valeur. C'est ridicule. Tu trouves ça stupide et inutile. Pourtant, tu es tombée sur des choses dans ce tas de papier. Des choses que tu aurais aimé ne jamais savoir. Ne jamais lire. A présent la rage dévore ton coeur, pendant que les souvenirs noircissent ton esprit. Tu te souviens de ses paroles avec amertume. Ses « pour toujours », ses  « plus jamais ». Elle a été la seule raison de ton départ et de ta folie. Et à présent, tu seras son dernier souvenir. Ta main s'abat sur la dernière lettre que tu n'as pas mise au feu et tu la glisses dans la poche de ta veste en cuir. Sans un regard pour cette maison qui fut la tienne, tu te diriges vers ta moto. Tu l'enfourches et enfonces tes cheveux d'un ravissant rouge sang dans ton casque. Le mariage est dans quelques heures. Si tu roules assez vite, tu vas atteindre ta destination. Et tu trouveras ta vengeance au bout de ta damnation.

Spoiler:
 



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: journal d'absynthe   

journal d'absynthe
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Un journal de la Horde...
» Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum