RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 
Journal d'Ulli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Ulli
only serving myself
messages : 384

MessageSujet: Journal d'Ulli   Dim 9 Juil - 8:28


journal de Ulli
INFORMATIONS CONNUES
- Mon tatouage dans le dos je l'ai fais pour un gamin
- Mon vrai nom est Mun-Hee
- J'ai tué une femme pour une boîte
- Je me suis disputé avec un mec auquel je tenais. Peut être le même gamin ?
THÉORIES ✲ ici tu formules et écris sous forme de points des théories sur le passé de ton personnage. par exemple : ✲ je pense que x est mon frère.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Ulli
only serving myself
messages : 384

MessageSujet: Re: Journal d'Ulli   Dim 9 Juil - 8:28

SOUVENIR D'ULLI
Les rayons du soleil éclairent ta peau pâle et font briller les gouttes qui parsèment la surface de tes muscles. Le contact de l'astre lumière sur ta peau d'opale, de porcelaine entraîne une chaleur supplémentaire. L'air est brûlant, l'air est étouffant et toi qui n'es pourtant pas friand des baignades, tu préfères l'air maussade de cette eau froide presque grisâtre plutôt que l'air jovial de cet impeccable ciel bleu. Tu voudrais aller à l'ombre mais ce gosse à côté de toi, il se plaît au soleil alors que ça semble tellement irrespirable pour toi. Alors tu restes sur ce pont avec lui. Et tu l'entends, il fait des bruits avec sa bouche. Il sait que tu as horreur de ça, toi qui t'entend si bien avec le silence. Tu lui dis de la boucler en coréen et tu sais qu'il te comprend, le gamin. Mais il prend l'air de rien, comme si t'avais pas ouvert la bouche. Et ça t'énerve tellement. Tu lui tournes le dos, néanmoins incapable de t'en aller comme tu devrais le faire. Et finalement, il se tait. Tu attrapes alors ton livre, sans te retourner et tu plonges dans ta lecture quand tu sens un toucher dans ton dos, aussi léger que celui d'une plume. Tu comprends rapidement ce que c'est, tu l'as déjà senti. Et cette fois tes gestes sont brusques quand tu te retournes. « Merde ! J't'ai dit de plus jamais me toucher ! » Toi, tu comprends rien à tout ça. A cette lueur qui brille dans son regard, à ce besoin de toucher ton corps de glace. T'es pas comme ça et tu comprends pas. C'est pas que ça te dégoûte mais tu trouves ça purement et simplement inutile. « Mais ces ailes, tu les as faites pour moi. » réplique le gamin avec ses yeux fixés sur toi, infaillibles presque confiants. « Et alors ? » T'es froid mais tu vois pas le rapport. C'est vrai que ce tatouage, tu l'as fait pour lui, en pensant à lui et avec lui pendant qu'il essayait inutilement de te rassurer. Mais c'est pas une raison pour te tripoter comme ça.

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Ulli
only serving myself
messages : 384

MessageSujet: Re: Journal d'Ulli   Mer 19 Juil - 6:35

SOUVENIR D'ULLI
Les longs couloirs stériles sont d'une telle froideur qu'ils correspondent à ta propre splendeur. Du moins, c'est là ta pensée et elle t'arrache un sourire. Ces couloirs sont aussi déserts que peut l'être ton cœur et les murs sont aussi blancs que l'est ton teint devenu diaphane. Dans ton crâne résonne les échos d'une douleur insupportable et la fièvre de fait trembler. Le revolver que tu tiens ne tremblera pourtant pas quand tu appuieras sur la détente, c'est une promesse que tu te fais. Ton pas est décidé, et entre ces murs que tu connais, la fin de cette garce va sonner. La pièce que tu souhaites atteindre n'arrive pas assez vite. Tu trépignes et tes fantasmes ont beau se mélanger tu restes fixés sur ton objectif. Lorsque tu arrives, tu ne t'embarrasses pas de la théâtralité que tu aimes parfois laisser habiter tes entrées. Cette fois tu es trop pressé. Tu sais qu'elle a ce que tu cherches et tu n'hésiteras pas à lui arracher. La femme pivote sur son fauteuil en entendant tes pas lourds heurter le sol. Elle tient une boîte entre ses mains et tu devines ce qui se trouve à l'intérieur pendant qu'elle s'étonne de ta présence. Evidemment, tu as su mener ta barque comme tu l'entendais, comment aurait-elle su ? « Mun-Hee ? Qu'est-ce que tu fais ici, tu devrais être... » Un sourire amer étire tes lèvres et tu lui craches presque au visage : « Loin. Trop loin pour que vous pensiez à moi, pas vrai ? Out of sight, out of mind. » Sur ces bonnes paroles, tu braques ton arme sur elle et tu n'attends même pas pour presser la détente. Aucun égard pour le corps qui retombe sans vie sur ce fauteuil, tu prends ce que tu es venu chercher, sans aucun sentiment.

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Ulli
only serving myself
messages : 384

MessageSujet: Re: Journal d'Ulli   Dim 6 Aoû - 13:06

SOUVENIR D'ULLI
La situation t'échappe. Tu n'as aucun contrôle sur ce qui se passe. Tu tentes de retenir les choses. Tes mains s'accroches où ton coeur s'érode. Tu as la sensation d'être impuissant. Pourtant, autrefois, tu étais celui qui savait, celui qui parlait et lui, il écoutait. Pourquoi ça a tellement changé ? La nuit est glaciale mais pas autant que sa voix qui te fouette comme autant de coup de badine. « T'étais pas là ! T'as jamais été là quand il fallait de toute façon. J'en ai rien à foutre de ce que tu penses de mes décisions ! J'te demande pas ton approbation. » Il te contourne, plus énervé qu'il ne l'a jamais été. Ta colère à toi semble se mélanger à une nuée d'autres sentiments que tu ne contrôles pas. Tu n'as jamais ressenti autant de chose à la fois et ton corps semble trop étroit pour garder tout cela enfoui. Tu bouillonnes, tu suffoques et tu ne le laisses pas s'échapper comme ça. Tu te mets en travers de son chemin parce que c'est vrai, tu ignores ce qu'il en est mais tu es là, maintenant. « J'étais peut-être pas là mais maintenant, je le suis. » Tu plantes ton regard dans le sien voulant lui faire comprendre ce que tu seras toujours incapable de lui dire. « Et alors ? Si c'est pour jouer les lâches, comme d'habitude, je vois pas l'intérêt. » Il te poignarde en plein coeur et une fois de plus, le changement de situation te frappe de plein fouet. Tu n'as jamais été capable de ressentir grand chose mais depuis ça, tout est différent. Tu portes une main à ton torse et reste figé sur place. Ce furent ses derniers mots avant qu'il ne disparaisse dans la nuit, te laissant seul avec tes regrets.



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Journal d'Ulli   

Journal d'Ulli
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Un journal de la Horde...
» Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum