RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 
Your perception of the world and mine aren't opposed, they complement each other | feat Faith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Orphée
only serving myself
messages : 29

MessageSujet: Your perception of the world and mine aren't opposed, they complement each other | feat Faith   Lun 19 Juin - 5:29

Your perception of the world
and mine aren't opposed,
they complement each other

☾ feat Faith ☾
Si on lui posait la question, elle ne saurait que répondre : apprécie-t-elle sa vie dans cette ville ? Son cœur reste hermétique et muet à l’interrogation. Que dire d’une vie qu’on n’a pas réellement choisie, pour laquelle on ne conserve aucun souvenir passé ? Elle aimerait pouvoir dire que celle qu’elle était auparavant a fait ce choix, mais elle ne peut en avoir aucune certitude. Elle n’est qu’une page blanche, sur laquelle il ne reste plus qu’à gratter une nouvelle histoire. Cette histoire, elle a doucement commencé à l’écrire en fréquentant l’hôpital et en y faisant de premières rencontres : des personnes pas si différentes d’elle, également exemptes de tout passé avec cette vie entre les murs de la ville. Des individus lui devenant précieux, un peu comme ce cher Faith, malgré son caractère parfois compliqué.

Sa main frêle sonne à la porte de l’aveugle qu’elle a rencontré pour la toute première fois alors qu’elle était de service à l’hôpital. Elle aimerait pouvoir dire qu’elle sait pourquoi elle est ici, mais non. Son ami n’a pas daigné lui révéler ce qu’il préparait, la conviant simplement à le rejoindre chez lui. Ne simple ballade ? L’envie soudaine de lui parler de tut et de rien en face à face plutôt qu’au téléphone ? L’estomac grondant et l’idée de se faire un restaurant pour y remédier ? Elle a eu bien assez du temps passé à venir ici à pied pour y songer, mais s’est révélée incapable de se fixer sur quelque chose qui pourrait bien être probable. Ou peut-être a-t-il simplement besoin de l’aide de quelqu’un pouvant voir ? La cécité de l’asiatique est quelque chose qui n’est pratiquement jamais abordé directement, simplement parfois sous-entendu. Avec douceur et diplomatie, elle tente de lui apprendre à ne pas refuser son aide lorsqu’elle la lui offre. Aider et dépendre de quelqu’un sont deux notions bien différentes. Il n’y a aucune honte à ressentir en acceptant l’aide d’autrui.

La porte s’ouvre finalement, et le premier à s’engouffrer à travers celle-ci pour venir lui dire bonjour, c’est le pataud Haku se frottant allègrement à ses jambes. « Bonjour Haku. Et bonjour Faith. Comment vas-tu ? » Un rire lui échappe à la vue du félin toujours inexplicablement enjoué à sa vue. Peut-être bien parce qu’elle est encline à se laisser amadouer par ses yeux doux lorsque celui-ci lorgne sa gamelle vide comme un malheureux. « Tu voulais me voir, Faith ? »

code by bat'phanie - icones by nebula.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Faith
only serving myself
messages : 100

MessageSujet: Re: Your perception of the world and mine aren't opposed, they complement each other | feat Faith   Lun 26 Juin - 13:44

Your perception of the world
and mine aren't opposed,
they complement each other

☾ feat Orphée ☾
Les paroles en velours et en papier de verre, il est maître-mots des “je peux me débrouiller”, après la tempête d’insolence ses douces paroles prennent toujours la forme d’une litanie à l’amertume exacerbée I’m fine, thank you. Bien trop fier pour avouer ses faiblesses, chaque émoi, chaque détresse s’est transformé au fil des mois en un sanglot étouffé. Enfant infirme, adulte-prince déjà tant abîmé par le temps, il est toujours si secret, si infaillible malgré sa sensibilité qu’il a désormais caché.

il s’est jeté sur son canapé à le faire grincer sous son poids; pourtant si léger, pourtant si inquiétant : la maigreur s’est ancré jusqu'à ses jambes paraissant presque rompre sous la masse. Nastya est la première à lui en faire la remarque; il devrait manger plus fréquemment et cesser de sauter les repas. Mais est-ce un crime de préférer les plaisirs des sucreries à une alimentation plus stable et équilibrée? la vie est déjà suffisamment chiante pense-t-il fort. Et malgré ce qu’il semble afficher avec l’ombre d’un sourire, il joue pourtant très bien de sa situation pour la faire tourner en sa faveur ; sa cécité est devenue avec les jours une excuse pour les crimes qui pèsent sur sa conscience.

Il s’endort presque et en oublie ses promesses. Son fidèle acolyte s’était assoupi dans ses bras tandis que ses propres yeux se sont clos sous le confort de l’édredon et la mélodie des ronronnement. C’est curieux, c’est inattendu, lui qui pourtant est habitué aux luttes nocturnes pour trouver morphée, aujourd’hui les bras de la divinité semblent chaleureux et accueillant. Un instant, une minute ou une heure, il a perdu la notion du temps et de l’espace. D’abord le choc, puis les questionnements, sa tête se balance de gauche à droite afin de chercher la raison pour laquelle son sommeil avait été perturbé. La porte résonne et là il semble s’en remémorer; ah c’est vrai il l’avait invité. Sans crier garde il se lève mécaniquement, arrachant un grognement de frustration de la part de l’animal roux lorsque celui-ci se fait soulever, Faith se faufile à travers l’appartement jusqu'à l’entrée pour y accueillir son invité qu'il salue amicalement avant de poursuivre. “ Je vais bien et toi? Haku par contre semble souffrir de la chaleur, il évite le moindre rayon de soleil depuis quelques jours” il s’incline légèrement tandis que l’esquisse d’un sourire se dessine du bout de ses lèvres. Ses yeux reflètent une lueur innocente trompeuse, alors qu’il l’invite lentement à l’intérieur de son appartement. “ce serait mentir de te dire que je t’ai invité sans avoir une idée derrière la tête pas vrai? Je te sers à boire?” lentement la candeur enfantine déchante et prendre une silhouette mesquine, il culpabilise certes, mais Faith avait toujours été ainsi en réalité. Il se sert des autres comme des mouchoirs, des pansements réutilisables ou comme des moyens afin d’arriver à ses fins; comme si cela lui était dû, que son cœur criminel pouvait être pardonné en raison de son état. Que ce soit la compagnie de noxx, la douceur de nastya, l’affection de blaze ou l'étreinte de rude, pour lui tout pouvait être justifié et abusé. Et Orphée n’y faisait pas exception. “Je me demandais, tu y crois toi à ces histoire de réincarnation?”

code by bat'phanie - icones by nebula.
Your perception of the world and mine aren't opposed, they complement each other | feat Faith
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clichés D'Hatsune Miku.
» [Traduction par Tomo-tan] The World is Mine
» WELCOME TO K-CTUS WORLD!
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Alex Kidd in Miracle World.
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario World.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum