RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 
FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 649

MessageSujet: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Mer 21 Juin - 14:57


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Tes prunelles sombres, vêtues de tes cernes éloquents, sont fixées au plafond. Ton cou commence à tirer légèrement, n’aimant pas cette position peu pratique. Une légère cicatrice trône ton sourcil gauche et tes jointures sont encore meurtries de ta dernière connerie. Un soupire las se fraie un chemin entre tes lèvres. Tu bois une longue gorgée de bière avant de la déposer sur la petite table à côté de ton bain sur pied. Tu profites du fait que Jaxen travaille ce soir, contrairement à toi. Tes mains sont toutes ridées, mais l’eau chaude détend tes muscles. De la main droite, du bout des doigts, tu caresses les cicatrices laides et lugubres au haut de ta cuisse. Tu as la tête en vrac et ton corps épuisé croule sous la mousse. Tu n’es plus que l’ombre de toi-même. Tes frasques te terrifient. Tu restes le plus longtemps que tu peux dans le déni, mais tu sais très bien que la vérité finira de toute façon par te rattraper. Tu ne vas pas bien. Ce n’est pas normal, cette envie irrépressible de cogner dans tout ce qui bouge. Avoir une telle haine envers soi-même n’est pas sain. Tu ne peux continuer à te punir ainsi, mais tu n’arrives pas à faire autrement. Tu te sens coupable. L’alcool t’aide, parfois, mais tu finis toujours par sillonner les ruelles sombres en quête d’adrénaline. Tu entends la porte du studio s’ouvrir et tu te raidis. Après l’aventure de Jaxen, vous avez convenu d’enlever le loquet automatique et tu commences à regretter. Qui que ce soit, il aura affaire à toi. « C’est qui? » @Makfire

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 314

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Mer 21 Juin - 18:35


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

J'avais croisé Jae par pure hasard et je crois que je me serais bien passé de cette rencontre. Ce qu'il m'avait dit m'avait mit sur les dents. Je voulais arraché la tapisserie des murs et même la peinture. J'étais dans l'humeur pour tuer quelqu'un. La malchance frappait sur moi, je n'avais pas de cible à éliminé. J'allais devoir ruminer ma colère. Mon coeur battait à vive allure, j'essayais de comprendre ce qui m'arrivait. Pourquoi je me sentais comme ça. J'étais en colère, mais pourquoi? Je me dis d'un côté que c'est peut-être parce que je m'inquiète pour elle. Elle représente tellement pour moi. Malgré nos différents, nos caractère si fort, on s'entend à merveille. C'est une amie si importante à mes yeux. Qu'elle débarque au bar en sang me rend folle. Je n'en pouvais plus qu'elle passe son temps à se battre par ici, par là. Je n'avais pas envie de la retrouver morte dans une ruelle. J'ai marché encore et encore jusqu'à ce que je me retrouve au pied de son immeuble. Mon subconscient a prit la décision à ma place. J'ai prit une grande inspiration avant de gravir les marches. Je n'ai pas prit la peine de cogner, j'ai poussé la porte pour entrer. Je m'imposais un peu et je vais avouer que ce n'est pas la première fois que je le fais. Pas que pour elle, je vais l'avouer. J'entre sans frapper, sans prévenir. J'entend sa voix venant de la salle de bain. Je vais avouer que je suis dans ma lignée. Je pousse la porte de la salle de bain et me poste dans le cadrage de la porte. Je croise les bras sur ma poitrine et je la regarde en silence. Mon regard veut tout dire.

chaotic.evil



A girl (yeah-yeah, yeah)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 649

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Mer 21 Juin - 20:24


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Ton cœur commence à battre la chamade dans ta poitrine en entendant la porte de ton studio s’ouvrir et, comme une blondasse sans cervelle clichée dans un film d’horreur, tu cries pour demander qui c’est. Ça y est, ta mort est arrivée. Enfin, non, tu n’es pas si trouillarde que ça. Tu pourrais mettre du shampoing dans les cheveux de l’intrus et l’étouffer avec une serviette. Les pas se rapprochent et tu retiens ton souffle un instant. La porte s’ouvre en grand sur une sublime brunette au regard révolver. Tu soupires de soulagement et lui fais les gros yeux. « Putain Mak! J’croyais que c’était Jaxen. J’lui aurais arraché les couilles s’il m’avait fait un coup pareil. »  Tu plisses les yeux devant ce regard assassin. Tu te demandes pourquoi elle a la rage comme ça. Or, tu as la nette impression que tu en es malheureusement la cause. Après tout, elle s’est précipitée chez toi sans cogner et te regarde nue entourée de bulles, les bras croisés. Tu fais mine de regarder derrière toi pour découvrir qui elle regarde comme ça – et tu te trouves drôle. Il faut dire que l’alcool commence à faire son effet.  « C’est quoi c’regard de psychopathe ma belle? Un Dime Lion a chier devant ta porte ou quoi? » Tu te doutes que ta visite au mille et une nuits la veille, les mains écorchées et le sourcil fendu, est probablement la cause de sa venue. Tu aurais dû t’en douter. Bien que Jae’ soit comme un frère pour toi, il était clair qu’il n’allait pas passer cela sous silence auprès de ta meilleure amie. « Tu veux prendre un bain, toi aussi? J’te jure qu’y a assez de place pour nous deux, chérie. » Tu es dans la merde.

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 314

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Mer 21 Juin - 22:50


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Je vais avoué que cette intrusion était justifié, oui, mais ce n'est jamais la meilleure des idées de ce pointer chez les cobras comme ça s'en prévenir. Quand je le faisais c'était pour une bonne raison et Blaze le savait. Rien ne me poussait vraiment à faire ce genre de chose, excepté lorsque je suis inquiète. J'ai passé la porte de la salle de bain sans prévenir, sans me soucier qu'elle pourrait être nue. Un corps de femme, j'en ai vu, j'en ai un, je m'en fiche. Je ne suis pas là pour ça. Mon regard ne l'indique peut-être pas, mais je n'ai pas envie qu'il lui arrive quelque chose et ce regarde de tueuse était un peu ma façon de lui montrer. Je poussé un soupire avant de passer ma main dans mes cheveux. Cette allusion à Jaxen me fait allumer qu'ils vivent tous les deux ensemble et que j'aurais bien pu tomber sur lui au lieu d'elle. D'un autre côté il travaille dans mon club, donc je sais très bien qu'il travaille ce soir. La chance me sourie faut croire. J'ai gardé mon regard sur elle en tapant nerveusement du talon contre le carrelage. « Ouais bin il est au boulot et j'ai pas de couilles. » Ce ton sec montait très bien mon manque de plaisir. J'étais très sérieuse et je n'étais pas d'humeur à m'amuser. Je reste planté dans le cadrage de la porte et j'ai les yeux plantés dans les siens, ce regard de fusil. Puis elle attire mon attention en parlant des lions. J'ai grogné et j'ai regardé ailleurs un instant. Ces putains de lion. J'ai repensé à ce qui m'était arrivé, à cette discussion avec Jae, ce que j'avais fait vivre à Shadow. Je n'avais pas envie d'entendre parler des lions, pas ce soir. Je perd patience et j'agrippe une serviette avant de m'approcher du bain. Je te prend par le bras pour te forcer à te lever. Je te lance la serviette avant de m'éloigner un peu pour te laisser sortir. « C'est quoi cette merde Blaze? Pourquoi t'es débarqué en sang aux mille et une nuits ? J'en peux plus que tu te battes comme ça. Tu penses à moi un peu? » Je suis agacée, irritée.

chaotic.evil



A girl (yeah-yeah, yeah)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 649

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Jeu 22 Juin - 14:49


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Sa présence dans ton studio est très éloquente. Qu’elle entre sans frapper ne te dérange pas plus que ça, mais tu sais que ce regard de tueuse est pour une raison bien précise et que, bien qu’elle se contente de soupirer et de taper du pied, elle finira par te dire quelle est la raison de cette colère. Elle répond à ta remarque sur un ton sec et tu as envie de lui rétorquer qu’elle a, sans l’ombre d’un doute, plus de couilles que certains mecs. Tu te tais à ce propos bien que tu tentes, encore, d’alléger la tension dans l’air avec une blague. Sans résultat. Tu prends le temps de prendre une gorgée de bière, comme si la situation était parfaitement normale. Tu vas jusqu’à l’inviter à te rejoindre dans le bain, ce qui n’était probablement pas une très bonne idée. La preuve, elle prend une serviette et te rejoint avant de t’empoigner le bras pour te forcer à te lever. Tu te raidis à son contact en ressentant la colère qui l’habite. Tu as encore du mal à ne pas repousser les gens qui te touchent, même lorsqu’il s’agit d’une personne que tu apprécies particulièrement. Or, maintenant, au moins, tu sais qu’elle est v r a i m e n t en colère. Tu sais, à peu près, à quoi t’attendre. Tu te fous pas mal qu’elle voit tes seins, ce sont tes cicatrices à la cuisse droite que tu espères cacher. Heureusement, la serviette est assez grande pour qu’elles passent inaperçues. Tu sors du bain, enroulée dans la douceur de cette serviette immaculée et les sourcils froncés, irritée. Elle le sait, pourtant, que tu n’aimes pas particulièrement qu’on te touche. Tu préfères initier toi-même les contacts. Tu lui réponds sur un ton blasé. « J’vais te dire exactement ce que j’ai répondu à Jae’. J’avais besoin d’un verre, c’est tout! » Elle n’est pas ta mère. D’où elle sort comme ça pour te faire la morale? « By the way, qu’est-ce que tu veux que j’te dise, Mak? Que j’suis désolée? Parce que c’est pas l’cas », continues-tu sur un ton sec. Tu ne veux pas parler de tes conneries. Tu ne veux pas exploser devant ta meilleure amie et te recroqueviller sur toi-même. Tu ne veux pas. « Quoi? T’as peur que j’salisse la réputation des cobras? »

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 314

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Jeu 22 Juin - 18:27


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Qu'elle soit habillé ou non, je m'en fichais. Qu'elle se couvre ou non, ça me passait six pieds par dessus la tête. Je tenais à sa vie et si pour lui faire comprendre je me devais de la sortir du bain, je le ferais à tous les jours. Je vais avoué que lorsque je m'emporte, c'est quelque chose. Je me souviendrai au début, je ne la supportais pas elle et ce ton si... comment dire. Ah tient. Le voilà. Elle le met sur le tapis. Elle sait bien qu'elle m'énerve quand elle fait ça. Je soupire bruyamment et me mord l'intérieur des joues. Je roule les yeux et regarde un instant ailleurs avant de me passer la main contre mon menton. Blaze blasé c'est ce qui me déplaît le plus. Pourtant on se ressemble plus qu'on pourrait le dire. Elle me déplaît comme parfois je me déplaît moi-même. « Besoin d'un verre? Couverte de sang Blaze! COUVERTE DE SANG! » Mon ton monte, je bouillonne, j'ai envie de lui dévisser la tête, ou encore de la décapsuler comme une bouteille de bière. J'en avais besoin maintenant. Un verre me ferait un bien fou. Je grogne et serre la mâchoire à nouveau. Je suis tendue maintenant. J'ai des envies de meurtre. Je n'avais pas besoin qu'elle s'excuse, je ne voulais rien savoir de ses putains de excuse, tout ce que je voulais, c'était qu'elle reste en vie. Je m'en fichais de la réputation des cobras. « T'es sérieuse là? TU crois que je suis là pour la réput' ? Je m'inquiète pour ta putain de vie, Blaze. MERDE! j'ai pas envie de te retrouver morte! J'ai pas envie de vivre ça! » Mon coeur s'est serré et j'ai fait un pas de reculons. Elle m'a énervé, elle et son caractère bien à elle. On s'échauffe. Je lui jette un regard avant de tourner les talons. « Putain j'en ai marre! Tu fais chier. » Je me prend le visage entre les mains et m'éloigne de la salle de bain. Mes mains ont tremblé un peu, je les au caché sous mes bras en les croisant avant de me tourner à nouveau. « Tu sais quoi, si c'est ce que tu crois, que je préfère la réput' que ta vie, tu n'as pas compris qui j'étais. »

chaotic.evil



A girl (yeah-yeah, yeah)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 649

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Jeu 22 Juin - 23:20


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Tu lèves les yeux au ciel. Oui, tu es allée prendre un verre au mille et une nuits couverte de ton sang et de celui d’un assaillant dont tu ne te rappelles même pas. Et puis quoi? Tu n’es pas la seule à te battre. Il faut bien que tu te défendes, non? Bien sûr, tu cherches un peu les emmerdes mais ce n’est pas la fin du monde. Ta meilleure amie est vraiment en colère contre toi et, franchement, c’est ce que tu souhaitais en la provoquant ainsi. Tu préfères la voir en colère. Si elle y allait dans le sentimental, tu n’arriverais pas à tenir le coup. Tu as préféré tenir sous silence ton désespoir pour ne pas lui faire de mal. Tu souffres en silence et c’est très bien ainsi. Tu ne veux pas qu’elle se noie avec toi. Tu ne veux pas la tirer vers le bas. Tu fermes les yeux comme si elle t’avait assénée une claque en plein visage. Ce que tu redoutais est arrivé. Makfire te dit qu’elle s’inquiète pour ta vie. Elle ne veut pas te retrouver morte. Pourtant, ce serait un fardeau de moins sur ses épaules, te dis-tu de façon cynique. Elle n’a pas envie de vivre ça. Tu ne veux pas la faire souffrir et c’est exactement à cause de ça que tu ne voulais pas qu’elle sache à quel point tu vas mal. T’en as marre de moi J’te fais chier? Tant mieux! Arrête de t’inquiéter pour moi putain! Ça va te tuer! Parce que, tu sais quoi, c’est que le début! Tu fais les cent pas dans la salle de bain comme un lion en cage. Ta mâchoire se serre et tu sens les larmes de rages imbiber tes yeux. Justement! J’te connais trop bien! J’ai pas envie que tu te noies avec moi putain! Ta voix se brise au dernier mot. Tu n’arrives plus à contenir la détresse qui t’habite. Elle t’envahie comme une putain de maladie. ARRÊTE. Juste, arrête. Un sanglot se fraie un chemin entre tes lèvres. Tu prends une grande respiration, les mains tremblantes et une larme coule sur ta joue. TU VEUX LA VÉRITÉ? J’VAIS  MAL! J’SOUFFRE PUTAIN. J’arrive pas à garder le contrôle de ma putain de vie! J’dors plus! J’mange plus et j’passe mon temps à boire et à me battre pour me punir! C’est ça, la putain de vérité. Tu as envies de t’arracher les cheveux et de gueuler à pleine gorge. Sérieusement, si tu pouvais m’coller une balle entre les deux yeux ça m’ferais un putain de bien! Tu reprends ton souffle, tremblante, haineuse, perdue et faible.  

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 314

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Jeu 22 Juin - 23:51


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

J'étais la meilleure quand il s'agissait de confrontation. Je ne lâchais jamais le morceau et je crois que c'est ce qui a bien fonctionné avec Jaeger au final. Quand il cherche à savoir quelque chose, il ne lâche jamais le morceau et je suis pareil. La seule différence, c'est que je m'inquiète pour trop de gens. J'avais peur de perdre ma meilleure amie. Dans cette ville, je vais avouer que je n'avais rien vraiment de mieux qu'elle. Blaze avait ce je ne sais quoi que personne autour de moi ne pouvait m'apporter. Il y avait ce challenge, ce caractère, cette fougue qui animait notre relation au plus au point. Depuis que nous nous étions accordée, enfin, j'avais un coin de mon esprit, de mon coeur de bouché. Elle représentait beaucoup plus. Ce n'était pas pour rien qu'elle était ma meilleure amie et ceux qui ne sont pas aveugle savent très bien qu'à travers nos engueulades il n'y a rien de grave. Je m'étais éloigné d'elle je me sentais bouillir. Ce qu'elle me dit me poignarde en plein coeur. J'ai mal et j'en serre la mâchoire. Je fais craquer mon cou et serre les poings en me tournant vers elle. « Non j'en ai pas marre  de toi! C'est de tes conneries, de tous ces risques que tu prends! C'est ce qui m'énerve putain! » Elle avait raison, ça allait me tuer. Si je ne faisais pas attention, j'allais en crever, si je pesais mes mots, j'allais en crever. C'est bien pour cette raison que je n'avais pas ma langue dans ma poche. J'avais la rage au fond du ventre, rage qui a fini par s'effacé lorsque les mots suivant m'on frapper comme une gifle. Mon visage s'est soudainement adouci, contrairement à mes sourcils qui sont resté froncé. Quelque chose clochait, je le savais dès que j'avais croisé son regard. Cette voix. Tu ne l'avais jamais entendu de sa bouche, tu n'avais jamais sentis cette détresse s'émaner d'elle et pourtant, pourtant elle était là. Mon coeur s'est serré et j'ai fait un pas vers elle. Puis un sanglot. Je m'approche à nouveau, mais garde une distance au moment où elle s'ouvre enfin le coeur. Je reste figé un moment et je baisse les yeux un moment. Se punir ? Se punir de quoi ? Je passe une main dans mes cheveux avant d'agripper mon bras dissimulé sous ma veste à capuche. « La vie nous punie en elle seule Blaze. » Je lève les yeux vers elle et je m'approche à nouveau. « T'es ce que j'ai. Oui d'accord, j'ai Jae, Ray, mais ce n'est rien à côté de toi. Je tiens beaucoup trop à toi Blaze. Alors s'il te plait, s'il te plait, fait attention... Arrête de faire tout ça, te battre contre n'importe qui. On en a assez avec tout ces monstres qui traîne la nuit. » Je réalise ce que je viens de dire et je passe une main contre mon visage en regardant ailleurs. Moi qui dit ça? Il fallait vraiment que je le vis pour que ça m'arrive. « Je te tirai pas de balle dans la tête Blaze, je t'aime trop pour le faire. »

chaotic.evil



A girl (yeah-yeah, yeah)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 649

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Ven 23 Juin - 13:28


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Elle a raison, la vie punie en elle seule. La preuve, tu t’es rappelée. Si ton amnésie était restée intacte, tu ne te serais jamais noyée. Tu aurais continué à vivre insouciamment, tu dormirais et tu mangerais. Si tu ne te sentais pas coupable, tu ne ferais pas toutes ces conneries. Tu n’aurais pas envie de te punir et tu ne prendrais pas plaisir à te faire du mal ainsi. Or, c’est comme ça. Le karma t’est tombé dessus et tu n’arrives plus à remonter la pente. Makfire s’approche de toi. Ici, là, maintenant, tu as carrément envie de te mordre, de te tirer les cheveux et de gueuler à t’en brûler les poumons parce que tu te sens tellement égoïste. Tu as fait exactement le contraire de ce que tu aurais dû faire. Tu aurais dû te la fermer et ravaler tes putains de larmes. Non, toi, il a fallu que t’explose comme une gamine et que tu fondes en larme. Lui en parler rend tellement les choses réelles. Tu vas mal. Tu as du mal à respirer tellement la détresse parcourt tes veines. Or, le pire, c’est que ça te fait du bien. Ça te fait du bien de piquer ta petite crise, de pleurer, de sangloter et de crier. Enfin, t’extériorises le putain de cauchemar dans lequel tu vis. Enfin, t’arrives à mettre un baume sur tes cicatrices sans avoir à te battre ou à te saouler la gueule. Malheureusement, tu as l’impression que cela ne durera que très peu. Ta meilleure amie commence à monologuer sur le fait qu’elle tient à toi. Tu te précipites dans ses bras et tu la serres dans tes bras. Tu sais qu’elle ne t’a jamais vu ainsi et tu as honte de toi en ce moment. Or, tu en avais foutument besoin. Tu niches ta tête dans le creux de son épaule. Ton corps tremble tellement que tu as l’impression que ça vient de l’intérieur. Les larmes coulent sur tes joues, mais ton souffle se calme et tes épaules se détendent. Je m’excuse d’être la pire meilleure amie au monde entier, lui dis-tu avant de lâcher un rire qui ressemble plus à un sanglot qu’autre chose. Moi aussi je t’aime, Mak. Tu renifles disgracieusement et tu prends une grande respiration. Tu fermes les yeux un instant et, enfin, tu recules pour lui donner de l’espace. Le seul monstre qui rôde à Varakes, c’est moi. Putain, j’en ai marre. Tu es épuisée et il semblerait que tu aies tari ta réserve de larmes.   

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 314

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Dim 25 Juin - 0:05


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

C'Était une situation plutôt étrange. J'avais le coeur qui me serrait à tous les mots que je lui balance. Je n'étais pas d'humeur à jouer, je n'étais pas du genre à cacher quoi que ce soit, je voulais qu'elle se vie le coeur que je vide le mien. C'est bien à ça que les meilleures amies servent non? Nous étions là pour veiller l'une sur l'autre, c'est vrai, mais aussi pour ne pas avoir peur, ni honte de parler de ce qui se passe en nous. Je lui avais tellement cacher de chose en un mois que je ne pouvais pas lui en cacher plus, ni plus longtemps. Quand j'avais parler avec Jae, j'avais eut mal, j'en avais eut peur. J'ai cru avoir une crise cardiaque un instant. Avec cette histoire de créatures, d'agressions. Je n'avais pas envie qu'elle disparaisse ou que je la retrouve morte. L'idée me glaçait le sang et me donnait même l'envie de gerber. Je crois que je ne survivrais pas si je la trouvais morte. Je perdrais la tête. Déjà avec l'absence de Ray, j'avais l'impression que je perdais la tête. Je souffrais déjà en silence, je n'avais pas envie de perdre quelqu'un d'autre. Je tenais trop à elle pour laisser quelque chose lui arriver. J'avais envie de hurler, les muscles de mon corps étaient tous tendus, jusqu'à ce qu'elle se colle à moi. Toute la tension s'est relâché et j'ai passé mes bras autour d'elle pour la serrer. Je pousse un soupire et la serre doucement. « Tu n'es pas la pire Blaze. Je ne suis pas d'accord. » Je ferme les yeux un moment. Ce simple contact avec elle me calme. Puis le fait qu'elle dise qu'elle m'aime, j'affiche un sourire. Son sanglot ne m'inspire pas et pourtant, je ne bronche pas, je ne dis rien. Je la laisse se reculer et la regarde dans les yeux. Je pose une main contre sa joue et souris doucement. Je me détache d'elle en baissant les yeux. Je retire ma veste en la lançant sur le meuble le plus près. J'affiche mon bras armée de ses plaies en pleine cicatrisation. « Tu n'es pas un monstre. Il y en a, ne te méprend pas. » J'avais une morsure profonde à l'avant bras, on aurait dit qu'on avait agité une gueule d'animal sauvage comme si mon bras était un jouet. La cicatrisation avait malgré tout commencé. Puis il y avait cette marque, comme si des serres d'aigles m'avait agrippé le bras et que les griffes avaient transpercé ma chaire.

chaotic.evil



A girl (yeah-yeah, yeah)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 649

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Dim 25 Juin - 9:46


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Makfire et Blaze contre le monde. Deux jeunes femmes au caractère explosif qui, une fois réunies, peuvent se montrer telles qu'elles sont vraiment sans craindre le jugement de l'autre. La maman serpent et toi avez vos lots de chamailleries, mais rien ne saurait vous séparer. Tu croyais bien faire en la préservant du cauchemar dans lequel tu vis ces derniers temps. Or, tu avais tort et tu t'en rends compte maintenant. Tu tiens trop à ta meilleure amie pour lui faire du mal. Ainsi, tu préfères lui dire la vérité que de la trahir en restant muette comme une tombe, mettant une épée de Damoclès sur votre amitié. Mak te serre doucement dans ses bras et te dis que tu n'es certainement pas le pire monstre que Varakes abrite. Une grimace déforme ta bouche. Tu te sens coupable pour une tragédie dont tu ne te rappelles même pas. Cela doit être sacrément sérieux pour que ça t’atteigne autant. « Qu'est-ce que t'en sais? », murmures-tu. Ce n'est pas elle qui s'est souvenue de cet horrible moment, c'est toi. Néanmoins, ses paroles te réconfortent. Tu espères ne pas être la pire personne foulant les rues de cette ville. Tu lui souris faiblement lorsqu'elle caresse doucement ta joue. Puis, tes sourcils se froncent lorsqu'elle enlève sa veste de cuir. Serait-elle en train de considérer ta proposition de bain moussant? Cette idée arriverait presque à te faire éclater de rire. Cependant, ton sourire amusé disparaît la seconde suivante lorsque tes yeux se posent sur les plaies de son bras. Tu ouvres grands les yeux, abasourdie, perdue. Puis, tu serres la mâchoire et une lueur colérique se forme dans ton regard. Son bras meurtri te fou la chair de poule et tu serres les poings. « C'est quoi ce bordel? », lui demandes-tu. « Qui t'a fait ça!? » Tu es à cran. Quiconque s'attaque à un membre des cobras aura affaire à toi et cette réalité est d'autant plus véridique lorsqu'il s'agit de Mak. « J'te jure que j'vais plus arracher la tête et lui chier dans le corps! » Putain de bordel de merde. Ces blessures sont sérieuses et doivent faire un mal de chien. D'ailleurs, tu vas non seulement trucider le possible animal qui a fait ça, mais son propriétaire également.    

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 314

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Mar 27 Juin - 22:44


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Malgré nos différents au départ, je l'aime Blaze, je l'aime plus que je ne le montre, plus que je n'oserais le dire. Elle donne une réalité dans cette vie étrange, dans cette vie sans souvenir, sans famille de sang. J'ai mal, j'ai peur, mais bon, je suis prise avec ça. Elle me plait, sa présence me plaie, me rassure d'une certaine façon. Je n'ai pas peur de lui parler, de lui dire tout ce qui se passe dans ma tête, ou la douleur qui me percute au coeur. Je n'aimais l'était dans laquelle elle se trouvait. Ça activait une certaine agressivité en moi, un lourd désir de protection, même si j'avais à la protéger d'elle-même. Les larmes sur ses joues me tue, comme si on s'en prenait à mon propre sang. J'avais envie de mettre cette ville à feu et à sang. Je n'aimais pas qu'elle dise d'elle même qu'elle était la pire, pour moi elle ne l'était pas. Si j'avais eut un souvenir, je n'étais sûrement pas la seule, je le savais, je le sentais, j'avais cette impression, mais comment aborder le sujet, comment lui demander si elle... Si elle avait eut accès à un souvenir. J'ai fixé le sol en poussant un soupire. J'ai passé ma main dans mes cheveux avant de fixer le plafond. Puis j'ai osé. J'ai poussé la chose. Elle se disait monstre et pourtant je savais qu'il y avait pire. Que nous n'étions pas monstre, qu'elle ne l'était pas. Il y en avait de véritable à l'extérieur. Mon bras le montrait très bien. J'ai poussé un soupire en posant le regard sur mon bras un moment. Je le sers entre mes doigts et l'agite doucement avant de la regarder. Les questions affluent et je la comprends, si c'était elle, j'aurais eut la même réaction. Je m'approche brusquement et lui agrippe le menton de ma main droite, celle à la pointe de mon bras meurtri. Je l'ai forcé à me regarder. « Blaze, tête de mûle, regardes-moi! Ce n'est ni un animal, ni un personne qui est responsable de ça. Il y a des créatures, des monstres, des choses, appelles-les comme tu veux. Y'a quelque chose, plusieurs même, qui rôde dehors. » Je prend son visage entre mes mains. « Tu sais que je ne dirais pas de conneries. »

chaotic.evil



A girl (yeah-yeah, yeah)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I.R.F
mister see everything
messages : 194

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Mar 4 Juil - 0:46

UN SOUVENIR DE MAKFIRE
Tu es épuisée par ces journées interminables, incapable de trouver un sommeil moindrement réparateur. Pas même la nuit ne te parait calme, une sécurité intouchable malgré le voile offert par la nuit éclairée par ses étoiles scintillantes. Il faut plusieurs heures au soleil pour se lever, un spectacle monotone que tu observes de tes yeux creusés par les cernes. Chaque journée est un combat, pourtant tu évites de laisser transparaître que tu caresses l'espoir que cela se termine. Une autre journée à survivre, à vous battre contre une situation que vous n'avez pas choisie. Le poids du manque de sommeil te rattrape, tes yeux se fermant d'eux-même tandis que tes pieds continuent d'avancer par automatisme, menés par ton ouïe qui trace le chemin de ceux qui t'accompagnent. Ton sixième sens se lance soudainement en alerte, un son inaudible se mettant à cliquer dans le fond de ta tête en signe d'avertissement. Il y a une mine. La panique réveille tes muscles épuisés, ouvrant les yeux aussitôt et cherchant à la hâte la direction de ce mauvais pré-sentiment qui ne tarde à se profiler devant toi. En tête du groupe, nettement devant les autres, la silhouette de Clovis se détache et le bruit dans ta tête se fait plus insistant. Ton agitation attire l'attention des autres, mais pas celle du principal concerné et tu n'as pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il est trop tard. Une détonation sous la surface visible de l'herbe de la plaine se fait entendre, propulsant terre et verdure dans les airs ainsi que des morceaux de chair. « CLO ! » Sans hésiter, tu t'élances dans la direction de ce qui n'est que lambeaux couverts de terre et de sang, la réalisation ne te frappant pas encore. Une part de toi espère tourner la tête dans une direction et voir celui affublé du pouvoir dauthus se tenir debout en un morceau. Sauf que cet espoir ne se réalise pas et tu te laisses tomber à genoux, cherchant le sol de tes mains sans savoir ce que tu cherches. C'est la panique qui te contrôle, tes doigts se salissant à chacun de tes gestes jusqu'à se heurter contre un objet que tu extirpes de ce qui ressemble à un bout de cuisse. Au creux de ta paume, couvert de sang frais, se tient le trousseau clef de ton frère. Paralysée par cette vision dont la réalité commence à te rattraper, deux bras viennent se glisser sous les tiens afin de te forcer à te remettre sur pied. Tu entends la voix de Lambert hurler des ordres dans un état alarmé, mais tu n'y prêtes pas attention, trop concentrée sur l'objet que tu viens de ramasser.

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 649

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Mar 4 Juil - 16:59


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Ces simples caresses, ses bras autour de toi, sa main sur ta joue, elles te réconfortent. Tu as conscience d’être sacrément chanceuse de l’avoir dans ta vie. Elle est la sœur que tu n’as jamais eue. De toute évidence, même si tu en avais une, tu ne t’en rappelles pas. Puis, il n’a jamais été question de fratrie dans ton dernier souvenir. Un frisson pourrait presque te parcourir l’échine en pensant à ce dernier. Puis, toutes ces émotions ont été balayées par la rage lorsque tu vois les cicatrices sur son bras. Tu ne tolères pas qu’on fasse du mal aux gens que tu aimes. Ça te donne envie de mettre la ville à feu et à sang. Jamais tu n’accepterais que quelqu’un s’en prenne à Makfire. Ton cœur bat la chamade et tes poings se serrent en pensant à cette éventualité. Il aura, sans l’ombre d’un doute, affaire à toi. Tu as beau être un monstre en ton genre, à parcourir la ville comme un zombie pour te battre, tu es aussi l’une des personnes les plus loyales que cette planète ait portée. Tu allais éclater de rage lorsque la belle brune a empoigné ton menton pour te forcer à la regarder. Tes yeux se sont plantés dans les siens, la mâchoire serrée et le regard animé par l’inquiétude et la fureur. « Blaze, tête de mule, regardes-moi! » C’est ce que tu fais. Tu prends une grande respiration pour te calmer. « Ce n’est ni un animal, ni une personne qui est responsable de ça. » What the fuck. De quoi veut-elle parler, alors? Qu’est-ce qui peut bien lui avoir fait ça, au juste? « Il y a des créatures, des monstres, des choses, appelles-les comme tu veux. Y’a quelque chose, plusieurs même, qui rôde dehors. » Tes sourcils sont froncés sous l’incompréhension. Tes pensées sont en ébullition. Non, ce n’est tout de même pas possible, si? Ça n’existe que dans les films fantastiques, les créatures. « Tu sais que je ne dirais pas de conneries. »

Oui, tu sais. Tu sens qu’elle croit ce qu’elle dit. Ses mains sur tes joues te donnent l’occasion de sonder ses pensées et ses émotions. Elle semble sincère. Beaucoup trop sincère pour que tu puisses tout nier en bloc. Tu soupires. « Merde. » Tu as du mal à penser clairement. Toutes ces fois où tu t’es promenée seule la nuit dans cette foutue ville. Tu n’as jamais croisé quoi que ce soit. T’aurais dû. Ta mort aurait été douce. « Tu veux dire… qu’en plus d’être dans une foutue ville qu’on peut pas quitter… où on découvre nos putains de souvenirs au compte-goutte… y’a des monstres? »  De toute évidence, l’homme est la créature la plus vile à Varakes, de toute façon. Or, tu n’es pas particulièrement contente d’apprendre qu’il y ait des créatures dans cette ville non plus. « Putain. J’dois fumer une clope. » Fidèle à ton habitude, le stress te donne envie de te choper un cancer des poumons. Tu fais signes à Mak de te suivre. Faudrait que tu t’habilles aussi.    

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 314

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Mar 11 Juil - 20:34


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Je me disais qu'avertir Blaze de tout ce qui se passait dans les rues, la prévenir que la mort peut nous prend quand bon lui semble, me rassurait d'une certaine façon. Vu l'état de mon bras, je ne pouvais pas avoir imaginez tout ça, cette créature. Si elle voyait vraiment ces blessures c'est que je n'étais pas folle. J'étais effrayé à l'idée de la trouver dans une ruelle, inerte avec une créature de ce genre perché au dessus d'elle. J'ai un frisson rien qu'à lui penser. Il faut avouer que parfois j'oubli le don de ma meilleure amie. Si j'y avais simplement pensé, je ne l'aurais jamais touché. D'un autre côté, je ne m'en serais jamais passé. Parfois, c'est le secret entre nous. Un simple contact physique peut nous ramener à la réalité. Je retire mes mains de son visage et me recule d'un pas en baissant la tête. Un soupire et je lève mes yeux au ciel. Je passe mes mains sur mon visage avant que tout se fige autour de moi. Mon corps se bloque, je me sens propulsé ailleurs, pourtant je suis immobile. Je ne me rend pas compte que Blaze s'est éloigner. Je n'arrive soudainement plus à respirer correctement, je suis percuté d'hyperventilation. Ma gorge se noue, mon coeur se déchire, ma tête bourdonne. Mes mains se heurtent à ma tête mes mes jambes abandonnent le combat. Je me retrouve à genoux au sol et mon front se plaque contre ce dernier. J'ai un cri qui n'arrive pas à sortir et j'ai la bouche grande ouverte. Mes bras se croise contre mon ventre qui se noue dans le temps de le dire. Le son sort enfin et le brise le silence. Les larmes roulent sur mes jouent et me brûle la peau. Je ne vois que ce corps éparpillé sur la plaine, et ces clefs que je tiens entre les mains. Pourtant, je n'ai rien, mes mains son vide. Je les fixe, vides et tremblantes. Mon frère était mort. sous mes yeux. Il était mort. J'aurais bien aimé ne jamais m'en souvenir, ne jamais devoir vivre ça et pourtant, je suis la au sol à hurler et pleurer, j'avais affreusement mal.

chaotic.evil



A girl (yeah-yeah, yeah)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Blaze
the royal cobras
messages : 649

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Sam 15 Juil - 19:07


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Tu quittes la salle de bain et tu l’invites à faire de même. Tu es fatiguée, mais tu te sens étonnement bien. Tu as enfin dit la vérité à Makfire et cela t’enlève un poids de sur les épaules. Or, tu as également la tête en vrac après la bombe qui vient de t’exploser au visage. Il y a des créatures à Varakes. Il y a des monstres qui sillonnent les rues et qui attaquent les habitants. L’une d’elle a fait du mal à ta meilleure amie… cette femme qui compte tellement pour toi. Tu te demandes toujours comment cela peut être possible, mais tu sais qu’elle dit la vérité. Tout en enfilant un t-shirt extra large et une culotte, tu penses à quel point toute cette situation est terrifiante. Tous les habitants de Varakes qui se réveillent sans souvenir. Ce mur invisible qui entoure la ville. Ces monstres… et ton amnésie qui commence à décliner. Tu jettes un coup d’œil du haut de l’escalier qui mène à ta chambre, mais ton regard cherche sans trouver la brunette. Ton cœur rate un battement lorsque tu entends son cri de détresse dans la salle de bain. Son cri résonne jusque dans ton être. « MAK! » Tu cours. Ton souffle est court et t’as l’impression que ton cœur veut sortir de ta poitrine. Puis, tu la vois. Tu vois Makfire recroquevillée tel un enfant sur la céramique froide de ta salle de bain. Des larmes coulent sur ses joues et ses mains tremblent. La voir ainsi te brise le cœur. Mak… TA Mak. Elle va foutrement mal et tu ne sais pas quoi faire pour l’aider. Tu as l’impression d’être impuissante. Tu t’accroupis à côté d’elle et de derrière, tu la prends dans tes bras. « J’suis là. Mak. J’suis là… » Tu t’en fiches de la toucher. Tu n’as pas peur de partager sa peine. Oui, tu es terrifiée et tu as mal en découvrant à quel point sa détresse est immense, mais partager ça avec elle ne te dérange pas le moins du monde. Tu sais à quel point elle a envie de hurler et de pleurer. Tu ne peux que comprendre ce qu’elle ressent pour l’avoir déjà vécue toi-même. « Tu peux le faire ma belle. Hurle si ça te chante… » Des larmes commencent à se former au coin de tes yeux. « J’peux même le faire à ta place si tu t’en sens pas capable… » Ta voix est enrouée. T’aimerais tellement être en mesure d’alléger sa peine. Si tu pouvais, tu lui arracherais pour tout mettre sur tes épaules.
   

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 314

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    Mar 18 Juil - 18:24


Truth hurts but secrets kill
makfire & blaze
"There's a scream inside that we all try to hide."

Non mais quel intrusion dans sa vie, dans son habitation. Qui aurait cru qu'un jour j'aurais à le faire. Moi qui n'aimais pas qu'on entre chez moi sans prévenir, qu'on s'invite sans même m'en avoir glissé un mot et moi qu'est-ce que je fais ? Je m'invites chez elle comme si rien était. J'avais peur pour elle, peur de la perdre. C'était elle, pour elle que j'étais là et c'est moi qui fini accroupi sur le plancher de sa salle de bain. Mon coeur se serre, me fait mal. Je me frappe la poitrine avec la seule idée de me l'arracher. J'aimerais tellement que tout s'arrête, d'oublier à nouveau ce que je venais de voir. Je sentais encore la chaire se glisser entre mes doigts, je voyais encore son sang couler entre mes doigts. J'avais l'impression que ses clefs, je ne les verrais plus de la même façon et je crois même que je ne les verrai tout simplement plus. J'allais m'en débarrasser, les jeter par la fenêtre, j'en sais rien. Je ne voulais plus rien savoir d'elles. Tout ce que je verrais, ce serait la mort de mon frère. Mon souffle se coupe, je n'arrive plus à respirer. Mes larmes me brûles les joues, j'ai envie de mourir, là maintenant, seule dans cette salle froide. C'est à ce moment que je sens ses bras autour de moi. Sa présence me ramène à la réalité. Mes mains sont nettes, je n'ai plus cette odeur de sang sous le nez. Mes mains s'agrippe à ses bras et je les serres aussi fort que j'y arrive. Ma gorge nouée, je me laisse tomber contre elle. Je sanglote, je tremble. Il n'y a que sa voix qui semble me calmer un peu, mais je n'arrive pourtant pas à effacer cette image de mon frère explosant sous mes yeux. Je n'arrive pas à hurler, je ne veux pas hurler, je veux mourir, ou tout oublier à nouveau. M'oublier moi. Sa voix se brise et ton coeur se déchire un peu plus. J'ouvre la bouche je cherches mon air et ma voix s'élève comme si l'écho l'appelait. « Il.. Il a explosé. Il n'y a plus rien de lui. Plus rien... » Faux, il ne restait que ce trousseau de clef. Je me balance de l'avant vers l'arrière entraînant Blaze avec moi, le coeur bien serré.

chaotic.evil



A girl (yeah-yeah, yeah)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill    

FireBlaze ‹ 'cause you know truth hurts but secrets kill
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Truth or Dare ? » feat. Hareton Blitswick
» South Park: The stick of Truth
» [Vidéo] Gravity Hurts, Par Cryoshell !
» Search for the truth
» [Web] Bionicle.com : mise à jours de l'été 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum