RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 
kermesse (sujet commun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Absynthe
only serving myself
messages : 208

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Mer 26 Juil - 21:39

Tu vois son expression faciale se désintégrer sous tes prunelles attentives. Une pointe de satisfaction se fait sentir dans tes veines. Or, tu t’y attendais. Tu es presque certaine que peu de personne doit avoir eu le « privilège » de voir quelqu’un se suicider. D’ailleurs, tu tentes encore et toujours de te départir des émotions que te procure cette vision sans succès. Un jour, tu réussiras. En attendant, tu tentes de ne pas trembler en pensant à la cervelle de ce mec qui s’est éparpillé sous tes yeux écarquillés. « Inutile de jouer à qui a la vie la plus merdique des deux… »  Le pauvre n’a pas compris où tu voulais en venir. Tu n’as pas dit cela pour te plaindre, mais bien pour lui ouvrir les yeux. Peu importe ce qu’il a vécu, rien n’excuse de se promener comme une loque humaine dans une kermesse, la bouteille à la bouche. Le pire qu’on puisse faire, c’est bien de se laisser démonter par la vie. Tu hoches négativement la tête, un rictus au visage, avant de prendre la dernière bouchée de ta barbe-à-papa. Il te tend une flasque dorée et tu as envie de lui jeter à la figure. « Z’en voulez un peu, ma p’tite dame? Sinon, je garde tout pour moi. C’est à prendre ou à laisser. » Il est temps que tu lui montres de quoi il a l’air. Un faux sourire amusé sur les lèvres, tu lui réponds. « Dommage que votre flasque soit vide. » Elle ne l’est pas, mais tu lui bidouilles le cerveau pour qu’il croit qu’elle le soit. Ton don d’illusionniste doit bien te servir à quelque chose, non? « De toute façon, la réalité vous rattrapera et ce sera pire. Pourquoi retarder l’inévitable, mh? » Tu matérialises un homme debout devant le banc, ses cheveux blonds trop longs sont ternes et sa barbe à raser. C’est lui. Vous êtes les seuls à le voir. « Voilà de quoi vous avez l’air. »
@Jaxen
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Jeu 27 Juil - 10:04

À peine installé dans le manège, @Rafe se lève en nous disant soudainement qu’il ne se sent pas bien. J’ai envie de protester, de le suivre pour m’assurer que tout ira bien, mais avant d’en avoir le loisir un homme vient refermer la barrière qui nous tient en sécurité dans la tasse. Je fronce les sourcils, je pourrais lui demander de l’ouvrir et de nous laisser sortir de là, mais il est trop tard. Je suis inquiète pour Rafe, depuis un moment, il ne va plus très bien. Ses souvenirs lui pourrissent probablement l’existence et je voudrais pouvoir faire plus pour lui venir en aide… « On ne va pouvoir compter que sur la force de nos quatre bras apparemment. » J’hoche la tête et offre un sourire en coin à cette pauvre @Siobhan qui se retrouve toute seule avec moi, définitivement mal à l’aise d’être là. Voilà bien une autre chose sur laquelle j’aimerais avoir plus de pouvoir. Loin de moi l’idée d’intimider mes fidèles au point qu’ils soient mal à l’aise en ma présence… Bientôt, notre tour de manège est terminé et nous sommes libres de sortir de là. Je jette un coup d’œil en direction de la brunette et souris toujours. « Vous êtes libre de partir ma chère si vous le désirez, je ne vous retiens pas plus longtemps. » Sincère, j’espère ainsi lui donner une chance de partir si c’est ce qu’elle désire et de rester si tel est aussi le cas.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Pandora
church of second chance
messages : 58

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Sam 29 Juil - 14:08


topic commun : kermesse
habitants de varakes
L'expression "demandez et vous recevrez" semblait bien aller de pair avec @Ostara qui ne manque pas de rendre ton souhait exhaussé. Tu n'as qu'à suivre le pas, attrapant la main de @Karma au passage pour ne pas la laisser derrière avec ses braves bêtes en forme de saucisses obèses. Vous approchez l'un des stands de nourriture, ton amie passant elle-même ta commande qu'elle finit par te glisser entre les doigts et un sourire fend tes lèvres aussitôt. Le sucre rose et bleu a de quoi te ravir, toi et ton estomac vide, salivant avant de prendre cette première bouchée de la chose. La journée ne pourrait pas mieux se profiler, surtout avec cette promesse de foutre un peu le bordel, sauf que ta route est vite prise de court par un impact qui t'envoie sur les fesses dans un des plus grands classiques cinématographiques. Tout ce qui te préoccupe, c'est de conserver ta friandise saine et sauve, un acte réussi malgré tout même si ton derrière risque de s'en sortir avec de sales ecchymoses. T'as pas le temps d'obtenir un visuel sur le responsable qu'on vole à ta défense, la voix d'Oz raisonnant contre tes tympans avec un air amer. T'aurais fait la même chose, donc tu ne vas pas t'insurger du fait que t'es capable de râler par tes propres moyens. Du coup, tu détournes le regard dans ta bouffe pour poser les yeux sur @Rafe, fronçant aussitôt les sourcils. Non pas que tu ne sois pas ravie de voir une si belle gueule, seulement tu restes un brin surprise par ses manières. « Vous n'avez pas ruiné ma barbe-à-papa donc, oui, ça va très bien. » D'une main, tu t'aides à te relever tout en essayant de réajuster ta tenue en retirant la poussière qui a pu s'y installer. Ostara change de sujet d'intérêt tandis que toi tu te rappelles cette mission que tous doivent être mis à l'épreuve. Tu sais à peu près quoi faire, du coup, arrachant un nouveau morceau de ta friandise pour la faire fondre dans ta bouche. « Vous vouliez profiter des manèges ? »




i hope you're somewhere praying i hope your soul is changing. i hope you find your peace, falling on your knees.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Ruby
only serving myself
messages : 53

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Sam 29 Juil - 16:16

C’était la nouvelle qui parcourait les rues aujourd’hui. La kermesse. Elle était sortie de nulle part. Personne ne semblait savoir qui l’avait organisée ou pourquoi, mais tout le monde semblait décidé à passer un peu de bon temps. Ruby en avait rapidement entendu parler, mais cette apparition soudaine l’avait agacée. Elle voyait cela comme un banquet pour calmer la population, pour leur changer les idées, et pour qu’ils arrêtent un moment de chercher ce que cachait la ville de Varakes. Enfin, c’était surtout l’avis de Ruby. Éternelle méfiance envers ce qu’elle ne connaissait pas. Elle n’avait pas trop le cœur à la fête, mais elle se rendit tout de même à cette kermesse avec l’espoir de peut-être apprendre quelque chose.

Appareil en main, elle se faufilait entre les gens en jetant des coups d’œil tout autour. Une petite fête foraine mobile, tout ce qu’il y avait de plus ordinaire. Stands de nourriture, de jeux et manèges. Tout pour occuper l’esprit. Ruby ne ressentait ni le besoin ni l’envie de s’intégrer tout en s’amusant à la fête. Elle avait autre chose en tête et même si elle n’avait aucune idée de comment y parvenir, elle essayait. Elle ne savait pas si sa présence à la kermesse lui donnerait quelque chose, mais ne sait-on jamais.

Elle avait rapidement commencé à photographier ce qui l’entourait et ce n’était pas l’endroit qui manquait pour les portraits. Ainsi, elle photographia hommes et femmes l’entourant. En fuite avec un chat dans les mains, dans un manège ou sur un banc. Des photos prises sur le fait de ce qui se passait la kermesse. Elle ne savait pas l’histoire derrière, mais ne dit-on pas qu’une image vaut mille mots ? Tous ses morceaux de vie banale, enregistrés chimiquement par l’appareil-pellicule qu’elle tenait dans les mains. Clic. Utile ou non, ça lui donnait l’impression de faire quelque chose. Puis, elle tomba sur cette Asiatique à la chevelure blonde (@Nessie) qui la prit en pleine action. Ruby allait se détourner lorsque la fille fixa un regard intéressé sur elle. Non. Ruby ne se lançait pas dans une séance photo personnalisée pour cette jeune fille. Elle détourna le regard avec l’intention de s’éloigner, mais elle fut vite rattrapée. Elle tourna donc la tête vers la fille avec agacement :

- Qu’est-ce que tu veux ?
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Siobhan
church of second chance
messages : 469

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Sam 29 Juil - 18:17


topic commun : kermesse
habitants de varakes

Étourdie par le paysage qui défile à toute vitesse devant ses yeux, tournant sur elles-mêmes dans une lutte acharnée pour garder leur allure, le monde ne devenant qu’un amas indistinct de couleurs vives et aussi rapides étaient les tours effectués, le tout était d’une certaine façon reposante. Une façon comme une autre d’ignorer le reste du monde, la perte d’équilibre en plus mais la gueule de bois en moins si l’on avait choisi l’alcool pour devenir insensible. Le manège ralentit doucement sa course et les rires de leurs comparses commencent à s’étouffer alors que les tasses s’immobilisent lentement. Certes, cela avait finalement été un peu plus attrayant que ce qu’elle aurait cru initialement mais ce fut tout de même avec soulagement que l’infirmière descendit du manège suivie de @Genesis et elle chercha du regard le prêtre dans la foule pour s’assurer qu’il n’était pas aussi mal que l’avait laissé présager son départ précipité du manège mais la parole de sa Mère supérieure l’interrompit dans sa recherche. Un instant, elle se demanda s’il ne valait pas mieux qu’elles séparent leurs chemins mais cela lui aurait paru discourtois de l’abandonner pour la seule et simple raison qu’elle avait l’impression d’être une écolière face à sa tutrice à qui elle devait rendre des comptes alors que cela faisait longtemps qu’elle avait quitté les bancs de l’école, si même elle y avait été. « Mais vous ne me retenez pas ma Mère mais peut-être que c’est moi qui vous empêche de vaquer à vos occupations ? Si ce n’est pas le cas, l’on peut toujours se balader pour jeter un œil aux autres manèges et s’assurer que Père Rafe va bien ? Avançant dans l’allée illuminée, observant avec attention les stands et attractions les entourant, une tente l’intriguant suffisamment pour qu’elle s’arrête le temps de regarder d’un air amusé des pauvres gens s’essayer à lancer des anneaux sur des bouteilles pour gagner des lots de seconde zone mais fut finalement assez curieuse pour s’y essayer, réussissant à son grand étonnement à lancer presque tous les anneaux qui lui avaient été donnés sur le goulot de la bouteille et gagna ainsi une petite cible munie de quelques fléchettes le tout emballé précautionneusement dans un étui de plastique. Ça pourra toujours nous occuper à la Church après la messe. plaisanta-t-elle avec Genesis, regrettant instantanément que son sens de l’humour pitoyable ait jugé bon de proposer de lancer des objets contondants au sein de l’Église comme si c’était la meilleure idée du siècle. Mais alors qu’elle était occupée à s’adresser à sa Mère supérieure, elle manqua de rentrer dans un labrador qui venait en sens inverse, ne regardant pas là où elle mettait les pieds pour aider son cas. Oh pardon ! » Son regard désolé se posa sur la maîtresse de l’animal (@Low), ce dernier étant bien calme malgré l’agitation environnante.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Nessie
the royal cobras
messages : 83

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Dim 30 Juil - 0:45


topic commun : kermesse
habitants de varakes

Tu es surement la première que l'on imagine à ce genre de fête. Tous les Cobras ne seront pas surpris de voir ton minois ici et tu en croises quelque uns sans toutefois les déranger. Et puis, lorsque tu vois Jaxen, tu comprends bien qu'il a d,avantage envie de faire du social avec sa bouteille et non avec la femme aux cheveux bleus qui l'aborde. Tu ris un peu dans ta barbe, mais tu continues ton chemin. Tu te dis bien que chaque personnes qui te connaisses au bar se disent qu'on va te voir apparaître juste l'autre côté d'un stand ou en arrière d'une énorme peluche, et pourtant, tu n'es pas dans les premiers arrivés.

En fait, tu n'es pas du genre à arriver au début des festivités. Tu préfères te pointer quand le vent tourne et que la fête est déjà bien entamée. Tu arrives toujours au moment culminant de l'événement, à se demander comment tu peux toujours réussir à faire cet exploit. À peine arrivée que tu es déjà partie dans tes folies. Tu veux déjà dépenser pour de la nourriture qui, par un miracle ne te dégoûte pas, et qui ne te rappelle pas ton régime poudreux.

Tu penses déjà à des bretzels géants, à un hot-dog, mais tu finis par vouloir du sucre brut. Qui fond dans la bouche. Tu veux une barbe-à-papa. Tu vois les couleurs et c'est tout ce qu'il te faut pour te convaincre réellement d'acheter promptement. Tu as des trésors en mains et des éclats de joie dans les yeux avant qu'il ne se transforme en éclairs. Tu te disais bien que c'était trop beau pour que personne ne gâche ce moment. Que c'était l'endroit et le moment parfait pour te sentir libre et où le vide de ta tête ne serait pas présent avec autant de musique et de distractions à avoir sous les yeux, mais tu les entends tous marmonner en compagnie d'amourettes, d'amis ou de connaissances à savoir s'ils aimaient ou non les manèges et tout autre détails de la sorte dans leur ancienne vie. Tu aurais presque le goût de les noyer dans leur mer de conneries, mais tu ne le fais pas et tu finis par avancer plus vite pour trouver d'autres choses à faire.

Tu te tentes à quelques tirs de cibles avec des pistolets à l'eau, tout en arrosant ceux que tu reconnais ou que tu hais en secret. Toi et un groupe de jeunes hommes habitués du bar, vous finissez par changer le jeu du stand dans lequel vous vous amusiez avant de vous faire chasser par le responsable du stand.

T'es rapidement sous le bras de qui mieux mieux alors que vous quittez le stand avant de retrouver ta solitude que tu ne savoures pas à sa juste valeur, alors qu'ils vont tous tu ne sais où. Soit vers d'autres manèges ou d'autres stands. Ça ne te fait pourtant pas un pli, sachant très bien qu'avec eux, ou du moins, ceux que tu connais dans le groupe, ce ne sont que des connaissances avec qui tu ne passerais pas l'après-midi entière.

Non, ce qui semble te captiver dans le moment, c'est cette femme. Seule. Elle est là, à prendre tous ces clichés, comme si le monde lui appartenait et que tout n'était qu'une harmonie d'instants magiques capturés. Tu oses même te présenter sous son objectif comme si c'était tout à fait normal, cependant, elle ne semble pas apprécier, car elle te demande aussi qu'est-ce que tu lui veut.

- Rien. C'est juste... Tu sembles si concentrée alors qu'il y a tout ces bruits et tout autour de toi. Bref, ça te dérange si on zieutes ensemble?

Tu n'es pas habitué de demander la permission, mais pour une fois, tu te dis que ça ne peut que jouer en ta faveur, alors que tu prends la peine de montrer autour de vous en tendant finalement ta barbe-à-papa vers elle avec un sourire. Tu lui dis même que de la grande roue, ces photos seraient surement magnifiques et que combles de malheur, il n'accepte pas les tours sans accompagnateurs.    
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I.R.F
mister see everything
messages : 324

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Dim 30 Juil - 1:00

UN SOUVENIR D'ABSYNTHE
Ta main tendue vers les braises attend dangereusement que le papier se consume entièrement pour qu'elle parfume ton âme de ses cendres. Tu as ressenti quelque chose à la découverte de cette lettre, parmi tant d'autres. Elle n'était sans doute pas la dernière en date mais c'est celle que tu voulais brûler en dernier. Tu voulais la tenir et faire brûler en dernier, tes sentiments avec elle. Parce que tu t'es sentie faible, à un instant où tu n'aurais jamais cru verser de larmes. Elles coulent encore ces garces, elles effacent la colère qui pourtant t'assaille un peu plus de minute en minute. Le feu mord le bout de tes doigts mais c'est à peine si tu le sens. Cette escale ici a été un radical cauchemar. Tu n'aurais jamais pensé revenir après tout ça mais elle a gardé tes lettres comme si elles avaient une quelconque valeur. C'est ridicule. Tu trouves ça stupide et inutile. Pourtant, tu es tombée sur des choses dans ce tas de papier. Des choses que tu aurais aimé ne jamais savoir. Ne jamais lire. A présent la rage dévore ton coeur, pendant que les souvenirs noircissent ton esprit. Tu te souviens de ses paroles avec amertume. Ses « pour toujours », ses  « plus jamais ». Elle a été la seule raison de ton départ et de ta folie. Et à présent, tu seras son dernier souvenir. Ta main s'abat sur la dernière lettre que tu n'as pas mise au feu et tu la glisses dans la poche de ta veste en cuir. Sans un regard pour cette maison qui fut la tienne, tu te diriges vers ta moto. Tu l'enfourches et enfonces tes cheveux d'un ravissant rouge sang dans ton casque. Le mariage est dans quelques heures. Si tu roules assez vite, tu vas atteindre ta destination. Et tu trouveras ta vengeance au bout de ta damnation.

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I.R.F
mister see everything
messages : 324

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Dim 30 Juil - 1:10

SOUVENIR DE WADE
« Joyeux anniversaire! » Un grognement se fait entendre, signe apparent de ta désapprobation. Les rideaux s’ouvrent rapidement, les rayons du soleil mordant ta peau de porcelaine. « J’avais pourtant dit à ma mère de ne pas te laisser entrer… » Tu grognes ces mots d’en dessous de ton oreiller, cherchant à tâtons ton portable pour vérifier l’heure. « Tu oublies que tu m’as fait un double de la clé. Je ne suis pas ton meilleur ami pour rien! » Tu le fixes de sous ton oreiller, regrettant amèrement ta décision. Tu as 24 ans, aujourd’hui. Il n’y a rien de spécial à célébrer, tu ne vois pas pourquoi ton cadet en fait tout un plat. Ça ne vaut pas la peine d’être souligné. Tu te redresses dans ton lit, te frottant vigoureusement les yeux, l’air ambiant te donnant la chair de poule. Sa main chaude glisse contre ton torse et tu fronces les sourcils en le regardant. Il te tend une petite boîte sertie d’un ruban blanc. Tu repousses délicatement sa main, mais attrapes le présent et ouvre l’emballage. « Tu n’aurais pas dû, Ko’… » Tes yeux s’accrochent au bleu vibrant du couteau qu’il vient de t’offrir. Tu l’examines sous toutes ses coutures et te dis qu’il a dû dépenser une fortune pour l’item. Tout ça pour te faire plaisir. « Je me suis dit que ça pourrait t’être utile, par les temps qui courent… » Tu le regardes un instant avant de l’attirer contre toi et de l’enlacer, poussant un long soupir. « Merci. »

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Low
only serving myself
messages : 113

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Dim 30 Juil - 9:54



❝Kermesse❞
Sujet Commun

Low




« Viens, on va se promener un peu. » Low sourit à sa jolie chienne, et avance alors au milieu de la fête foraine. En finissant sa barbe-a-papa, Low observait le monde au tour d’elle. Ils semblaient contents, quelques uns en tout cas, les autres, Low ne comprenait pas ce qu’ils venaient faire ici. Mais temps pis, elle n’avait rien à voir avec ça.

Lundi recula d’un seul coup, et Low releva ses yeux pour voir une brune aux yeux aussi bleus que les siens (@Siobhan) demander pardon. Elle se retourne vers elle et sourit. « Oh, ne vous en faites pas. Elle a déjà été bousculée avec plus de force que ça. » Dit elle, plus sociale que normalement. Lundi s’assoit, et gémit légèrement comme pour indiquer que sa maîtresse avait raison. « Vous voulez de la barbe-à-papa. » Dit elle en tendant sa barbe-à-papa.. Dieu du ciel, on aurait dit qu’elle les suppliait de pas les abandonner. C’était presque ça, mais faut faire comme si de rien ! « J’ai les yeux plus grands que le ventre.» Enfin un contacte humain !Pensa Low.










© Pando
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Ruby
only serving myself
messages : 53

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Mar 1 Aoû - 22:37

Ruby posa le regard sur la jeune fille à ses côtés. Elle venait de poser une question dont elle ne voulait pas véritablement la réponse, mais comme c’était déjà demandé, elle savait qu’une réponse suivrait bientôt. Elle aurait pu simplement continuer son chemin aussi. Ce n’était pas comme si ça la dérangeait vraiment d’offusquer une inconnue, mais avant d’avoir pris la décision de tourner les talons, l’Asiatique parla. Et Ruby ne put s’empêcher d’écouter ce qu’elle avait à dire. Il n’y avait rien, disait-elle. Oui, bon, Ruby était peut-être montée sur ses grands cheveux rapidement, mais elle n’aimait pas qu’on se mêle de ses affaires. La fille demanda alors pour zieuter ensemble les alentours. Ruby ne dit d’abord rien, laissant son regard dévisager celle qui lui faisait face pour comprendre ses intentions. Pourquoi voudrait-elle observer la kermesse avec elle ?

Sourcil relevé, la photographe gardait le regard sur l’inconnue qui montrait les lieux d’un geste vague tout en lui proposant sa barbe à papa. Geste qu’elle ignora. Elle pensa à partir, mais la suite l’intéressa soudainement malgré elle. La grande roue. C’était vrai que des photos de là-haut seraient géniales, mais seule, elle ne pouvait pas. Se mordillant la lèvre, la graffeuse pesa le pour et le contre de la proposition qui lui était faite. Ce serait idiot de refuser, mais en même temps, elle serait coincée avec la fille si elle acceptait. D’un geste de la tête, elle fit signe à la personne de la suivre et se remit en marche en jouant avec son appareil. Tout en marchant, Ruby parla :

- C’est une idée.


Son regard ne quitta cependant pas l’appareil et ce fut tout ce qu’elle dit, ne trouvant pas nécessaire d’en ajouter. Elle modifia quelques paramètres et se tourna vers l’Asiatique pour prendre une photo alors que celle-ci mangeait sa friandise. Elle reprit ensuite la route en jouant à nouveau avec l’appareil. Elle s’arrêtait par moment pour prendre en photo certaines situations qui se présentaient à elle. Régulièrement, elle regardait par-dessus son épaule pour constater que l’Asiatique suivait le mouvement et regardait avec elle ce qui se passait autour. Quelques fois, ce fut même la voix de l’inconnue qui s’éleva pour lui présenter un événement que la photographe avait manqué. Avec un hochement de tête, Ruby photographiait rapidement et remercia même une ou deux fois la fille.

Lorsque Ruby s’arrêta pour de bon avec son appareil autour du cou, elle se tenait près de la file pour la grande roue. Elle n’avait pas encore décidé si elle y allait ou non, mais ses pas l’avaient mené sans qu’elle le réalise réellement. Elle jeta un coup d’œil derrière elle pour voir si elle était toujours accompagnée et remarqua que l’Asiatique se tenait près d’elle. Ruby posa un regard intrigué sur celle qui avait suivi tout ce temps. Le but de la fille lui échappait complètement. Elle jeta ensuite un regard à la grande roue et à la kermesse illuminée. Tournant à nouveau le visage vers l’inconnue, elle hocha la tête.

- D’accord. Mais explique-moi pourquoi tu tiens à te promener avec moi ? On n’se connait pas.


Ça lui échappait complètement. Pour sa part, Ruby détestait avoir à faire aux autres et même la présence de l’Asiatique la rendait inconfortable. Elle ne savait pas ce qu’elle faisait là. Si elle ne voulait rien, pourquoi n’allait-elle pas voir ailleurs ? Ruby lui aurait bien dit de ficher le camp, mais elle avait marqué un point au sujet de la grande roue. Cette idée s’était installée dans la tête de la Dauthus et ne faisait que croitre depuis. Ruby avait envie de prendre des photos à partir de la grande roue. Que son objectif caresse le paysage en hauteur. Et elle ne pouvait pas y aller seule. C’était une idée de laisser la jeune fille l’accompagner. Pourvu que celle-ci ne dérange pas trop, mais pour l’instant, elle s’était montrée de bonne compagnie. Elle n’avait pas trop parlé, ne s’était pas montrée énervante ou indiscrète. Un tour de grande roue, c’était tout. Ensuite, elles pourraient faire chemin à part. Ruby aurait ses photos et l’inconnue aurait… Enfin, Ruby ne savait pas ce qu’elle voulait, mais elle s’en fichait bien, honnêtement. Son regard sérieux resta posé sur la fille en attendant une réponse à sa question.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Nessie
the royal cobras
messages : 83

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Mar 8 Aoû - 21:37


topic commun : kermesse
habitants de varakes


Tu sais que ce sourcil relevé n’a rien de positif pour toi. Tu le vois dans son attitude, elle ne semble pas vouloir jouer à la femme sociable. Tu ne la connais pas, mais tu sembles déjà te faire une bonne idée du personnage devant toi. Tu finis par faire ce que tu sais le mieux, détourner la conversation et l’amener à ton avantage.

Elle semblait bien vouloir tourner les talons, mais tu finis par apporter des points non négligeables. Tu n’as pas le droit à une confirmation sincère et en bonne et due forme, mais son : « C’est une idée » te suffit amplement pour continuer à lui coller aux basques. Tu avais tout de même su être gentille en lui proposant une partie de ta sucrerie qu’elle avait nié sans que cela ne te pose réellement problème. Plus pour toi. Elle en avait même profité pour te prendre en photo en pleine dégustation.

Tu ne bronches toujours pas, trouvant même cela plutôt flatteur et amusant. Tu oses parfois lui taper délicatement sur l’épaule pour lui pointer des instants que tu imaginais bien faire une image joyeuse et en harmonie avec le reste des moments qu’elle a capturés et que tu te contentais d’observer avec tes yeux. Elle te remercie, sans pour autant que tu ne t’en surprennes. Cette relation entre étrangères ne semble même pas te chicoter d’un iota. T’es rendu pas mal habituée de te familiariser sans difficulté avec les inconnus avec ton emploi au bar.

Tu sais pourtant que ce ne doit pas être le cas de la photographe à tes côtés, mais tu te dis que t’auras ton tour dans la grande roue sans qu’on te file avec quelqu’un déjà en ligne que tu n’aurais pas choisi au préalable. Elle dégage le genre d’énergie que tu aimes bien. Le genre je m’en foutisme, semi-approchable que tu finis par regarder intriguée. Elle semble aussi ressentir ce sentiment, car son regard interrogateur se pose sur toi, alors qu’elle hoche de la tête pour surement confirmer votre tour dans la grande roue qui se trouve tout près maintenant. Tu as tout de même un petit pincement au cœur en voyant tout ce monde qui attendent aussi pour faire ce manège. Tu voudrais bien les chasser, mais t’as du savoir-vivre. Étonnamment.    

@Ruby, la suite est ici .  
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Mer 9 Aoû - 10:52

Elle te tape sur les nerfs. Elle se mêle de ce qui ne la regarde pas et ça, c’est l’une des choses que tu détestes le plus. Son attitude à la fois enfantine et hautaine te déplaît et si tu désirais qu’elle s’en aille, la jeune femme aux cheveux colorés n’en fait rien. Elle reste là, à manger sa barbe-à-papa sans broncher. Ses histoires morbides te donnent des frissons, mais l’alcool engourdissant déjà le mal, tu ne vomis pas devant les images dégueulasses qui défilent dans ta tête. Tu t’apprêtes à boire de nouveau, pour chasser ces horribles images, mais avant même de porter la flasque à tes lèvres, la jeune femme s’adresse à toi. Tu soupires d’exaspération dès lors que sa voix peu mélodieuse parvient à tes oreilles. « Dommage que votre flasque soit vide. » Étonné, tu secoues ta flasque mais ne sent pas le liquide cogner contre les parois. Pourtant, tu croyais qu’elle était pleine, celle-là. Tu grognes de mécontentement, ne comprenant pas ce qui se passe. « De toute façon, la réalité vous rattrapera et ce sera pire. Pourquoi retarder l’inévitable, mh? Voilà de quoi vous avez l’air. » Devant tes yeux se matérialise un homme. Pouilleux, sale, la barbe pas du tout taillée et les cheveux longs et en bataille… il te fait pitié. À mieux regarder, tu réalises de qui il s’agit : toi. Impuissant face à cette image de ta propre personne, tu échappes ta flasque au sol. Puis, tu secoues la tête pour chasser vivement ces images, cette illusion. «SORS DE MA TÊTE!», cries-tu en te relevant d’un bond, chassant ainsi l’homme qui se tenait debout devant toi. Tu pivotes vers elle et la pointe du doigt, l’air menaçant : «Tu me refais ça une autre fois, et tu vas regretter d’être venu me parler.» Tu t’éloignes à vive allure, énervé. Choqué, aussi. Tu ne sais pas quoi penser, sinon que de te voir dans cet état t’a particulièrement chamboulé. Quelle idiote, cette fille aux cheveux bleus.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Absynthe
only serving myself
messages : 208

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Mer 9 Aoû - 21:33

« SORS DE MA TÊTE! » Le colosse te crie ces mots et quelques têtes se retournent. Le pauvre a l’air complètement fou. Toi, tu te contentes de battre des cils, faignant une certaine incompréhension. Bien sûr, tu es tout ce qu’il y a de plus hypocrite. Il pointe le doigt vers toi et tu ressens cette même sensation… cette impression de flotter alors que les lieux changent autour de toi. «Tu me refais ça une autre fois et tu vas regretter d’être venu me parler. » Sa réaction te plaît. Il a compris et tu le sais. Ces images l’ont choquées, c’est le principal. Tu entends tout de même les derniers mots de ton interlocuteur, malgré que ton esprit soit loin. La kermesse fait place à des lieux inconnus mais si familiers à la fois. Tu vois le papier se consumer, tout comme la rage qui brûle dans tes veines. Elle te tord les entrailles et te donnes envie de mettre cette ville à feu et à sang. Ton cœur se fait noir alors que tu te souviens de ses « pour toujours » et de ses « plus jamais ». Tu n’as aucune idée de qui est cette personne, mais les émotions qu’elle suscite en toi te fait comprendre que cette histoire c’est mal terminé. Ce besoin te vengeance te ronge de l’intérieur alors que tes doigts contre le banc. Ce geste t’es familier. Tu as réagi de la même façon lors de tout ton premier souvenir. Or, cette fois-ci, tu boues littéralement de rage. Tes doigts te font mal alors que les rails d’un des manèges se désintègre pour faire basculer ses passagers en dehors. Certains se font empaler et d’autres écrabouillés sans merci. Seules quelques personnes dans le manège ne voient l’illusion et leur cri de mort semble te satisfaire un instant. Or, rapidement, ton sourire amusé s’efface et tu as envie de plus. Risquerais-tu d’attirer l’attention pour un simple souvenir? Tu es impulsive, ça oui. Or, ta mission est plus importante. Tu prends de grandes respirations, serre la mâchoire et affiche un sourire glacé avant de te diriger vers la grande roue.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Ophelia
church of second chance
messages : 1344

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Mer 9 Aoû - 22:27


topic commun : kermesse
habitants de varakes
Disons que les choses ne s’étaient pas vraiment déroulées comme prévues. À l’inverse, ton planning de la journée était tombée en miette malgré toute la bonne volonté dont tu avais pu faire preuve. Tu aurais sans doute pu passer un bon temps avec @Emrys, mais il y avait eu ce souvenir. Comme les autres, il t’avait donné des bribes d’informations sans pour autant t’éclairer. Tu t’étais découvert un frère, une bonne nouvelle en soit, mais tu l’avais tout de suite regretté autant en raison du comportement de ce dernier que ce que tu savais qui lui était arrivé. Tu commençais à redouter chaque éventuel saut dans ton passé et cette crainte ne te quitterait sans doute pas de sitôt. Puis, Emrys avait du partir. Une urgence quelconque, autant admettre que tu n’avais pas complètement compris la situation, mais tu faisais confiance à son instinct. Il avait sans doute eu une bonne raison de te laisser en plan ainsi. Le problème, c’est que tu te retrouvais seule. Dans l’idée de tout de même remplir la tâche qu’on t’avait assignée, tu continuas de te promener à la kermesse. Il fallait que tu t’assures que rien de terrible ne se produise. Si tu pouvais en prime profiter des réjouissances ça pourrait toujours te changer les idées. Dans ton exploration, tu aperçus diverses têtes familières et une en particulier (@Siobhan) attira ton attention. Sans réfléchir davantage tu t’approchas de cette dernière avec un sourire. « Siobhan ! Qu'est-ce que tu en penses ? » En référence à la kermesse, c'était une question idiote. Surtout, ce n’est qu’à ce moment que tu remarquas les personnes qui l’entouraient. La présence de @Genesis te mit mal à l’aise et tu t’empressas de la saluer. « Mère supérieure. » Rien de plus amical, le formalisme te semblait de mise avec la chef de l’Église. Ton regard se posa finalement sur la troisième personne (@Low)que tu saluas d’un beau sourire et d’un vague bonjour à défaut de connaitre son identité. « Tu veux aller essayer un manège ? » Il était sans doute impoli de t’adresser uniquement à Siobhan, mais tu te voyais difficilement embarquer dans une attraction avec la Mère supérieure et une autre jeune femme en prime. « Enfin si je ne dérange rien… » Tu aurais sans doute du y penser dès le début, mais il était trop tard à présent.


no, i'd rather pretend
i'm something better than these broken parts pretend i'm something other than this mess that i am 'cause then i don't have to look at it and no one gets to look at it ©️lazare.
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Jeu 10 Aoû - 8:20

« Mais vous ne me retenez pas ma Mère mais peut-être que c’est moi qui vous empêche de vaquer à vos occupations ? Si ce n’est pas le cas, l’on peut toujours se balader pour jeter un œil aux autres manèges et s’assurer que Père Rafe va bien ? » J’hochai la tête, acceptant volontiers l’invitation à nous balader et, peut-être même, à essayer d’autre manège ou stand disponible. Finalement, notre attention se porta sur un jeu simple où il fallait jeter des anneaux sur des bouteilles et ainsi gagner des points. Après quelques essaies, nous repartîmes avec un jeu de fléchette. « Ça pourra toujours nous occuper à la Church après la messe. » Je ris doucement. « Oui, pourquoi pas. » Je voyais bien que la pauvre @Siobhan regrettait ses paroles, mais je voulais m’assurer qu’elle comprenne que ce n’était ni stupide ni une mauvaise idée, au contraire. C’était gentil de sa part de penser au divertissement des autres.

Quelques pas plus loin, la brunette entra pratiquement en collision avec une jeune femme et son chien. Je leur souris à tous les deux, tendant la main vers le canin alors que les deux autres discutaient. Puis, vint nous rejoindre @Ophelia à qui je souris aussi, reportant mon attention sur mon compagne. « Mère supérieure. » « Ophelia, ma fille. » dis-je sur ce ton aimant que j’utilisais pour parler à tous mes fidèles. « Tu veux aller essayer un manège ? » Elle s’adressait à @Low et je trouvai l’opportunité intéressante pour une jeune femme récemment arrivé en ville. « Allez-y, je peux très bien m’occuper du chien. » Gesticulant vers un banc plus loin j’ajoutai : « Je serai là-bas avec elle. » Je tendis ensuite la main vers la jeune fille en attendant son approbation. « Siobhan, tu devrais aller avec elles. »
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Ven 11 Aoû - 11:14

C’est dur de voir la réalité en face. D’y être confronté directement. Très, très dur. Avec l’alcool, t’arrivais à voir flou, à dévier de la réalité, à t’éviter des confrontations avec toi-même. Tu virevoltais dans l’oubli, tu cherchais la facilité plutôt que d’affronter tes démons. Trop durs à combattre, tu perds courage chaque fois que tu as toute ta tête. C’est pourquoi tu bois. C’est pourquoi tu croupis dans un trou noir. C’est pourquoi tu préfères fuir que d’agir. Tes souvenirs te hantent, leurs visages aussi et tu peines à supporter tout ça. Ton seul échappatoire est cette flasque, maintenant par terre. Tout le liquide s’est étalé au sol, le contenant s’étant ouvert en tombant. Cette fille folle t’a remis tout ça sous le nez et maintenant, tu la détestes. Comme tu détestes le monde entier. Comme tu te détestes, toi. Tu lui envoies un doigt d’honneur et jures contre la Terre entière, même si tu ne connais plus que ce qui se trouve à l’intérieur de vos fichues frontières. Finalement, tu déguerpis dans l’ombre, au travers de cette foule abondante. Ni vu ni connu, tu disparais dans l’ombre et tu retournes te terrer dans ton trou.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Siobhan
church of second chance
messages : 469

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Sam 12 Aoû - 20:38


topic commun : kermesse
habitants de varakes

Si elle avait certes proposé à @Genesis de continuer leur découverte de la kermesse ensemble, pour la simple et bonne raison que la pauvre femme n’avait jamais rien fait pouvant justifier que l’infirmière soit mal à l’aise à ses côtés si ce n’est être la mère supérieure de la church et aussi  parce qu’il aurait été malvenu de prendre ses jambes à son cou à la première opportunité qui lui fut donnée, il n’en restait pas moins que plus les minutes s’écoulaient, plus elle regrettait cette décision. La conversation était péniblement gênante, en grande majorité de sa propre faute, n’étant rien de moins qu’un subtil mélange entre l’enfant pris la main dans le sac par ses parents et qui tente de s’en sortir maladroitement et l’adolescent à qui la puberté n’a pas fait de cadeaux qui essaie d’inviter la fille populaire au bal de promo. Atrocement embarrassant pour sa pomme en somme et ce n’est pas manquer de se vautrer sur un chien qu’elle n’avait pas vu qui allait améliorer son cas. Elle s’excuse, presque autant au chien qu’à sa maîtresse (@Low), cette dernière ne lui en tant heureusement pas rigueur. Au contraire, elle alla même jusqu’à leur proposer sa barbe-à-papa et même si elle allait l’air fort attrayante, Siobhan refusa poliment son offre avec un sourire ponctué d’un léger rire à la remarque de l’autre jeune femme sur sa gourmandise avant de reposer son attention sur le chien à leurs côtés. « J’ai laissé la mienne à la maison, elle est loin d’être aussi sage quand il y autant d’agitation autour d’elle. » dit-elle en caressant l’animal, s’étant assurée d’avoir l’autorisation implicite de sa maîtresse au préalable, quand elle entendu une voix familière héler son nom et un visage tout aussi familier (@Ophelia) s’approcher de leur petit groupe singulier.

« Phee ! Qu’est-ce que tu fais là? Question idiote puisqu’il était évident que lorsqu’une kermesse s’installe au beau milieu de la nuit dans une ville de laquelle on ne peut pas sortir, la majeure partie de ses habitants seront suffisamment curieux pour s’y rendre et y jeter un œil. Mais sa présence permet tout de même à la brune de se détendre un peu. Bien sûr, avec plaisir! Un sourire se dessina sur ses lèvres mais s’estompe légèrement lorsqu’il lui revient qu’elles ne sont pas seules et c’est silencieusement qu’elle attend de voir la réponse des deux autres femmes à la remarque de la policière. Ce fut avec soulagement qu’elle accueillit la bénédiction de Genesis et alors qu’elle et son amie s’éloignaient du groupe, elle leur souhaita de passer une bonne journée, attendant de ne plus pouvoir être entendue par celui-ci avant de s’entretenir avec la policière. Bon sang, j’ai jamais été aussi contente de te voir. Je t’en dois une. Un soupir franchit ses lèvres, accompagné d’un rire désabusé et d’un roulement des yeux exagéré. C’était une catastrophe, je racontais n’importe quoi, elle doit penser que je suis coincée ou timbrée. Un sourire apparut à nouveau sur son visage maintenant qu’elle était en compagnie d’une personne qui l’intimidait beaucoup moins et avec qui elle pouvait converser plus naturellement, un peu voilé malgré tout en considération des événements récents qui avaient frappé la vie de la blonde. Tu vas bien? »


Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Seth
the royal cobras
messages : 81

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   Dim 13 Aoû - 10:47



a little party never killed nobody


Tu regardes @Lyra s'émerveiller devant le chaton, le soupir au bord des lèvres. Comme souvent quand tu traînes avec elle, tu es à la fois agacé et amusé par son comportement. Cette gamine t'énerve mais tu t'es attaché à elle beaucoup plus que tu ne l'aurais cru. Alors tu te contentes de l'observer en essayant de dissimuler le sourire qui menace de venir allonger tes lèvres. Tu n'as pas l'occasion de le faire bien longtemps cependant puisque le type qui est venu vous accoster ne tarde pas à arracher le chat des bras de Lyra, marmonnant avant de s'enfuir. « Un hot-dog, c'est mieux ouais, merci pour l'aide. » C'est quoi son problème à ce type? T'avais pas envie qu'il reste avec vous ni que vous vous retrouviez avec un chat sur les bras mais t'aimes pas sa façon de parler à la blondinette. Et elle n'est visiblement pas plus charmée. « Non mais t’y crois toi ? Ce type croyait vraiment qu’on peut nourrir un chat avec des frites ? » Malgré tout, tu te dis que vous allez enfin être tranquilles et tu en profites pour essayer de regagner l'attention de ton amie avec la nourriture qu'elle t'a refilée, lui mettant volontairement le paquet de pop-corn sous le nez. « Ouais... Allez, laisse tomber. Tiens, mange. » Tu ne crois absolument pas qu'elle soit capable de laisser tomber, sachant pertinemment qu'il est difficile de lui enlever une idée lorsqu'elle l'a dans la tête, mais t'essaies quand même. Ton attention est cependant rapidement attirée vers l'endroit où le type au chat (@Ulli) vient de s'installer sur un banc. Fronçant les sourcils, tu jettes un coup d’œil autour de vous. Le feu, ça te connaît. Les illusions aussi. Et il ne te faut pas plus de temps pour comprendre ce qu'il se passe. Tu te retournes vers Lyra pour voir sa réaction, mais tu la vois déjà s'élancer vers le jeune homme et son chat aussitôt, confirmant ton idée qu'elle ne lâchait jamais l'affaire. Elle s'empare de l'animal avant de revenir vers toi en courant. « Et maintenant on file se cacher. » Tu roules des yeux et tu attends pendant qu'elle s'affaire à produire une nouvelle illusion, regardant en même temps autour de vous, cherchant toujours qui était à l'origine de la première. « Allons-y ! » qu'elle te lance et tu te faufiles entre les gens, Lyra à ta suite, jusqu'à arriver près d'un banc en partie dissimulé par un carrousel sur lequel tu te laisses tomber. « T'es complètement dingue, tu le sais ça? » tu lâches dans un soupir, souriant malgré tout. Tu observes un moment le chat qui se remue toujours dans ses bras avant de relever les yeux vers elle. « Et tu vas en faire quoi maintenant? » tu demandes, désignant le félin du menton. T'as clairement des doutes quand à la capacité de Lyra de s'occuper d'un autre être vivant qu'elle-même -ayant déjà quelques réserves sur ce point- mais tu demandes à voir, malgré tout. T'es presque sûr de trouver ça amusant, une fois qu'elle se rendra compte des responsabilités que son geste va engendrer.


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: kermesse (sujet commun)   

kermesse (sujet commun)
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» SUJET COMMUN ♦ Enterrement de Scott Matthews.
» ▬ Sujet commun
» [Sujet commun] Listes Undead 2000 points
» [Hors sujet] Humour.com
» Recharger son titre de transport en commun avec son lapin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum