RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 
Journal de Wade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Wade
only serving myself
messages : 741

MessageSujet: Journal de Wade   Dim 9 Juil - 7:54


journal de WADE
INFORMATIONS CONNUES

ONE
- Il s'attendait à retrouver quelqu'un chez lui, avec qui il habite, un soir de beau temps mais seul le silence lui a répondu. Il est allé voir dans la chambre et pour une raison encore inconnue son monde s'est effondré en miettes.
- Etait à une soirée entre amis, pour célébrer l'obtention du diplôme de l'un, les fiançailles d'un autre.

TWO
- Son nom de famille est Thornton
- Il était soldat dans l'armée

THREE
- La personne qu'il cherchait et qu'il a retrouvé inanimée dans sa chambre est en réalité sa mère
- En état de mort cérébral, il a dû prendre la décision de la débrancher

FOUR
- Il a un meilleur ami qu'il surnomme Ko' et qui avait un double de clé de l'appartement dans lequel il vivait avec sa mère
- C'est ce meilleur ami qui lui a offert son couteau suisse

FIVE
- Emmené au trou pour cause de bagarre, il fait la connaissance d'un certain Jamieson qui prend soin de lui pendant 7j en échange d'une oreille attentive. A sa sortie, c'est ce Sergent qui lui offre le fameux briquet en métal.
- Avec ce même briquet, le soir-même il met le feu aux différentes tentes de ses camarades sans se soucier de savoir si elles sont occupées ou non.

SIX
- Visiblement recherché(s) ou tout du moins en danger de mort, il a un camp de fortune à la belle étoile avec son meilleur ami Ko', contre qui il semble être en colère. Malade, il ne sait pas ce qu'il lui arrive mais est forcé de faire équipe avec le jeune homme.

THÉORIES

✲ Je pense que l'ami fiancé de Wade pourrait être Shadow
✲ Je pense que Wade a été l'amant de Shadow. L'homme dans la tente, c'est lui !
✲ Je pense que la mère de Wade s'est suicidée.
✲ Je pense que K. Eklund dont il a trouvé le contrat de mariage aux crayons de couleur est le meilleur ami de Wade Ko', et que ce dernier en pinçait pour lui
✲ Je pense que Wade est le frère de Mason
✲ Je pense qu'Alex pourrait être le meilleur ami qui en pince pour Wade.


Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Wade
only serving myself
messages : 741

MessageSujet: Re: Journal de Wade   Dim 9 Juil - 7:54

UN SOUVENIR DE WADE
Il fait beau, ce soir. Le ciel est à peine couvert et une légère brise caresse tes cheveux. Tu en as profité pour passer la soirée sur une terrasse en compagnie de quelques-uns de tes amis proches, célébrant l’obtention du diplôme de l’un, le futur mariage d’un autre. Un sourire amer flotte encore sur tes lèvres sur le chemin du retour. Les mains dans les poches, la tête dans les nuages, tu te demandes si tu n’as pas complètement raté ta vie. T’aurais pas pu devenir médecin? Non, c’était trop long, trop chiant. T’as préféré sortir plutôt que de rester le nez dans un bouquin. Ton pied s’abat dans une poubelle au bas de ton logement et tu gravis les escaliers, poussant la porte pour la refermer derrière toi. « J’suis rentré. » Ta voix résonne entre les murs, un écho de solitude qui te semble bien hors du commun. Le silence t’enlace, te berce doucement. Seul tes souliers sur le parquet arrivent à perturber cette quiétude. Ça, et ton cœur qui bat la chamade. Du bout des doigts, tu pousses la porte de sa chambre et ton monde s’écroule en un instant. Les larmes maculent ton visage et tu perds le contrôle. Tu perds la notion du temps. Tu vois les flashs, les ambulanciers qui te demandent ce qui s’est passé, sans que tu ne sois capable de rétorquer quoi que ce soit. Le silence s’est emparé de ton âme.



Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Wade
only serving myself
messages : 741

MessageSujet: Re: Journal de Wade   Dim 16 Juil - 8:56

SOUVENIR DE WADE
Tu as un sourire collé sur les lèvres. Pour une raison que tu ignores, tu ne peux t’arrêter de sourire. « Tu cherches vraiment les ennuis, toi. » Tu perds le souffle tandis que le poing d’un des jeunes hommes s’abat sur ton ventre, puis sur tes côtes, que tu entends craquer. Tu serres les dents et ravales le cri de douleur qui se perche au bord de tes lèvres. Si tu vivais dans le silence depuis tout ce temps, tu avais maintenant envie de crier ta rage pour que la planète entière en soit témoin. Tu voulais laisser cet amalgame d’émotions exploser, les engloutir complètement pour leur faire comprendre à quel point ils avaient tort. Mais encore une fois, tu ravales ta rancune et encaisses, sans plus. Tu tombes à genoux, tes camarades cessant de te supporter, l’un d’entre eux posant son pied contre ton omoplate. « Soldat Thornton, pour cette indiscipline, vous vous méritez une semaine au trou. Emmenez-le. » La peur se tapit au fond de tes yeux. Tu veux rétorquer, mais la semelle d’un de tes comparses s’abat contre ta mâchoire, et tu t’effondres. Cette rage sourde qui bouille en toi laisse de nouveau place au silence.

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Wade
only serving myself
messages : 741

MessageSujet: Re: Journal de Wade   Lun 17 Juil - 14:49

SOUVENIR DE WADE
Tes paupières sont fermées, mais tu vois encore les flashs. Tu entends toujours les ambulanciers s’affairer, sortir le corps en hâte de votre appartement. Tu les as suivis dans l’ambulance même si tu aurais préféré rester à l’arrière, rester loin de tout ceci. Ta tête repose contre le mur derrière toi. Tu ouvres lentement tes mains, que tu tenais fermées en poing depuis plus de deux heures. Tes jointures te font souffrir, mais tu encaisses en silence. « M. Thornton? » Tu ne captes pas, sur le moment, que c’est à toi qu’on parle. Une main se pose contre ton épaule et tu sursautes, empoignant l’avant-bras de la jeune femme pour la repousser. Tu la fixes un moment, l’air hébété, balbutiant quelques excuses. « Oui, je.. Pardon. Je ne vous ai pas fait mal? Est-ce qu’elle va bien? » Tu craches cette question qui te brûle les lèvres depuis un long moment déjà. Tu tentes de ne pas te créer de faux espoirs, mais au plus profond de ton âme, tu espères qu’elle soit toujours en vie. L’infirmière tourne simplement les talons et te mènes dans un bureau à l’écart, refermant la porte derrière toi et te priant de prendre place sur l’une des deux chaises. « Je n’ai pas d’excellentes nouvelles. » Elle prend des gants blancs, mesurant l’impact de chacun de ses mots. « Elle est toujours vivante. Mais sa vie ne tient qu’à un fil… Elle est dans le coma. Et… Nous ne savons pas si elle en sortira un jour. » Elle t’explique que le manque d’oxygène a causé des dommages irréversibles à son cerveau, qu’elle vivra avec des séquelles majeures pour le restant de sa vie. Un légume, tout simplement. « Prenez le temps de peser le pour et les contre. C’est votre mère, après tout. » Tu te relèves directement et tournes les talons. « Débranchez-la. » Tu claques la porte sans même y penser à deux fois, et tu quittes l’hôpital, les poings serrés. Le silence ne s’est pas seulement emparé de ton âme. Il l’a complètement dévorée.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Wade
only serving myself
messages : 741

MessageSujet: Re: Journal de Wade   Lun 17 Juil - 15:31

Objet trouvé pendant la kermesse :

pour wade
« Trois... Deux... » Alors que t'arrives pour faire le trois, une feuille de papier virevoltant au vent vient s'écraser sur ton visage, empêchant le un de franchir tes lèvres. Quand tu l'enlèves pour regarder qui est ton agresseur, tu remarques qu'il s'agit d'un contrat écrit en crayon de couleur qui marie S. Boyle et K. Eklund.

N.B. l'objet appartient au passé de quelqu'un d'autre et pas de votre personnage

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Wade
only serving myself
messages : 741

MessageSujet: Re: Journal de Wade   Dim 30 Juil - 5:07

SOUVENIR DE WADE
« Joyeux anniversaire! » Un grognement se fait entendre, signe apparent de ta désapprobation. Les rideaux s’ouvrent rapidement, les rayons du soleil mordant ta peau de porcelaine. « J’avais pourtant dit à ma mère de ne pas te laisser entrer… » Tu grognes ces mots d’en dessous de ton oreiller, cherchant à tâtons ton portable pour vérifier l’heure. « Tu oublies que tu m’as fait un double de la clé. Je ne suis pas ton meilleur ami pour rien! » Tu le fixes de sous ton oreiller, regrettant amèrement ta décision. Tu as 24 ans, aujourd’hui. Il n’y a rien de spécial à célébrer, tu ne vois pas pourquoi ton cadet en fait tout un plat. Ça ne vaut pas la peine d’être souligné. Tu te redresses dans ton lit, te frottant vigoureusement les yeux, l’air ambiant te donnant la chair de poule. Sa main chaude glisse contre ton torse et tu fronces les sourcils en le regardant. Il te tend une petite boîte sertie d’un ruban blanc. Tu repousses délicatement sa main, mais attrapes le présent et ouvre l’emballage. « Tu n’aurais pas dû, Ko’… » Tes yeux s’accrochent au bleu vibrant du couteau qu’il vient de t’offrir. Tu l’examines sous toutes ses coutures et te dis qu’il a dû dépenser une fortune pour l’item. Tout ça pour te faire plaisir. « Je me suis dit que ça pourrait t’être utile, par les temps qui courent… » Tu le regardes un instant avant de l’attirer contre toi et de l’enlacer, poussant un long soupir. « Merci. »

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Wade
only serving myself
messages : 741

MessageSujet: Re: Journal de Wade   Mer 16 Aoû - 4:21

SOUVENIR DE WADE
« Hey. Hey, le blond. T’es vivant, ça va? » Tu clignes des yeux plusieurs fois, déglutissant avec difficulté. Ton corps en entier te fait souffrir, comme si un tank t’étais passé dessus (et c’était presque le cas, vu la carrure de l’autre soldat). Tes prunelles rencontrent celles d’un homme, d’une dizaine d’années ton aîné si tu en juges par sa barbe grisonnante. « Ils ne t’ont pas manqué à ce que je vois. » Il t’aide à te redresser et tu ne peux refuser l’offre : rien que de t’asseoir t’arrache une longue plainte. Il s’appelle Jamieson. Sergent de première ligne, envoyé au trou pour avoir fui la bataille et avoir volontairement causé la mort de son bataillon. C’est avec lui que tu partages ta sentence. Tu apprends à le connaître, il prend soin de toi en échange d’une épaule sur laquelle s’épancher. Tu vois bien qu’il rumine quelque chose depuis ton arrivée et ça te tracasse. Tes sept jours tirent à leur fin. Et il le sait. « Pourquoi tu t’acharnes à rester dans les rangs quand tu ne sais même pas pourquoi tu te bats, Thornton? Dis-moi? » Il glisse un objet dans ta main, que tu regardes attentivement. Un briquet de métal bien simple, un briquet qu’il ne devrait pas avoir au trou. Il te le donne. En souvenir, probablement, mais pour que tu en fasses bon usage. Il compte sur toi. Ce soir-là, à la brunante, tu retrouves ta liberté. Et pour la célébrer, tu fais ce pourquoi tu es venu ici : suivre tes convictions. Le silence dans lequel tu te complais se transforme rapidement en tumulte impossible à faire taire, alors que tu regardes les tentes de tes compatriotes voler en poussière, feu de joie posant un baume sur ton cœur.
Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Wade
only serving myself
messages : 741

MessageSujet: Re: Journal de Wade   Sam 2 Sep - 4:46

SOUVENIR DE WADE
Une douleur lancinante de traverse, de l’estomac aux poumons. Tu te redresses et trébuches sur une branche, te retrouvant à quatre pattes non loin de ton campement de fortune. Et tu vomis. Du moins, tu tentes de vomir. Y’a plus rien qui sort. C’est la septième fois en deux heures. La septième fois que tu tentes d’expulser le contenu de tes intestins, mais que rien ne sort. Tu n’as rien à ingérer, pas même de l’eau, et tu sens tes forces te quitter. Qu’est-ce qui se passe. Pourquoi le destin s’acharne sur toi. Tu entends les branches craquer mais tu ne bronches pas. Tu tentes de reprendre ton souffle lorsque sa main se pose sur ton épaule. « Dégage Ko’. » Tu grognes ces mots avant qu’un nouveau haut le cœur ne fasse trembler ton corps. Il se contente de poser une bouteille remplie d’eau à tes côtés et tourne les talons, allant s’asseoir près du feu. Cette haine viscérale ne te quitte plus. Tu ne supportes plus sa présence. Et pourtant, tu le tolères encore. « J’ai fait à manger, si tu en as la force. » Sa voix s’élève et tu grognes de nouveau. Tu te redresses et retournes difficilement près du feu, portant la bouteille à tes lèvres, buvant la quasi-totalité de son contenu. « Éteint le feu. On va nous trouver et on sera plus que mort. » Tu vides le contenu de ta bouteille sur le feu et la laisses tomber à ses côtés, te glissant dans votre abris, te couchant sur la paillasse de feuilles. Il vient te rejoindre peu de temps après et tu sens son dos se coller contre le tien. Tu réprimes l’envie de le frapper, mais tu n’en as pas la force. Sa présence te réchauffe et c’est bien la seule utilité que tu lui trouves, ce soir.



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Journal de Wade   

Journal de Wade
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Un journal de la Horde...
» Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum