RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 
blood runs blood (jaxen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: blood runs blood (jaxen)   Jeu 22 Juin - 14:33

blood runs blood

Aux petites heures du matin, il devait être quatre heure trente, peu de temps suite au départ des clients. Il y en avait eu des chiants. Ce genre de clients qui ne veulent pas partir, qui tiennent tant bien que mal de faire chier mes employés. La musique éteinte, mon DJ parti et les barmans aussi, il ne restait plus que Jaxen et moi dans les parages. Je n'avais pas envie de le croiser. J'avais cette humidité sur mon bras qui m'annonçait quelque chose de mal. Je suis resté du haut de la mezzanine un moment à fixer la salle. Mon regard à croisé le sien au moment où il verrouilla la porte. Je tourne les talons en silence et le visage dure. Je pousse la porte de mon bureau avant de m’affaler contre ma chaise. Mon bras me brûle soudainement. Je glisse doucement ma main à travers ma veste de jean sentant quelque chose au bout de mes doigts. Je grimace avant de regarder mes doigts. Mon sang tache mes mains et je grimace. Je m'étire et tire sur ma veste pour la retirer. Je la lance au sol avant d'ouvrir un tiroir pour en agripper une serviette. J'éponge le sang sur mon bras. Je grogne à cette idée que la plaie se soit rouverte. Le bruit du mécanisme de la porte m'alerte et je laisse tomber un juron quand je vois Jaxen passé la porte. Je pousse un soupire et laisse tomber mon bras pour le cacher le mieux possible. « Qu'est-ce qu'il y a ? » @Jaxen


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Jeu 22 Juin - 15:33


makfire & jaxen
••••

Une énième soirée à décider qui entre et qui n'entre pas à l'Euphoria. Ce n'est certainement pas l'emploi de tes rêves, mais quel était-il vraiment? Quotidiennement, tu ressens ce manque, ce besoin d'accomplir quelque chose de grand, d'important et pourtant tu n'as aucune idée de ce que ce désir représente, de ce dont il s'agit réellement. Donc tu es là, à l'entrée d'un bar, à faire peur du haut de ton un mètre quatre-vingt dix et avec tes gros bras à ceux qui essayaient de rencontrer illégalement ou de faire du trouble. La soirée se termine et tu n'as pas particulièrement envie de rentrer chez toi retrouver ta colocataire, alors tu traînes un peu, prenant plus de temps que nécessaire pour barrer les portes et replacer un peu les chaises autour du bar. À quelques reprises, tu croises le regard de Makfire, ton employeur. Ce n'est pas la même émotion que d'habitude que tu perçois dans ses yeux. Elle semble ailleurs, perdue dans ce qui semble être un monde bien loin d'ici. Tu peux la comprendre, tu te sens constamment comme si tu n'avais pas ta place ici et que quelque chose clochait. Mais ce n'est pas ça. Quelque chose cloche vraiment, et tu suis Makfire vers son bureau. Tu hésites un instant devant la porte close, comme si tu croyais y trouver un monstre derrière en l'ouvrant. La curiosité et l'inquiétude te poussent néanmoins à tourner le verrou et ouvrir la porte qui mène au bureau de ta supérieure. Même pas rentré, tu l'entends jurer derrière. Ça ne fait qu'animer ta curiosité, et tu entres alors d'un pas assuré, refermant la porte derrière toi et te positionnant bien droit devant la jeune femme. « Qu'est-ce qu'il y a ? » C'est dit si sèchement, si bêtement que tu fronces un sourcil en la fixant du regard. «Je venais m'assurer que tout allait bien.» Tu aperçois une serviette recouverte d'un peu de sang, mais ne vois pas la provenance de ce sang. «Tout va bien?»

••••

by Wiise



@Makfire
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Jeu 22 Juin - 18:47

blood runs blood

Je n'étais pas dans mon état normal et ceux qui me connaissait ou même ceux qui connaissait mon statut face aux cobras le voyait tout de suite. Je n'étais pas prête à affronté quelqu'un avec ces marques. Cette fois, j'avais réussi à épargner le massacre à Shadow. Je ne crois pas que cette fois il m'aurait tenue loin de l'hôpital. Des cachets d'anti-douleur de plus et pour moi tout était réglé. Depuis mon réveil, je m'étais toujours arrangé seule avec mes blessures et je crois même que Shadow porte une attention énorme sur mes agissements. Donc le moins de temps à la maison, mieux que c'est. Cette rencontre plutôt agitée avec le gamin a fait en sorte que je me posais trop de questions. Je n'avais pas de réponse et je ne crois pas que j'en aurais de si tôt. Des créatures immonde qui foulent nos rues la nuit ? J'ai levé les yeux vers Jaxen qui venait d'entrer dans mon bureau. Il tombait tellement à un mauvais moment. Je me suis retenu de grogner, j'ai simplement serré les dents en baissant les yeux j'ai poussé un soupire avant de passer ma main dans mes cheveux. J'avais légèrement oublié ce sang. Le mien. Celui qui avait taté plus tôt mon bras blessé pour vérifié son était. Je venais de m'en mettre dans les cheveux. Ma main est retombé lourdement sur le bureau et j'ai fermé un instant les yeux. J'ai baissé vers le meurtri et j'ai sentis un fourmillement le traverser. Je ne pouvais pas le laisser ballant dans le vide. J'ai levé les yeux vers le grand blond en me mordant la lèvre. À quoi bon cacher quand ils le découvriront tôt ou tard. J'ai ouvert la bouche. « Oui, ça va. Mauvaise semaine c'est tout. » Ma bouche avait décidé que je ne lui disais pas ce qui se passait. J'ai seulement appuyé mon bras contre ma cuisse avec discrétion. Quand tes lèvres et ton cerveau ne s'accordent pas, voilà ce que ça donne.


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Ven 23 Juin - 10:05


makfire & jaxen
••••

Tu n'es pas très démonstratif et ça donne l'impression que tu n'es pas attentif, que tu ne remarques pas les détails ou que tu te fous de tout, mais c'est loin d'être le cas. Silencieux et solitaire ne signifie pas ignorant et distrait. Tu gardes généralement tout pour toi et ne fait mention de rien, jusqu'à ce que ce soit ultimement nécessaire. Tu es entré dans le bureau de Makire sans qu'elle ne t'y invite, mais tu n'en tiens pas compte. Elle devra bien se faire au fait que tu n'es pas que là pour travailler, mais aussi pour veiller à la sécurité de ceux qui, comme toi, bossent au club. Makfire n'est pas qu'une simple employée: c'est une cobra et pas n'importe laquelle. Son regard fuyant avait attiré ta curiosité et attisé ton inquiétude, mais ce n'est qu'une fois dans le bureau que tu pus te rendre compte réellement de la situation. Mak était blessée au bras. « Oui, ça va. Mauvaise semaine c'est tout. » Haussant un sourcil, on peut percevoir du doute dans tes yeux, et avec raison. Elle ne te dit pas tout. «J'suis pas si con que j'en ai l'air.» Tes gros bras donnent peut-être parfois l'impression que tu ne sais te servir que d'eux, mais tu as une tête sur les épaules et tu sais discerner le mensonge de la vérité. Tu t'approches de deux pages vers la jeune femme et plisses les yeux pour tenter de discerner exactement la provenance du sang. «C'est quoi tout ce sang?» Tu craignais qu'elle n'ait été attaquée ce soir dans son propre bar et que tu aies manqué à ton devoir de la protéger, de t'assurer de sa sécurité. Merde, elle allait te renvoyer, si tel était le cas.

••••

by Wiise



@Makfire
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Ven 23 Juin - 22:32

blood runs blood

Ceux et celles qui me connaissait plutôt bien savait que je n'étais pas arrogante contre les miens. Ils sont ma famille et je tiens à rester forte pour eux, avec eux. Je ne suis pas qu'un simple membre, je suis une leader, à la tête de cette famille. La maman, comme beaucoup m'appelle. Ce sont mes enfants, qu'ils soient jeune ou vieux, je veille sur eux. Ils sont les miens. Je n'aime pas quand ils se mêlent de mes histoires. J'aimais bien ma solitude quand j'étais blessé, ou quant quelque chose clochait dans mon esprit. Jax arrivait au mauvais moment. Je n'étais pas seulement blessée, j'étais préoccupé par tellement de chose. Je le regarde un moment, j'aurais préféré qu'il soit parti sans me dire au revoir, ou simplement ce qu'il avait à dire. J'aime bien fuir les gens quand théoriquement je devrais en avoir besoin. Je ne sais pas vraiment ce qui me prend. Peut-être que je tenais vraiment à me débrouiller seule, ou voulais-je seulement les protéger de mes faiblesses. L'entendre se traiter de con me donne cette lippe agacée sur la gueule. J'ai serré les poings et la mâchoire avant de le regarder dans les yeux. Je voyais bien qu'il ne lâcherait pas le morceau. Quand vient le moment où il parle du sang. Je me redresse contre ma chaise et regarde ma main. Maintenant, aucune moyen de m'en sortir. Je donne un coup de tête ce qui repousse mes cheveux derrière mon épaule. Je pose mon bras marqué, blessé, sur le bureau et en baissant les yeux. Ce n'était rien d'ordinaire, rien qu'on ne devrait voir normalement. J'avais une morsure profonde à l'avant bras, on aurait dit qu'on avait agité une gueule d'animal sauvage comme si mon bras était un jouet. La cicatrisation avait malgré tout commencé. Puis il y avait cette marque, comme si des serres d'aigles m'avait agrippé le bras et que les griffes avaient transpercé ma chaire. Je me suis  mordue la lèvre un instant. « De là. » Je lève les yeux vers lui en poussant un soupire.


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Jeu 29 Juin - 13:39


makfire & jaxen
••••

Étrangement, tu ne te sens pas toujours à ta place, au sein des Cobras. Non pas que ce n'est pas convivial, loin de là. L'esprit de famille entre ses membres est ce qui règne par-dessus tout. Les liens unissant chacun des membres sont si forts que la déloyauté est le pire crime à commettre. Tu as été recruté par Makfire et tu as décidé de t'investir au sein de l'affiliation dans le but de faire régner au mieux ce qui t'importe le plus: la justice. Après tout, ça ne doit pas être un hasard que de tomber sur la tête mère des The Royal Cobras. Tu t'es alors investis pour rendre aux moins bien nantis ce qui leur revenais et tenter de mettre fin à ce que les Dime Lions orchestrent jour et nuit dans la ville. Malgré tout, après quelques semaines, tu réalises que tu ne t'es jamais réellement senti à ta place et que tu te sens comme un imposteur. Ça ne t'empêche pas pour autant de vouloir prendre des autres, et d'apprécier certaines personnes de ta famille, comme Mak. Et Mak est en mauvaise posture, ce que tu sens, ce que tu sais. Ça se voit, c'est évident qu'elle n'est pas bien et que quelque chose cloche. « De là. » Tu aperçois du sang sans en voir la provenance, voilà pourquoi tu oses lui poser la question. Elle ne pourra pas te cacher la vérité bien longtemps. Lorsqu'elle te montre son bras ensanglanté, tu es choqué. La bouche en forme de O, tu te précipites vers Mak et t'agenouilles devant pour avoir une vue plus nette sur son bras. «Que s'est-il passé, Mak?!» Tu tentes de comprendre de quoi il s'agit. Ce n'est certainement pas avec une fausse manoeuvre en tenant un couteau qu'elle s'est blessée ainsi. Le regard plein d'inquiétude, tu cherches comment l'aider. «Es-tu allée à l'hôpital? Veux-tu que je t'y emmènes tout de suite?»

••••

by Wiise



Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Ven 30 Juin - 23:22

blood runs blood

Être confronté de cette façon, au mauvais moment, je détestais ça, mais je ne pouvais rien y faire. Il était là, il avait vu, il avait des soupçons, des inquiétudes, il fallait bien que je lui répondre, qu'il sache pour qu'il me laisse tranquille. Ça ne fonctionne pas aussi facilement et ça ne fonctionnera jamais aussi facilement. Surtout pas avec lui. Bon, peu importe le cobra, je n'arriverais pas à m'en éclipser. Ils sont ma famille et je suis leur mère. Beaucoup oserait même dire que s'en prendre à moi c'est la pire chose à faire. Que s'en prendre à moi c'est signer son arrêt de mort. Par chance, la créature m'ayant démoli le bras avait déjà trouvé la mort et c'est moi qui la lui avait arraché. J'ai posé mes yeux sur lui, ce grand blond baraqué. Il me regardait avec cette lueur d'inquiétude au fond des yeux. Mon coeur s'est serré et j'ai baissé les yeux tapant des doigts sur mon bureau. J'ai fini par lui montrer d'où venait le sang et je n'en étais pas du tout enchanté. Puis il se propulse devant moi et je fixe mon bras. Je n'aime pas voir les gens s'inquiéter pour moi de cette façon. J'aimerais me lever et partir, mais l'évidence est qu'il ne me laisserait pas partir dans cet état. Je pousse un soupire les yeux fermés. J'hésite à répondre. « Je me suis retrouvé dans une situation, comment dire... Lourde. Avec un gamin. Y'a deux nuits. » Je lève les yeux et le regarde dans les yeux. Je prend la serviette et la lui tends. « Aides-moi, tant qu'à être là. » Je fais un fin sourire. J'avais mal, mais je l'endurais bien. De cette même main, je la pose contre sa joue. « Pas besoin de l'hôpital. »


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Lun 10 Juil - 16:10


makfire & jaxen
••••

« Je me suis retrouvé dans une situation, comment dire... Lourde. Avec un gamin. Y'a deux nuits. » Deux nuits? Et ce n'est que maintenant que tu ne remarques son état? Tu te dois d'être plus attentif, de prendre ton rôle de portier et de garde du corps
un peu plus à coeur, ne serait-ce que pour veiller mieux sur Makfire.
Il te semble parfois tellement difficile de remplir ce rôle, la maman Cobra n'étant pas toujours présente, et étant bien forte de caractère.
Se retrouver dans un tel état, le bras en lambeaux, c'est bien parce qu'elle est capable de se défendre. Sinon, tu déduis que les blessures auraient été bien pires, peut-être même fatales. «Pour une fille qui a le bras à moitié arraché, je te trouve pas mal positive.» Il rit à moitié, toujours aussi inquiet de l'état de la jeune femme. Quelle idée de parcourir les nuits en pleine nuit, aussi? Rien que les rumeurs suffisent à glacer le sang et à forcer tout le monde à demeurer chez soi. Il faut croire que ce n'est pas le cas pour tout le monde, de croire aux rumeurs. «Et pourquoi tu es sortie la nuit, aussi?», demandes-tu, intrigué par sa drôle d'envie faussement suicidaire. C'est presque ça, à vrai dire. Elle te demande de t'aider, ce que tu fais sans même hésiter. Tu prends la serviette déjà pas mal imbibée de sang et éponge un peu à la surface de la peau. Il lui faudrait des points de suture, tu en es sûr. Mais lui proposer l'idée, c'est inutile. Elle refusera de se présenter à l'hôpital, d'une manière ou d'une autre. Hors de question d'user de la force avec elle. «Putain que tu es bornée.» Un sourire étire tes lèvres. «Un verre de fort, ça t'aiderait à calmer la douleur?» 

••••

by Wiise
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Mar 11 Juil - 21:15

blood runs blood

J'étais dans un sale état et pourtant, je savais rester droite face à lui., j'avais toujours réussi. Il faut dire que je n'aimais pas inquiéter les gens avec mes problèmes, même si c'était quelque chose de grave. Même sur le bord de crever, je le ferais tout de même. Je suis entêtée, je préfère m'en sortir seule que d'entraîner ceux que j'aime dans ma merde. J'ai gardé mon regard sur Jaxen tout en gardant mon calme. Valait mieux être calme que paniquée. J'hausse les épaules à ses mots et jette un coup d'oeil à la porte. Je laisse tomber un rire nerveux entre mes dents et glisse ma main dans mes cheveux. Je fixe mon bras lacéré et ferme les yeux. « Ne prend pas ce que tu vois à la légère, je suis terrorisée. » Je venais vraiment de dire ça à haute voix? Je pince mes lèvres et me dit que peut-être il n'a pas entendu, mais ce serait bien surprenant. Je n'avais pas envie de m'étaler sur le sujet, de m'étaler sur cette peur qui me tenait les entrailles. Je secoue la tête pour dégager une mèche de cheveux de mon visage. « En réalité, je ne devais même pas être là. Si ce gamin ne m'était pas tomber dessus je serais rentré chez moi assez tôt. Des imprévus ça arrive. » Je n'avais pas envie de l'inquiéter, bon c'était déjà le cas, moi et le sens du tact, il faut avouer que c'est deux. Je pousse un soupire en réalisant que je n'arrangeais pas les choses. Je n'avais jamais cru à ses rumeurs sur ces créatures, jusqu'à ce que je tombe sur une, il faut croire que maintenant, j'y crois. Je l'observe faire avec la serviette et ferme les yeux un moment avant d'esquisser une grimace. Je laisse tomber un rire quand il me traite de borner. Je secoue la tête en laissant tomber un soupire amusé par ses mots. Dès qu'il parle d'alcool mes yeux s'ouvrent grand et mes lèvres se retrouvent humecté par ma langue. « Alors là tu me tentes. Une bouteille qu'on partage ? Ne me laisse pas boire seule! C'est mon alcool, je fais ce que je veux. On s'étalera à deux si le besoin se sent. »


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Lun 17 Juil - 23:54


makfire & jaxen
••••

« Ne prend pas ce que tu vois à la légère, je suis terrorisée. » Un aveu qui semble avoir été difficile à faire. Maman Cobra est courageuse, déterminée, féroce et elle n'a pas froid aux yeux.
Ce sont des qualités que tu lui reconnais sans trop de difficultés et qui t'impressionnent. Toi-même tu n'as pas trop froid aux yeux, mais être à la tête d'une affiliation comme les serpents, ça ne doit pas être de tout repos. Elle est partout à la fois, doit gérer la rue et les activités de tous pour le bien des moins bien nantis, et se faire attention à elle-même. Tu te soulèves pour t'approcher de son visage et dépose tes lèvres contre sa joue. Jamais très proche de tes émotions, c'est le moins que tu puisses faire pour essayer de la rassurer, pour lui montrer que tu es là, même si sa tête de mule et sa fierté l'incitent à se fermer sur elle-même et à te repousser. «Les prochaines fois que tu devras sortir la nuit.. Appelle-moi et je viendrai.» C'est un peu ton job, de veiller sur elle. Mais aussi ton rôle d'ami, au fond. « Alors là tu me tentes. Une bouteille qu'on partage ? Ne me laisse pas boire seule! C'est mon alcool, je fais ce que je veux. On s'étalera à deux si le besoin se sent. » Cette soudaine bonne humeur te réjouit et te réchauffe le coeur. Tu te relèves en remontant ton jean, geste digne d'un vieillard dans la trentaine, puis lui tends la main pour l'aider à se sortir de sa chaise. Te connaissant, tu vas être aux petits oignons avec elle jusqu'à ce que plus aucune blessure apparente ne se trouve sur son corps. «Je t'ouvrirai la bouteille et je partagerai peut-être un verre, mais.. j'essaie de pas trop consommer. J'ai bien du mal à consommer.», avoue-t-il sans trop savoir la raison. «T'as besoin que j'te transporte dans mes bras? Ou ça va?» Tu rigoles de bon coeur, prêt à lui porter secours si nécessaire. Après tout, elle a encore le bras à moitié arraché, aux dernières nouvelles. Et ce n'est pas l'alcool qui va la soigner. Engourdir la douleur, ça oui.

••••

by Wiise
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Mer 19 Juil - 17:50

blood runs blood

Avouer mes peurs et faiblesses ne m'allait pas très bien. Je n'aime pas montrer à quel point je peux être affecté. J'ai mal à l'idée que les mots circuleraient à travers mes cobras. Je n'ai pas envie qu'on s'occupe de moi. Je n'ai pas envie qu'on me voit comme quelqu'un de faible. J'aime cette solitude que je pourrais avoir et je n'ai pas envie qu'on me l'enlève. Je devais faire en sorte que Jaxen n'en parle à personne, que ce soit à Blaze, à Shadow, à Jaeger ou encore à Carmélo. De toute façon, qu'il en parle à peu importe qui, je ne veux pas. Déjà que Shadow en savait un peu trop. Connaitre cette faiblesse m'arracherait la tête. Je savais que Jaxen se sentirait plus concerné par mon état à partir de maintenant. Je le comprends, je ferais la même chose avec lui. Je lui devais bien la vérité, c'est lui qui contrôle les entrées dans mon bureau. Sa présence me rassurait d'une certaine façon. Le fait de pouvoir partager ce qui m'arrivait, me donnait une certaine légèreté. « Les prochaines fois que tu devras sortir la nuit.. Appelle-moi et je viendrai. » J'affiche un sourire et lui fait un signe de tête léger. J'entend ce qu'il me dit, mais je ne sais pas si j'oserais. Ce qui est certain, le fait qu'il soit au courant me donne une certaine facilité à le contacté si jamais je me retrouvais à nouveau face à une autre créature. J'avais son numéro enregistré et si jamais je suis vraiment effrayé, je le ferai. J'ai confiance en lui, ce n'est pas pour rien que je l'ai recruté chez les cobras. Je regarde sa main un moment avant de la prendre pour me lever. Je souris doucement et passe ma main dans mes cheveux. J'avais vraiment besoin de boire, quitte à dormir dans le bureau. Ce n'est pas pour rien qu'il y a ce canapé. Je devais garder le secret qu'il n'y a pas que ça, que d'autres blessures couvrent mon corps. « Je t'ouvrirai la bouteille et je partagerai peut-être un verre, mais.. j'essaie de pas trop consommer. J'ai bien du mal à consommer. » Tu pousses un soupire et fait une faible moue triste sans trop de crédibilité. «T'as besoin que j'te transporte dans mes bras? Ou ça va? » Je pousse un rire et lui frappe l'épaule bien amusé. Et voilà le mec que j'aime bien. « Fait gaffe, je pourrais dire oui. » En fait, ce serait peut-être mieux, mais je ne demande jamais rien à personne. Je m'enligne vers la sortie et une fois dos à lui, j'ai cette dure grimace sur la gueule. Je jette un coup d'oeil à la pièce vide avant de descende les marches. Je me laisse tomber contre un tabouret reprenant ce visage calme et ce large sourire. « Allez, ouvres-nous cette bouteille. »


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Jeu 20 Juil - 11:54


makfire & jaxen
••••

En fait, dès qu'il se met à boire, son corps lui dicte de continuer, même s'il sait que c'en est assez. Toutes ses terminaisons nerveuses l'incitent à boire un verre de plus et un autre, même s'il se trouve déjà en état d'ébriété avancé. C'est ce qu'il a remarqué les premières fois qu'il a calé son désespoir dans une bouteille, les premières semaines de son existence ici. Depuis, il fait gaffe à ne boire qu'un verre et à se restreindre ou au mieux, à ne rien consommer du tout. « Fait gaffe, je pourrais dire oui. » Il rit dans sa barbe, il est content de la voir de si bonne humeur malgré son état. Ce n'est pas assez pour le rassurer complètement, puisqu'il la commence à la connaître plutôt bien: elle cache ses émotions et ses faiblesses aux autres pour n'inquiéter personne. On lui doit tout, mais elle ne nous doit rien. Son optimisme le surprend, alors il essaie de la prendre comme ça vient. Il ne peut quand même pas la transporter de force à l'hôpital, si? À bien y penser, il le pourrait. Il fait quand même deux têtes de plus qu'elle et a une carrure bien plus imposante, bien que Makfire ne laisse pas sa place non plus. « Allez, ouvres-nous cette bouteille. » Il s'étire par-dessus le bar, trop lâche pour faire le tour et choper le nécessaire. Il attrape le premier truc qui lui vient sous la main, sans savoir de quoi il s'agit d'abord. «Tequila!» Il sourit et ouvrir la bouteille d'un geste habile. «Pas besoin de verre, hein? Tu bois à la bouteille?» Il prend d'abord une gorgée et la tend à Mak. «Faut qu'tu me surveilles, parce que j'te dis, j'peux pas trop consommer. C'est pas beau à voir.» Il agit comme un grand frère, avec elle. Elle a besoin de lui comme un protecteur, un garde-du-corps. Mais il peut aussi être un très bon confident. Suffit qu'elle s'ouvre à lui. Il laisse le cours des choses aller: c'est à elle de s'ouvrir si elle le désire, pas à lui de la forcer.

••••

by Wiise
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I.R.F
mister see everything
messages : 324

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Jeu 20 Juil - 19:48

UN SOUVENIR DE MAKFIRE
Tu portes les marques de journées difficiles tirant enfin à leur fin lorsque tu retournes à la demeure familiale. Le quartier tout entier semble muet, les volets fermés et les rideaux tirés, certains visages percent à travers ceux-ci pour vous observer quelques secondes avant de retourner à leurs occupations. « Ça c'est un accueil chaleureux comme je les aime. » Lambert rigole à tes côtés, remontant ses lunettes de protection sur le sommet de sa tête ce qui a pour résultat d'ébouriffer encore plus ses cheveux bruns. Tu roules les yeux, reprenant la direction de votre maison silencieuse, poussant la barrière qui grince sous le mouvement. La porte principale de la maison n'est pas correctement fermée, légèrement entre-ouverte : un mauvais présage qui ronge tes nerfs alors que tu jettes un regard vers ton frère. Celui-ci endosse le rôle d'aîné, t'écartant du chemin afin de passer devant en extirpant son pistolet par mesure de précaution. « Tu sens quelque chose ? » Sa question est formulée dans un murmure, mais tu secoues la tête à la négative. « Non, enfin oui, mais c'est faible. Comme si c'était déjà arrivé. » Tes doigts trouvent le manche de ton poignard et tu prends un chemin différent que celui de Lambert pour te diriger vers la cuisine. Les chaises entourant la table ont été jetées au sol, le lustre arraché repose contre un coin de mur dans des éclats de verre dont certains se rendent jusqu'à la cuisine même. Du sang souille le réfrigérateur, de longues traces rappelant celles laissées par une main arpentant sa surface en chute libre vers le plancher. Ton inspection se poursuit, plus intriguée que terrifiée, suivant les marques traçant un parcours. Le bois du sol est abîmé, pratiquement percé à plusieurs endroits. Il y a du sang et des marques évidentes de combat, mais aucun corps, aucun indice supplémentaire. « Sof ? » Lambert t'interpelle du salon où tu vas le rejoindre, celui-ci se tenant au milieu d'un fouillis causé par les énormes bibliothèques ayant été renversées. Entre ses doigts, il tient la montre de votre père que tu viens saisir pour constater l'heure qui a cessé de tourner. 12h47. Sauf que ce n'est pas ce qu'il tenait à te montrer puisqu'il désigne le manteau du foyer sur lequel repose un cadre intact dans laquelle est exposée un portrait de famille. Un X rouge a été dessiné sur les visages de Clovis et de vos parents.

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Sam 22 Juil - 10:15

blood runs blood

Tu es là installée au bar et tu fixes soudainement le vide. Ta main s'est perdu contre ta poche avant de s'y glisser. Tu as la main qui se referme sur cet objet qui n'était que puissante question. Tu n'as même pas entendue Jaxen arrivé. Trop absorbé par les images stressante qui te sont tombé dessus. Ta gorges s'est nouée et tu as fermés les yeux. Cette façon de remonter ses lunettes sur le dessus de sa tête, ce sourire qu'il t'a balancé. La porte entre-ouverte, l'était bordélique de la maison. Les traces de sang. Ce surnom qui résonne dans ta tête haut et fort et à répétition. Sans vraiment que tu ne t'en rendes compte tu as sortie cette montre à gousset de ta poche. Pourquoi est-ce que tu l'avais sur toi cette journée là? Voilà une autre question sans réponse. Tu l'as tâtée de tes mains sans la regarder à revoir cette photo de ta famille sur la cheminé. Tu as le coeur qui te lève. Ton frère n'est pas mort par accident. Quelqu'un cherche à vous tuer, ou du moins cherchait à vous tuer. Lambert était sûrement mort lui aussi. Les deux mains sur le comptoir, elles se mettent à trembler et ton coeur te fait plus que mal. Tu aimerais te l'arracher et c'est à ce moment que « TÉQUILA! » attire ton attention. Tu lèves les yeux vers lui, des yeux ronds, très rond avec ce film luisant dans les yeux, annonçant les larmes. Tu l'observes prendre une gorgée avec impatience jusqu'à ce qu'il te tend la bouteille. Tu lui fais signe comme si tu avais compris ce qu'il disait et tu lui prend la bouteille des mains. Tu pose le goulot contre tes lèvres et tu lèves la bouteille. Tu te mets à boire et ce n'est pas qu'une petite gorgée tranquille. Tu pourrais boire la bouteille en entier.


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Sam 22 Juil - 21:11


makfire & jaxen
••••

Tu lui tends la bouteille et attends. Puis attends encore. Mais Makfire semble s'être posée dans un tout autre monde. Elle est ailleurs, et rien qu'à l'observer, tu sais exactement de quoi il s'agit: un souvenir. Tu as envie de déposer la bouteille et de l'enlacer dans tes bras rassurants, mais les réactions imprévisibles sont à éviter. Tu l'observes, figé, sans jamais la quitter des yeux, attendant patiemment qu'elle revienne à elle. Inquiet, tu guettes toute réaction de sa part, qui ne vient qu'après un long moment. Quelques minutes, tout au plus, qui te paraissent être une éternité. Lorsque Makfire revient à elle, ton corps tout entier se tend sous l'inquiétude et tes yeux se perdent dans les larmes naissant au creux des yeux de ton amie. Elle ne dit rien, t'arrachant simplement la bouteille de tequila à peine entamée, des mains. La portant à ses lèvres, elle engloutit de longues gorgées. Tu vois disparaître le liquide de la bouteille à la vitesse de l'éclair. Instinctivement, comme un grand frère, tu viens poser une main dans le dos de la jeune femme et caresse celui-ci doucement. «Un souvenir...?» Vous êtes de plus en plus nombreux à être frappés par les souvenirs. Impossible de les empêcher de vous sonder l'esprit, de vous percer l'âme. Ils vont et viennent, vous tuant à petit feu alors que... Alors qu'en réalité, personne ne peut rien n'y faire. De ton autre main libre, tu viens chercher la bouteille, de laquelle le goulot se trouve toujours entre les lèvres de Maman Cobra. Tu tires dessus et la dépose sur la table, loin de la jeune femme. «Tu veux en parler, plutôt que de boire en silence?» Parce que boire ses émotions... c'est pas du tout la solution.

••••

by Wiise
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Sam 22 Juil - 21:40

blood runs blood

Ton frère. Tes parents. Comment est-ce que tout le monde pouvait mourir comme ça. J'avais mal, tellement mal que je n'arrivais pas à contenir face à Jaxen. J'étais effrayé à l'idée de savoir comment mes parents sont mort. J'ai la nausée qui me prend et je ne saurais dit si c'est la tequila qui me détruit l'estomac ou si c'est ce souvenir qui me donne mal au coeur. j'avais envie de vider cette bouteille, la boire jusqu'à la dernière goûte. Je n'avais pas envie de sentir cette douleur que me procurait ce souvenir. Je n'ai aucune idée comment j'ai réagit sur le moment, mais ce que je sais, c'est qu'aujourd'hui, j'ai ce couteau en plein coeur et il tourne et tourne et tourne plus les journées avancent. J'ai mal, je souffre et je n'en peux plus. L'alcool semble endormir ce mal, mais je sais que ce n'est pas la meilleure des idées. Pourtant, je bois malgré tout. Pour calmer le tout, pour engourdir tout ce qui pourrait m'attaquer. Je fixe le vide et je bois. Encore et encore. Mon coeur se serre au moment où une main se pose dans mon dos. Je ferme les yeux, mais je garde la bouteille entre mes lèvres. Sa voix retentit et je sens ma gorge trembler comme si les sanglots commençaient. Je n'ai pas envie de m'arrêter. J'ai envie de boire jusqu'à ce que mon corps s'écroule à bout de force. Mais non, il a fallait qu'il me retire la bouteille des doigts. Ma main l'a suivit jusqu'à ce qu'elle soit loin de ma portée. Les sanglots s'annoncent et le son trouve la sortie. Mes bras s'écrasent contre mon ventre avant que les larmes brûlent et s'écrasent. Les gémissements de douleur s'échappe de ma bouche, je n'arrive pas à parler.


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Sam 22 Juil - 22:42


makfire & jaxen
••••

Tu es aussi passé par là. À deux reprises, jusqu'à présent. Et les souvenirs qui te hantent sont loin d'être joyeux. En toi vit une colère immense, un chagrin qui te prend aux tripes et qui commence à s'expliquer de plus en plus. Tant de haine envers l'homme que tu es, ou que tu as jadis été, du moins. Plus les jours avances et s'écoulent, plus tu réfléchis au concept de deuxième chance que la church of second chance défend inconditionnellement. Plus ça fait du sens, à tes yeux. Des images que te renvoient ces souvenirs sur l'homme que tu as été et sur ce que tu as vécu, tu perçois certaines ressemblances, mais aussi plusieurs différences.

Tu flattes le dos de Makfire qui vit mal l'arrivée spontanée de ce souvenir. Son premier? Son deuxième? Son dixième? Est-elle parvenue à recoller tous les morceaux du puzzle? Tu la vois qui vit un combat intérieure contre les larmes, contre les sanglots. Laisse-toi aller, Mak. Que tu as envie de lui dire. Je suis là. Et c'est vrai, tu es là. Tu seras toujours là. Finalement, elle finit par exploser, et les larmes coulent abondamment le long de ses joues. Ton coeur se serre et menace d'exploser en mille miettes. Tu te lèves de ton banc et passe derrière elle, toujours assise sur le tabouret. Elle sanglote, ses épaules sursautent, et ça te brise le coeur de la voir comme ça. Toujours derrière elle, tu viens l'entourer de tes bras en déposant ta joue contre le dessus de sa tête. Finalement, tu le dis: Pleure, Mak. Laisse-toi aller. Je suis là... Tu la serres fort contre toi, comme pour qu'un geste confirme tes paroles. Maman Cobra... Elle est forte et courageuse, mais elle a sa fragilité et sa vulnérabilité, comme tous les autres. Elle a le droit, de montrer ses faiblesses. Et tu n'es pas là pour juger.

••••

by Wiise
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Dim 23 Juil - 0:10

blood runs blood

Cette douleur me tient les entrailles, elle me tétanise, me fige, m'immobilise. J'ai l'impression d'avoir perdu toute raison, toute inhibition. Je suis perdu entre l'auto-destruction et le vide intersidérale. Un choix s'offrait à moi. Ressentir encore, ou bloquer tous émotions qui pourraient encore m'affecté. Je ne suis pas le genre de personne sans coeur, je tiens trop aux autres pour ne pas m'en préoccuper. Me retrouver face à la mort des gens importants de ma vie. La simple idée que je pourrais perde ce que j'ai actuellement me rend malade. Je suis effrayé. J'ai mal, j'ai peur, je suis effrayé. Pendant un court moment, j'ai oublié que je n'étais pas seule. Replié contre moi-même, les bras autour de mon ventre, je me perd dans ce souvenir. Puis vient cette chaleur contre mon dos. Mon corps se redresse un peu au moment ou ses bras se glisse autour de moi. Je ne suis pas seule. Je ne suis pas seule. Ma respiration se coupe et mes mains agrippe ses bras à toute vitesse et elles sont loin de vouloir le lâcher. Je n'ai jamais autant eut besoin de lui qu'à ce moment présent. Je reste dos à lui un moment à pleurer, hurler, tout ce qui pouvait bien me passer par la tête. Merci aux tabourets tournant. Je le fis tourner pour lui faire face et j'enfouis ma tête contre son torse et mes mains s'accroche à lui à nouveau. « Mon frère... Clovis... mes parents... Je... Pourquoi... Ils sont mort... Lambert... Peut-être... J'en sais rien... » Parler était tout aussi douloureux que recevoir un couteau dans l'abdomen.


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Dim 23 Juil - 10:27


makfire & jaxen
••••

Elle répond à tes gestes et rien que ça suffit à te rassurer un brin. Tu aimerais comprendre ce qui se passe dans sa tête, mais tu n'as pas le pouvoir de t'y incruster. Alors, tu te contentes de simplement la réconforter, de lui frotter le dos et de la calmer. Toi-même n'étant pas très doué avec les mots, tu compenses par les gestes rassurants et espère que ce sera suffisant. Tu sais ce qu'elle vit au travers de ces souvenirs. Rien n'est tout beau, dans votre vie antérieure. Rien n'est joyeux. Rien n'est rose bonbon. Et aujourd'hui, à mesure que tout revient à la surface, le monde semble s'écrouler sous vos pieds, vous ramenant durement à la réalité et vous faisant réaliser que vous avez eu une vie de merde. Une putain de vie de merde, c'est le cas de le dire! « Mon frère... Clovis... mes parents... Je... Pourquoi... Ils sont mort... Lambert... Peut-être... J'en sais rien... » Des mots au travers des sanglots saccadés, sa front contre ton torse, les larmes qui tombent au sol... Tu n'y comprends pas les détails, mais tu sais que beaucoup de gens sont morts. Beaucoup trop. Tu l'enlaces de nouveau dans tes bras, sans trop resserrer l'étreinte, de peur de la blesser. Tu la laisses sangloter un bon moment, le silence étant peut-être plus facile à supporter que les mots. Tu passes discrètement une main dans ses cheveux, jouant de tes doigts dans sa crinière doucement. Ça ne nous les ramenera pas, Mak... Et c'est supposé aider, de dire ça? Pleure tant que tu veux. Laisse sortir le méchant. Crie ta colère, pleure ta peine... Tu as le droit de vivre ton deuil, maintenant. Parce que maintenant que ces morts subites vous reviennent en pleine face, vous avez le droit de vivre pleinement votre deuil, une deuxième fois. À moins que ce ne soit la première? Je... Moi aussi, j'ai perdu quelqu'un... Ma fille.. Ils me l'ont arrachée., dis-tu, tendu. Tu continues de jouer dans ses cheveux, et replonge dans un silence qui se fait presque apaisant...

••••

by Wiise
[/quote]
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Dim 30 Juil - 19:53

blood runs blood

Ce simple mot qui t'accroche l'oreille. Ce mot qui ne t'aurais pas fait chaud par le passer, du moins pas dans ce contexte. Ce mot te donnait froid dans le dos. Tu te sentais soudainement égoïste, égoïste de ne pensé qu'à toi, à ce que tous ces souvenirs pouvaient te faire. Tu savais très bien que tu n'étais sûrement pas la seule à vivre ce genre de chose. Jaxen en serait peut-être même le premier. Peut-être que personne ne t'en parle, peu-être que tu fais tout pour tout cacher, mais d'un autre côté, tu changes et ça tu le caches très mal. Tu es là à lui pleurer dans les bras. Tu as mal au coeur, su tu pouvais te l'arracher, ça te serait plus facile. Le fait qu'il ait utilisé le terme nous, t'a laissé pantois et t'a attaqué de frissons agressif. L'envie de pleurer, de hurler, me tenait les entrailles et pourtant, pourtant, rien ne semblait sortir de plus maintenant. J'avais l'impression que l'on m'avait coupé la voix. Mon estomac se tortillait, se tirait, ma respiration se coupait. J'aimerais tellement oublier à nouveau. Tu restes là contre lui à te concentrer sur le battement de son coeur, parce que lui est en vie. Tu fermes les yeux et tu essaies tant bien que mal de te calmer, mais les mots qui ont brisé le silence à nouveau on fait en sorte que tu as prit du recule. Tu le fixe le coeur lourd. « Attend? Tu... Tu veux dire que tu avais une fille? Qui te l'ont enlevé ? Mais... C'est... » Tu ne te retiens pas, tu glisse tes bras autour de son torse et tu le serres comme tu le peux. Il est plus grand, plus large, il t'est un peu impossible de lui faire mal, peu importe comment tu pourrais le serrer.


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Jeu 3 Aoû - 21:53


makfire & jaxen
••••

Le silence ne dure pas longtemps. C’était apaisant, rassurant, mais voilà que tu t’es ouvert à ton tour sur l’un de tes souvenirs et ça attire la curiosité de Makfire. Pas juste sa curiosité, mais sa compassion aussi. Tendu comme une branche, tu restes de marbre et tente au mieux de contrôler tes émotions. Ne pas craquer… Ne pas craquer. « Attend? Tu... Tu veux dire que tu avais une fille? Qui te l'ont enlevé ? Mais... C'est... » Surtout, ne pas craquer. Tu hoches difficilement la tête, pour lui faire signe qu’elle a tout compris. Oui, c’est horrible. Inhumain. Dégoûtant. Le pire dans tout ça, c’est que la culpabilité te prend aux tripes chaque fois que tu penses à sa petite bouille d’ange terrifiée, à l’hôpital, alors qu’on l’arrachait de tes bras. Tu ravales ta salive et une boule se forme dans ton estomac. Non, ce n’est pas le temps de parler de toi et de tes souvenirs. C’est le temps d’être là pour Mak, de la rassurer. De lui faire sentir que toi, t’es toujours en vie et que tu seras toujours là pour elle. Le geste qui s’en suit te surprend, mais te fait un bien fou. Ses bras autour de toi, elle te serre de toutes ses forces. Tu en fais de même, mais sans serrer trop fort. Elle est déjà mal en point, et elle est plus petite que toi. Moins musclée, aussi. «Ils t’aimaient plus que tout, tu sais.» En parlant de sa famille, évidemment… Toi, tu n’en sais rien. Mais tu en es sûr. Comment ne pas aimer ce petit bout de femme? «Maintenant, tu peux faire ton deuil. Plus rien ne t’arrachera à eux. Ils veillent sur toi. Ils comptent sur toi, aussi. T’es en vie, Mak. Et c’est pour une raison. T’es en vie.» Tu poses tes lèvres sur le haut de sa tête et sourit faiblement. Tu le penses, ce que tu dis. Même si c’est difficile à s’avouer, à accepter…

••••

by Wiise
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Sam 5 Aoû - 15:05

blood runs blood

Tu t'apitoies sur toi, tu es égoïste Mak, tu ne penses qu'à toi, qu'à ce que tu as vécu. Tu ne penses pas à ce qu'il aurait pu vivre lui. Tu n'es pas seul à vivre ce genre de chose, ces mauvais sentiments, ces souvenirs. Tu t'apitoies sur toi. C'est tout ce à quoi tu penses. À quel point tu as manqué d'altruisme. Jaxen avait perdu sa fille, du moins d'une certaine façon. Tu espérais haut et fort qu'elle ne soit pas morte, qu'elle soit toujours en vie. Tu n'as pas envie que Jaxen vive toutes ces émotions en toi, toutes celles qui te dévore de l'intérieur. Tu avais l'impression que tu perdais tout petit à petit. Et s'il n'avait plus rien hors de ce dôme? Que nous étions les seuls survivants d'une bombe atomique, ou j'en sais rien, qui aurait détruit le reste de la planète. Et si, dans cette ville, nous étions les seuls survivants sur terre? Tu n'as pas pu t'empêcher de le prendre dans tes bras. Il l'avait fait pour toi, pourquoi ne pas le faire pour lui. Il était important pour toi et tu le savais très bien. Et il revient à mon frère, mes frères, mes parents. Tu pousse un soupire. Tu sais qu'il a raison et tu fais tout pour te calmer. Sa présence t'aide beaucoup à trouver un certain calme. Merci à lui. Tu ne crois pas que tu saurais t'en passer un jour. Tu pousses un soupire et fermes les yeux au contact de se lèvres sur ton front. Tu te plaques contre lui en croises tes bras contre ta poitrine. « J'étais fiancée... Mes frères ne l'aimaient pas vraiment. J'en sais rien, j'espère qu'il est en vie. » Tu n'as aucune idée si tu le souhaites vraiment. Qu'est-ce que tu ferais de Shadow si tu retrouvais ton fiancé dans cette ville? Et s'il était mort ? Et si Lambert était mort? Ton regard se vide et tu ouvres la bouche à nouveau et d'une voix faible tu dis. « Si mon frère est mort, j'en perd ma flamme de vivre. »


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Lun 7 Aoû - 22:50


makfire & jaxen
••••

Mine de rien, cette soirée ne s’était vraiment pas annoncée pour se terminer de la sorte. Tu essaies de jouer ton rôle du mieux que tu le peux, même si tu n’as rien d’un grand bavard et que t’ouvrir aux autres est l’une des choses les plus difficiles que tu aies jamais eues à faire. Il n’y a que les sanglots et vos respirations pour briser le silence. Sinon, des aveux ici et là, quelques confidences dures à déballer. Évidemment, c’est facile pour personne, de se prendre des souvenirs en pleine gueule. Comme quoi tous ceux qui se sont ramassés dans c’trou qu’est Varakes s’en sont pris plein la gueule avant d’arriver ici. Peut-être c’était un critère, pour être envoyé ici. Pour monter un genre de télé-réalité sordide pour divertir les gens de l’autre côté? «Garde espoir. C’est tout ce que je peux t’dire…» Parce qu’en réalité, tu ne sais pas quoi dire d’autre. Tu es aussi amoché qu’elle par la dureté de votre vie antérieure. Un véritable cauchemar. «T’es en vie Mak. J’suis en vie. C’est c’qui compte.» Tu peines à y croire quand tu te le répètes. T'es en vie. Tu es en vie. Mais à quel prix l'es-tu encore? Qui est mort sur ton passage? Qui est mort sous tes yeux? Sous tes doigts? Ta main part à la recherche de la bouteille perdue et éloignée, presque vidée par les bons soins de Makfire. Tu la lui tends dans un triste souvenir. «Tiens. Si t’en veux… Mais bois doucement. Et tu restes ici ce soir. Pas question que j’te ramène chez toi dans cet état. Ce serait dangereux.» Pas question de traverser la ville en plein milieu de la nuit dans son état : saoule et déjà amochée de son premier face à face avec un des monstres qui rôdent la nuit.

••••

by Wiise
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   Ven 11 Aoû - 17:01

blood runs blood

Dire que tu restais tranquille pour t'occuper de ton bras. Tu n'avais pas en tête de boire ce soir. Au départ, tu n'en avais même pas envie. Il a fallut qu'un souvenir te tombe dessus. Tu n'avais aucune idée du pourquoi toutes ces images te revenaient en tête. Découvrir que tu n'avais presque plus personne était dure, même très dure à prendre, à avaler. Ton coeur se serre un peu trop et se serre encore. C'est difficile à croire que tu n'auras plus personne, pourtant tu as tellement de gens autour de toi. Tu as le grand blond qui est là, maintenant. Tu as Blaze, ta meilleure amie qui ne t'abandonnera jamais. Tu as Shadow, cette tête de cochon qui trouve le moyen de te faire chier et à faire le distant. Tu ne te passeras  jamais de ceux qui t'entour, mais plus tu découvres les morts de ton passé, plus tu crains de perdre ceux qui t'entour aujourd'hui. Garder espoir, ne semblait pas dans tes cordes pour le moment, mais tu sais bien qu'il a raison. « Je vais essayer, mais je peux rien garantir, du moins pas maintenant. » Tu jettes un regard vers, lui, mais il ne reste pas présent bien longtemps. Tu finis par afficher un sourire lorsqu'il te signale q u'il est en vie. Tu t'approche doucement avant de poser ta tête contre son torse. Tu fermes les yeux entendant son coeur battre dans sa poitrine. Tu soupires. « Par chance tu l'es. Je sais pas ce que je ferais sans toi. » Puis la bouteille se glisse sous tes yeux. Tu l'observes un moment en te redressant. Tu la fixe un moment puis tu la prend entre tes doigts. Tu la fais tourner en silence avant de tourner la tête vers Jaxen. Tu jettes un regard vers la porte et tu fixes la bouteille. Tu t'empresses de prendre une gorger avant de fixer le mur. « Hors de question que je foute les pieds dehors à cette heure, de toute façon. »


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: blood runs blood (jaxen)   

blood runs blood (jaxen)
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [WIP] Blood Angels, compagnie spéciale " I "
» Blood Bowl, les Variantes
» GN Blood Bowl
» Ligue de Bloodbowl
» citadel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum