RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 
Blow ‹ young and dumb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 749

MessageSujet: Blow ‹ young and dumb    Mer 21 Juin - 19:09


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

Tu fixes ta sale tête dans le miroir des toilettes pour dames. Tu t’humectes les lèvres, le cœur battant la chamade et le désespoir dans la peau. Plus ton esprit se remémore, moins tu arrives à vivre normalement. Blaze s’efface petit à petit pour faire place à Abigail. Oui, elle, coupable, faible et instable. Une brèche s’est ouvertes sur les ténèbres qui t’habitent et tu n’arrives pas à colmater les dégâts. Les blessures sur ton corps s’accumulent : les cicatrices de ton passé honteux, le rond symétrique de la balle qui s’est enfoncée dans ton épaule droite et tes jointures qui ne cicatrisent jamais à force de t’en servir. Makfire était sacrément en colère contre toi en apprenant ton comportement impulsif voire dangereusement téméraire. Tu ne croyais pas que cela allait la toucher à ce point. Maintenant, tu te sens doublement coupable : quand tu ne te pas bats et, également, quand tu le fais. Or, ton cœur ne danse pas le tango pour cela en cet instant précis. Non, ton esprit est en vrac à cause de l’homme qui t’attend au bar. Tu aurais voulu décliner cette soirée comme une poule mouillée, mais il semblerait que tu aies quelque chose à te prouver à toi-même. Tu croises ton regards dans le miroir et tu monologues silencieusement. Ce baiser ne voulait rien dire, B’. Tu avais perdu beaucoup de sang. Tu n’avais pas les idées claires. By the way, c’est pas la fin du monde, si? C’est ce que les gens font quand ils sont attirés l’un par l’autre. Oui, tu t’es ouverte davantage que tu ne l’aurais voulu et, maintenant, tu trembles de peur. Or, ça, il ne le saura jamais. J a m a i s. Tu prends une grande respiration, redresses les épaules et tu reprends ton air blasé. C’est le rôle de ta vie, chérie. Tu pousses la porte des toilettes pour te diriger nonchalamment vers Shadow. T’aurais presque envie de lui prendre son verre pour le caler. Arrête de stresser, idiote.  « Salut abruti. Ça va? » Heureusement, tu arrives à avoir ce ton de voix parfait entre le je-m'en-foutisme et le mépris. @Shadow

chaotic.evil



chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I.R.F
mister see everything
messages : 324

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Jeu 22 Juin - 10:17

UN SOUVENIR DE SHADOW
Incapable de dormir, tu sors de ta tente avec regret. La nuit est presque terminée et la base commence donc à s’activer. Toi, tu es tranquille, tu n’as pas besoin de montrer le bout de ton nez avant quelques heures encore. Ça fait partie des avantages qui viennent avec ton grade, mais tout ça ne sert à rien si le sommeil ne te vient pas. T’assurant qu’il n’y a personne dans les parages, tu retournes à l’intérieur pour te glisser dans le lit de fortune à ses côtés. Il n’a pas le droit d’être là, tu le sais très bien, mais aucune réglementation n’aurait pu t’empêcher de l’introduire dans ta tente. Tu n’apprécies pas ces moments dérobés, tous ces matins où tu dois le sortir en cachette pour t’assurer que personne ne le remarque. En revanche, lui tu l’apprécies, plus que tu ne voudrais l’admettre, plus que tu ne le devrais. Une partie de toi te crie que c’est mal et le visage de ta douce te revient en tête. Tu culpabilises, cette sensation venant t’obscurcir l’esprit jusqu’à ce qu’il se tourne vers toi. Il est encore endormi, mais ça ne l’empêche pas de te tirer vers lui pour t’arracher un baiser. Tu y réponds volontiers alors que sa main descend dangereusement vers une zone sensible. L’excitation monte en toi et réveille chaque partie de ton corps. Tu en as envie, il n’y a pas de doute dans ton esprit, même penser à Sofie n’y change rien. Tu dois pourtant te dérober. « Je ne peux pas. Il faut que tu partes. » Tes paroles ont tôt fait de jeter un froid dans la conversation. Il a pourtant l’habitude, mais tout comme toi, ça ne lui plait pas. « Si c’est comme ça. Tu me feras signe lieutenant. » Ses mots ne sont pas tendre, mais tu n’y peux rien. Briser les règles étaient une chose, te faire rendre en est une autre. Il pourra revenir la nuit tombée.

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Shadow
the royal cobras
messages : 433

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Ven 23 Juin - 9:11


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

Depuis notre mission foireuse, ou plutôt, depuis MA mission foireuse à laquelle je t’ai finalement mêlé, on ne s’est pas réellement reparlé. Enfin, on ne s’est pas reparlé de ce qui est arrivé entre nous, probablement par crainte de raviver quelque chose qu’il ne fallait pas ou alors de briser un truc entre nous, va savoir. Dans tous les cas, je n’arrivais pas à me donner le courage nécessaire de soulever la question et tu ne semblais pas plus encline qu’il ne le fallait à le faire non plus. Malgré tout, je t’ai invité ce soir à prendre un verre, rien de plus normal entre amis, après mon quart de travail. Alors tu me rejoins au mille et une nuits comme on l’a si souvent fait, mais rien n’est comme d’habitude et j’aurais dû m’en douter. Lorsque je te vois, j’ai cette sensation étrange qui grandit en moi et je la chasse d’un mouvement de ma serviette sur une table que je nettoie avant de terminer. Je vais me préparer un verre et t’attends finalement, perdu dans mes pensées.  « Salut abruti. Ça va? »

J’esquisse un semblant de sourire, mais même mes lèvres ne semblent pas vouloir participer à ce simple geste alors encore moins mes yeux. J’ouvre la bouche pour répondre, mais plutôt qu’une réponse cohérente ne sorte de là, un simple son de surprise s’échappe et des images m’assaillent de plein fouet.

Incapable de dormir, tu sors de ta tente avec regret. La nuit est presque terminée et la base commence donc à s’activer. Toi, tu es tranquille, tu n’as pas besoin de montrer le bout de ton nez avant quelques heures encore. Ça fait partie des avantages qui viennent avec ton grade, mais tout ça ne sert à rien si le sommeil ne te vient pas. T’assurant qu’il n’y a personne dans les parages, tu retournes à l’intérieur pour te glisser dans le lit de fortune à ses côtés. Il n’a pas le droit d’être là, tu le sais très bien, mais aucune réglementation n’aurait pu t’empêcher de l’introduire dans ta tente. Tu n’apprécies pas ces moments dérobés, tous ces matins où tu dois le sortir en cachette pour t’assurer que personne ne le remarque. En revanche, lui tu l’apprécies, plus que tu ne voudrais l’admettre, plus que tu ne le devrais. Une partie de toi te crie que c’est mal et le visage de ta douce te revient en tête. Tu culpabilises, cette sensation venant t’obscurcir l’esprit jusqu’à ce qu’il se tourne vers toi. Il est encore endormi, mais ça ne l’empêche pas de te tirer vers lui pour t’arracher un baiser. Tu y réponds volontiers alors que sa main descend dangereusement vers une zone sensible. L’excitation monte en toi et réveille chaque partie de ton corps. Tu en as envie, il n’y a pas de doute dans ton esprit, même penser à Sofie n’y change rien. Tu dois pourtant te dérober. « Je ne peux pas. Il faut que tu partes. » Tes paroles ont tôt fait de jeter un froid dans la conversation. Il a pourtant l’habitude, mais tout comme toi, ça ne lui plait pas. « Si c’est comme ça. Tu me feras signe lieutenant. » Ses mots ne sont pas tendre, mais tu n’y peux rien. Briser les règles étaient une chose, te faire prendre en est une autre. Il pourra revenir la nuit tombée.

Lorsque je reviens enfin à moi, je te fixe comme si c’était la première fois que je te voyais. Incapable de dire quoi que ce soit. C’est la deuxième fois en très peu de temps que je… me souviens. Ça me semble encore tout aussi irréel de prononcer ces mots même en esprit. Des souvenirs… Ce genre de choses sont pour les autres, pas pour moi. Et pourtant. Sofie, ma fiancée, cette bague à mon cou, l’armée, moi lieutenant, ce gars, eh merde.

chaotic.evil



chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 749

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Dim 25 Juin - 9:17


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

La surprise semble le prendre de court. Tes sourcils se froncent sous l'incompréhension. Pourtant,  vous aviez tous les deux convenus de prendre un verre après son quart de travail. « Quoi?», lui demandes-tu d'un ton sec. Or, Shadow est à mille lieu du terrier des cobras. Ses yeux te regardent, mais il ne te voit pas. Tu agites les mains devant son visage mais rien n'y fait. What the hell? « Allô, ici la Terre qui appelle Shadow. » Tu soupires et tu poses tes fesses sur le bois frais du tabouret voisin au sien. Tu aurais presque envie de le pincer, mais tu ne veux pas te risquer à entendre ses pensées. « Arrête tes conneries. C'est pas drôle. », continues-tu d'un ton las. Tu commandes le shooter le plus fort que le mille et une nuits sert et tu l'avales d'une traite. Le liquide te brûle la gorge et cette sensation familière te détend. Tu vas essayer d'y aller avec modération ce soir. Après tout, tu ne veux pas que Mak débarque une nouvelle fois chez toi pour te faire la morale. Loin de toi l'idée de l'inquiéter davantage. Puis, la respiration de Shadow change et, enfin, ses yeux semblent te voir. Or, il reste avec cette expression faciale étrange et dans un mutisme agaçant. « Me regarde pas comme ça. Quoi? J'ai un truc entre les dents? » Tu te fais du soucis pour lui, mais tu ne le diras jamais à voix haute. Tu espères secrètement qu'il ne soit que dans la lune. Or, sa réaction t'est familière pour l'avoir toi-même vécue. « La soirée va être longue si j'dois monologuer pendant que tu me fixes. »

HRP:
 



chaotic.evil



chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Shadow
the royal cobras
messages : 433

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Lun 26 Juin - 11:24


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

« Me regarde pas comme ça. Quoi? J'ai un truc entre les dents? » Je cligne des yeux une fois de plus et revient lentement à moi. Mes pensées reprennent leurs places respectives et je te regarde non pas en voyant au-delà de toi, mais bien en fixant ton regard. Je secoue négativement la tête à ta question, légèrement trop sonné encore pour répondre de vive voix ou même pour rire à ta remarque. « La soirée va être longue si j'dois monologuer pendant que tu me fixes. » J’hausse un sourcil et prend une gorgée de mon verre. « Exagère pas, j’pourrais pas rester là à t’écouter raconter des conneries toute la soirée de toute manière. » Et voilà, ma langue est de retour et avec elle mon sarcasme habituel. C’est bon de vous retrouver les gars.

Légèrement mal à l’aise cependant, je passe une main sur ma nuque et baisse les yeux. Je n’sais pas si je devrais m’expliquer ou non, te parler de ce que je viens de voir. On a beau être proche toi et moi, on ne parle pas nécessairement de ces choses qui sont importantes de façon régulière tous les deux. « J’ai… c’était un souvenir. » dis-je finalement avec hésitation. Je sais que tu comprendras, que tu ne risques pas de me pousser à quoi que ce soit. On a tous nos propres expériences de mémoire, mais personne ne semble accueillir ces informations du passé avec aisance… enfin, pas à ma connaissance. Je bois à nouveau, termine mon verre et en commande systématiquement un autre. « Quoi d’neuf? » que je lâche finalement dans l’espoir de changer de sujet.


chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 749

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Mer 28 Juin - 22:29


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

Les secondes s’étirent et tu n’as toujours pas tiré un mot de la bouche de ce cher Shadow. Tu te demandes ce qu’il a. Le connard que tu connais n’aurait pas laissé filer sa chance de te répondre une connerie voire une insulte bien sentie. Son regard reste planté dans le tien assez longtemps pour te faire détourner le regard, presque embarrassé. C’est alors que le Shadow que tu connais revient en force. « Exagère pas, j’pourrais pas rester là à t’écouter raconter des conneries toute la soirée de toute manière. » Tu affiches une expression faussement choquée, lui faisant les gros yeux. Puis, un grand sourire s’étire sur tes lèvres. « Voilà le Shadow sarcastique que je déteste tant. Rebienvenue parmi nous, crétin. »  Tu rigoles avant de commander une bière. Le silence se réinstalle pour une vipère et tu sens que le cobra est tendu sur son tabouret juste à côté de toi. Quelque chose semble le préoccuper. Tu attends, tout simplement. S’il a envie de parler de ce qu’il le tracasse, tu seras là pour l’écouter. Or, tu as bien peur que ce qu’il le rende ainsi soit ce sujet que vous évitez. Votre baiser. Tu espères que ce n’est pas le cas. Tu n’as pas plus envie d’en parler qu’il y a quelques minutes dans les toilettes de dames.

« J’ai… c’était un souvenir. » Tu prends une gorgée de bière. Tu ne te doutais pas qu’il allait te sortir un truc pareil. Tu te rappelles cet affreux moment lorsque tu t’es souvenu pour la première fois. Ces images hantent encore tes nuits. La seule personne a qui tu en aies parlé, c’est à Mak. « Oh chiasse… Ça va? » Tu as eu une très mauvaise expérience, pour ta part. Tu espères que Shadow sera davantage en mesure de contrôler la situation. Mieux que toi, en tout cas. « Si t’as envie d’en parler, j’suis là. Je sais ce que ça fait… je l’ai vécu. » Tu n’as pas envie de parler de ta propre expérience. En parler te rend beaucoup trop émotive. Tu préfères rester dans le déni. Réaction immature mais tellement plus facile à supporter. Heureusement, il change de sujet. Quoi de neuf? Tout. Tu n’es plus la même depuis ce fameux soir où tu t’es faite tirer dessus. Tu te bats souvent et tu bois pour oublier. Tu ne manges presque plus. « Tu connais Jaxen? » commences-tu. Tu n’es pas certaine qu’il ait appris que tu es maintenant la malheureuse colocataire d’un loyal cobra. « On est colocataire maintenant. », continues-tu avant de lâcher un rire cynique. Ce mec t’énerve plus que n’importe qui sur cette planète. Tu as l’impression que chaque trait de sa personnalité – et de son apparence aussi – a été spécialement créé pour te faire chier. « C’est la pure galère chez moi. Si tu savais. On arrive pas à se parler calmement plus de cinq minutes. Il m’énerve. Putain qu’il m’énerve. » Le pire, dans tout ça, c’est que tu n’es pas certaine de penser ce que tu dis. Enfin, si, il t’énerve. Mais y’a aussi autre chose sur lequel tu n’arrives pas à mettre le doigt. « Toi, quoi de neuf? » Nouvelle gorgée de bière.




chaotic.evil



chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Shadow
the royal cobras
messages : 433

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Dim 2 Juil - 20:16


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

« Voilà le Shadow sarcastique que je déteste tant. Rebienvenue parmi nous, crétin. » J’aurais presque envie de sourire en t’entendant dire ça Blaze –presque. Parce que présentement, j’ai pas particulièrement envie de sourire, ni de rire d’ailleurs. J’voudrais, ce serait largement plus simple, mais comme si j’avais pas assez de repenser à ce moment qu’on a vécu, au fait que t’as bien failli y perdre ta peau aussi rien que parce que j’ai décidé de faire ça tout seul comme un con, bah j’ai ce foutu souvenir qui me prend par surprise. Timing les gars, j’vous jure. Alors ouais, pour faire court, j’te dis ce qu’il en est. Un souvenir, rien de moins. « Oh chiasse… Ça va? » Je lève mon regard vers le tiens, ne répond pas. D’un air entendu, je crois que tu peux comprendre dans quel état ça me met. Et comme si t’avais entendu c’que j’pensais –remarque, c’est une possibilité- tu me dis : « Si t’as envie d’en parler, j’suis là. Je sais ce que ça fait… je l’ai vécu. » J’hoche la tête, ne relève pourtant pas. Je n’ai pas envie d’en parler, pas maintenant en tout cas. Merde, bientôt, on n’aura plus rien à s’dire tous les deux Blaze. Parce qu’on sera toujours là à marcher sur des œufs, à n’pas savoir quoi se dire ou comment se le dire. On est des putains d’imbéciles, le sais-tu ça?

Quoi d’neuf? Vaut mieux changer le sujet, espérer que t’ai envie de me parler de tout et de rien. J’te jure, tu pourrais me parler météo là tout d’suite et j’crois que j’t’en voudrais même pas. « Tu connais Jaxen? » J’hausse un sourcil « Ouais.. pourquoi? » Un pote, un complice et un rival à la fois. Ce mec, c’est genre ma compétition directe chez les Cobras. Pourquoi? Simplement parce qu’on est deux têtes brûlées de Dauthus et qu’on aime se lancer des défis… c’est simple non? Je prends une gorgée de mon verre « On est colocataire maintenant. » que je recrache pratiquement sur toi. Vous êtes QUOI? Pourquoi? T’étais pas bien quand tu vivais seule? Fais chier, j’peux même pas poser la question sans avoir l’air complètement taré. J’vis bien avec Mak moi. Makfire.. non, c’est pas le moment de penser à elle non plus. J’avale donc aussi naturellement que possible et t’écoute continuer : « C’est la pure galère chez moi. Si tu savais. On arrive pas à se parler calmement plus de cinq minutes. Il m’énerve. Putain qu’il m’énerve. » Cette fois, c’est bien là, ce sourire que j’avais envie d’esquisser plus tôt, il prend place sur mes lèvres. C’est tordu quand on pense que je ne souris pratiquement jamais que je choisisse cet exact moment pour le faire. Shadow, t’es qu’un con. « Et t’es certaine que ce soit lui le problème? » J’hausse un sourcil à ton intention, reprenant lentement mon poste de pire connard plutôt que gamin romantiquement prit du cul. « Toi, quoi de neuf? » Je secoue la tête. « Que dalle… » Je prends une pause et continus finalement « Apparemment, j’étais lieutenant dans l’armée. » Eh bien, moi qui croyais ne pas avoir envie d’en parler.

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 749

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Mer 5 Juil - 23:18


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

La réaction de Shad’ pourrait presque t’arracher un sourire amusé. Apparemment, il ne t’attendait pas à ce que tu lui dises que tu vis maintenant en colocation avec le senior des Royal Cobras. Enfin… Senior est un grand mot, étant donné qu’il n’a que trente-trois ans, mais tu adores exagérer pour le faire chier. Puis, tu ne manques pas de remarquer le joli sourire qui s’installe sur ses lèvres charnues lorsque tu lui apprends que cette colocation finira probablement en carnage. Tu le laisses rire de ton malheur. Après tout, c’est de ta faute si tu te retrouves dans cette situation. Tu as accepté d’aider un Cobra dans le besoin. Tu ne le regrettes pas, malgré tout. La famille des serpents compte beaucoup pour toi. Malgré que vos chamailleries soient fréquentes et qu’il t’exaspère la grande majorité du temps, tu ne foutrais pas Jaxen à la porte pour autant. « Et t’es certaine que ce soit lui le problème? » Tu t’y attendais. Comme à son habitude, le brun ne manque jamais une occasion de te taquiner. Puis, comme si rien ne c’était passé, pendant un instant, tu retrouves cette relation que vous aviez avant votre altercation avec les Dime Lions, avant le fameux baiser enflammé que tu n’arrives pas à te sortir de la tête. Tu le bouscules de façon amicale, une mine faussement choquée sur le visage, avant de ricaner. « Va t’faire foutre! »

Pour la première fois depuis un moment, ton sourire est sincère. Malheureusement, la réalité te rattrape et tu détournes le regard pour éviter de fixer ses lèvres.  Tu sens à nouveau le malaise s’installer. Putain, mais qu’est-ce que t’as fait B’. Rien sera plus pareil maintenant. Fuck. Tu tentes de chasser tout cela en lui renvoyant la question. Tu as pour réponse un « que dalle » qui se transforme, quelques secondes plus tôt, en conversation beaucoup plus sérieuse. Si ce n’était que cela… Tu aimerais bien avoir un que dalle toi aussi. « Apparemment, j’étais lieutenant dans l’armée. » Lorsque ces mots sont sortis de sa bouche, tu t’appétais à boire une gorgée de bière. Elle ne finit jamais sa course, à quelques centimètres de tes lèvres. Tu ne sais pas comment réagir. Tu ne croyais pas que cette soirée allait finir en confession. Cela te rappelle ton propre souvenir, ton père. Tu déposes finalement ta bière sur le comptoir. « Lieutenant Shadow… » Tu te rappelles à quel point tu as détesté apprendre que ton père s’était enrôlé. Mais pourquoi? « J’ai toujours eu un faible pour les hommes en uniforme. » dis-tu pour plaisanter. Or, tu n’aurais pas dû. Tu te racles la gorge, embarrassée. « Il va me falloir plus qu’une bière si on s’engage dans les confessions… » Tu commandes du cognac pour faire bonne mesure. « Quoi d’autre? »





chaotic.evil



chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Shadow
the royal cobras
messages : 433

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Lun 10 Juil - 17:02


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

Je lève les yeux vers toi et vois que tu sembles perturbé. Enfin, moins que moi, ça va s’en dire. Mais tout de même, je sens ton malaise. Tu auras beau m’avoir proposé de parler si j’en avais envie ou besoin, tu ne semblais pas avoir réellement pesé le poids de cette option, le résultat d’un tel revirement de situation. Moi non plus d’ailleurs –si on est honnête. « Lieutenant Shadow… » je grince des dents, comme si ce titre ne m’allait pas si bien finalement. Enfin, ce mot, lieutenant, n’aura probablement jamais été suivit de ce nom, Shadow, mais qu’est-ce qui allait là? Quel nom est-ce que j’utilisais avant? Ça, c’est un pur mystère. « J’ai toujours eu un faible pour les hommes en uniforme. » J’hausse un sourcil et te détaille soudainement plus attentivement. On dirait que tu regrettes d’avoir laissé cette vérité s’échapper de tes lèvres, mais moi, je m’en amuse. Ça détend un peu l’atmosphère, enfin, jusqu’à ce que je me souvienne de notre baiser à nouveau et qu’une bouffé de chaleur me traverse. « Il va me falloir plus qu’une bière si on s’engage dans les confessions… » J’hoche la tête et lorgne mon verre de fort dans lequel la glace s’est pratiquement toute dissoute. Je le termine d’un trait et en commande un autre en même temps que toi. « Quoi d’autre? » Je m’humecte les lèvres et mord l’inférieure. « Apparemment, j’étais fiancé…. Une certaine Sofie. » Sans même y réfléchir, je porte la main à cette bague toujours à mon cou. Je n’sais pas pourquoi je la porte toujours maintenant que je connais son histoire, mais c’est comme une preuve que j’étais réellement quelqu’un d’autre avant, j’en sais rien. Nos verres arrivent et je prends le miens pour y faire tourner la glace. « T’en a eu, toi, des souvenirs? »

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 749

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Lun 10 Juil - 19:04


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

Lieutenant Shadow. Tu tournes et retournes ces deux mots dans ta tête en essayant d’y trouver une certaine logique. En essayant d’y trouver une certaine familiarité. Or, tu n’y arrives pas. Cela ne te surprend pas réellement, mais ces mots sonnent étranges à ton oreille. D’ailleurs, tu crois que Shad’ n’aime pas particulièrement cela, vu sa tête. Tu sors une blague de mauvais goût que tu regrettes par la suite. Le pire, c’est que c’est faux. Tu n’as pas de faible pour les hommes en uniforme. Du moins, pas ceux qui portent l’uniforme de l’armée. Depuis que tu t’es souvenue de ton père, tu as des sentiments ambigus envers les soldats. Tu t’es souvenue de la méfiance que tu as eu à son égard en apprenant qu’il leur avait porté allégeance. Tu te rappelles que l’armée était, en quelque sorte, l’ennemi. Dès que le cognac t’est servi, tu en prends une gorgée. Celle-ci te passe difficilement dans a gorge et tu t’étouffes lorsque Shadow continue. « Apparemment, j’étais fiancé… Une certaine Sofie. » Tu tousses et les larmes te montent aux yeux jusqu’à ce que tu reprennes enfin ton souffle. La voix enrouée lorsque tu prends parole. « Putain. » Tu te râcles la gorge, ne sachant que dire devant une telle révélation. « Wow. Toi… fiancé? » Tu prends une autre gorgée, les sourcils froncés. Au moins, une chose est certaine : tu n’étais pas cette dite fiancée. Tu t’appelles Abigail. Pas Sofie. « T’as vu son visage? J’veux dire… elle est pt’être à Varakes… Qui sait. » Tu serais curieuse de savoir qui a su dompter les ardeurs de ce coureur de jupons. Elle devait être sacrément spéciale, te dis-tu. À cette pensée, tu sens une légère pointe de jalousie… Ce qui te rend d’autant plus mal à l’aise. « T’en a eu, toi, des souvenirs? » Tu finis ton verre pour te donner un peu de courage. Tu n’as pas envie de parler de l’origine de tes cicatrices. Il ne connaît même pas leur existence, de toute façon. D’ailleurs, tu espères qu’il ne le découvrira jamais. « Oui, ça m’est arrivé. » Tu te rappelles ce moment affreux où la détresse te rongeait de l’intérieur alors que la lame du canif fendait ta peau. Tu te rappelles cette douleur libératrice. Tu te rappelles ta culpabilité. Tu fais signes au barman de te resservir. « J’me rappelle de mon prénom et de mes origines… » Tu es Canadienne. Tu le sais maintenant. « Je sais aussi que mon père était dans l’armée. »  Puis, tu te rappelles ces rues désertes et aussi cette épicerie où t’avais trouvé des cannes de nourritures. « Avant Varakes, j’étais… seule… J’veux dire… j’parle pas de relation amoureuse. J’essayais de survivre et… j’ai bien l’impression que je vivais dans la rue.  » Tu te racles la gorge, encore.





chaotic.evil



chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Shadow
the royal cobras
messages : 433

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Mar 11 Juil - 11:04


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

Lorsque je t’annonce que j’étais fiancé, j’ai l’impression que je viens de te balancer un truc au visage. Tu tousses, l’alcool passant visiblement dans le mauvais trou. C’est bien la deuxième fois en si peu de temps que tu t’étouffes à cause de moi. Faut croire que m’entendre dire des trucs sérieux n’est pas une habitude pour toi! « Putain. » C’est le moins qu’on puisse dire oui. « Wow. Toi… fiancé? » Je sais, c’est surprenant et probablement difficile à croire aussi. Mais je rêve ou bien ça semble te dérange plus que tu ne veux l’admettre? J’suis pas mentalist, mais j’sais reconnaitre la lueur de jalousie qui passe dans tes yeux et, franchement, j’suis content de la voir là. « T’as vu son visage? J’veux dire… elle est pt’être à Varakes… Qui sait. » Je secoue négativement la tête. « Je sais que je l’ai vu, mais je n’arrive pas à m’en souvenir… C’est seulement dans un autre souvenir que j’ai su qu’elle s’appelait Sofie, dans le premier, elle me balançait sa bague au visage. » Je ris amèrement en jouant toujours avec la bague en question, me demandant en moi-même si elle est ici ou même si elle est toujours en vie, ma Sofie.

« Oui, ça m’est arrivé. » Tu te commandes un autre verre et je réalise qu’à cette vitesse, on sera saoul avant longtemps. J’sais pas si c’est une bonne chose ou non, mais pour l’instant, j’accueille l’engourdissement de mes sens avec plaisir. Après t’avoir demandé si toi aussi, tu as eu des souvenirs, je t’observe attentivement, comprenant qu’ils te rendent aussi mal à l’aise que moi. « J’me rappelle de mon prénom et de mes origines… » J’écarquille les yeux, une toute petite lueur d’espoir naissant au creux de mon estomac. Non pas que je désire l’avoir trompé, mais si c’était elle, ma Sofie? Je n’ose pas poser la question, par peur de la réponse –négative ou positive d’ailleurs. « Je sais aussi que mon père était dans l’armée. » Cette fois je bois mon verre, garde le silence. Étions-nous dans le même régiment? Tout dépend de ses origines, mais comme je ne connais pas les miennes…. « Avant Varakes, j’étais… seule… J’veux dire… j’parle pas de relation amoureuse. J’essayais de survivre et… j’ai bien l’impression que je vivais dans la rue. » Oh.. un peu comme moi à mon arrivée ici quoi. « Qu’est-ce que tu veux dire survivre? » C’est vrai, elle vivait dans un pays terriblement pauvre ou quoi? Je ne me rappelle pas avoir eu besoin de survivre, enfin, sauf peut-être dans l’armée, mais c’est différent.

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 749

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Ven 14 Juil - 0:20


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

Tu fuis son regard lorsqu’il t’apprend la grande nouvelle. Le moins qu’on puisse dire, c’est que tu ne t’attendais pas à une telle annonce. Le pire dans tout ça, c’est la pointe de jalousie que tu as ressentie. Tu n’aurais pas dû. « Je sais que je l’ai vu, mais je n’arrive pas à m’en souvenir… C’est seulement dans un autre souvenir que j’ai su qu’elle s’appelait Sofie, dans le premier, elle me balançait sa bague au visage. » Tu comprends ce qu’il veut dire. Tu as toi-même du mal à te rappeler le visage de l’homme qui t’a enlevé le canif des mains, lorsque tu t’es faite ces cicatrices. Tu restes silencieuse sur ces paroles. Malgré tout, ta jalousie précédente est remplacée par une lueur amusée dans ton regard. Encore une fois, tu ne devrais pas. N’es-tu pas en train d’être satisfaite du malheur de ce cobra? Non, bien sûr que non. Tu es contente de changer de sujet.

Tu lui dis ce que tu es prête à partager. De toute évidence, tu ne seras jamais prête à parler ouvertement de tes cicatrices. Tu as eu du mal à aborder le sujet avec ta meilleure amie. Tu te rappelles de ton prénom, dit de cette voix grave et rassurante… cette voix familière qu’est celle de ton père. Puis, cette feuille d’érable rouge, le Canada. « Qu’est-ce que tu veux dire par survivre? » À peine ton verre est-il servi que tu y trempes tes lèvres. Tu as besoin d’alcool pour parler de ton passé. Le mot survivre te semblait le plus approprié pour décrire la situation. Or, tu ne sais pas pourquoi. Tu as du mal à te l’expliquer. C’est ainsi. Tu n’en sais pas assez encore pour pouvoir te justifier. Tu soupires en essayant de trouver les mots. « J’en sais rien, Shad’. J’sens que c’est le bon mot, c’est tout. » Nouvelle gorgée. « Les rues étaient désertes et… j’crois que j’étais allée me trouver de la nourriture dans une épicerie abandonnée. »  Tu te racles la gorge. Ouais, t’étais probablement sdf. « Puis… j’ai vu mon père… avec son uniforme. J’étais en rogne en découvrant qu’il avait rejoint l’armée… et j’sais pas pourquoi. Il m’a dit qu’il faisait ça pour me protéger. » Tu soupires. « C’est confus dans ma tête… y’a des trucs que j’arrive toujours pas à comprendre, tu vois? »

chaotic.evil



chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Shadow
the royal cobras
messages : 433

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Mar 18 Juil - 9:04


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

« J’en sais rien, Shad’. J’sens que c’est le bon mot, c’est tout. » J’hoche la tête, j’comprends c’que tu veux dire. Ces souvenirs nous laissent avec des impressions, des sensations, sentiments, mots et autres qui ne s’expriment pas réellement, mais qui sont eux, bien réels. Un peu comme un mauvais rêve duquel on se réveille sans être capable de l’expliquer, sauf que là, c’est un souvenir et pas qu’une affaire d’une nuit. « Les rues étaient désertes et… j’crois que j’étais allée me trouver de la nourriture dans une épicerie abandonnée. » Attend… comme si le monde était désert? Post-apocalyptique? J’ai beau creusé, je ne me souviens pas d’une telle époque… « Puis… j’ai vu mon père… avec son uniforme. J’étais en rogne en découvrant qu’il avait rejoint l’armée… et j’sais pas pourquoi. Il m’a dit qu’il faisait ça pour me protéger. » Je ne dis toujours rien, sirote mon verre en te laissant parler. C’est si rare que tu t’ouvres ainsi à moi que je ne vais certainement pas gâcher ça en disant des conneries. Je n’sais pas quoi dire par rapport à ton père, au fait qu’il se soit trouvé dans l’armée. Franchement, si j’étais moi-même lieutenant, il y a de forte chance alors que tu m’aurais détesté dans cette autre vie. Peut-être y étais-je moi aussi pour protéger quelqu’un, mais, de par mes souvenirs, il me semble que j’y sois été par choix. « C’est confus dans ma tête… y’a des trucs que j’arrive toujours pas à comprendre, tu vois? » Je dépose mon verre à nouveau vide et sens la pesanteur de l’alcool qui coule lentement dans mes veines me griser peu à peu. « Oui, je vois.. J’ai la même impression. » J’hésite à me commander un autre verre, en voilà déjà plusieurs que je bois et j’ai une mission vol de prévu demain. « Alors.. comment tu t’appelles vraiment? » que je lâche de but en blanc, trop curieux pour partir sans savoir.

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 749

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    Lun 24 Juil - 23:12


young and dumb
shadow & blaze
" then the darkness seeped into my veins like a deadly disease without a cure"

Tu as du mal à expliquer ce que tu as vu. Certains détails te semblent nébuleux. D’ailleurs, tu n’es pas certaine de te rappeler les traits de ton père, comme si ton esprit t’obligeait à oublier certaines choses. Ça te fou la rage. Tu tentes de définir comme il faut la situation à Shadow. Or, comme tu lui dis, la confusion embarque et tu n’arrives toujours pas à comprendre. Tu n’as pas toutes les pièces du puzzle. Puis, de toute façon, tu n’es pas certaine de vouloir rassembler ces pièces. Ton tout premier souvenir t’a foutu une claque en plein visage. Tu te demandes même si la Church n’aurait pas raison, en fin de compte. Peut-être est-ce pour le mieux. Peut-être est-ce une chance pour toi de recommencer à zéro. « Oui, je vois… J’ai la même impression. » Tu hoches la tête pour réponse. Parler avec Shad était naturel pour toi. Du moins, ce l’était avant ce fameux baiser. Tu sens l’alcool qui commence à faire effet. Tu te sens toute légère et un sourire flotte sur ton visage même si tu n’es pas particulièrement heureuse. Les joies de l’eau de vie, les amis. Les joies de l’eau de vie. « Alors, comment tu t’appelles vraiment? » Tu le regardes du coin de l’œil avant de boire ce qu’il reste de ton verre. Tu te marres à le faire patienter comme si tu pouvais être la fiancée avec laquelle les choses se sont mal terminées. Or, ce n’est pas le cas. HALLELUJIA. Tu n’as pas besoin de plus de drame dans ta vie, ça non. Après quelques secondes de silence, tu rigoles. « Fais pas cette tête. Aucune chance que je sois ta Sofie, Shad. » Tu hausses les épaules. « Y’a que Mak qui le sait, mais j’peux bien te mettre dans le secret si tu me promets d’pas m’appeler comme ça en public. » Tu es et tu resteras Blaze. Ce prénom te va comme un gant, tu n’y peux rien. « C’est Abigail. » finis-tu par lâcher.

chaotic.evil



chaotic.evil


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Blow ‹ young and dumb    

Blow ‹ young and dumb
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Personal Color ~ The young girl and the little girl of Hakurei
» Présentation [Park Young Bae] °TERMINEE°
» Damien Ethan Bardford ☮ Living young, wild and free
» Vidéo de la Guilde Blow
» Golden Demon : Ikit la griffe (Young Blood)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum