RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 
get underwater (Carmélo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: get underwater (Carmélo)   Dim 18 Juin - 0:07

get underwater
Bursting in a blood red sky A slow landslide And the world we leave behind There's a way to lose your head And disappear and not return again When I fall to my feet Wearin' my heart on my sleeve All I see just amazes You are the port of my call You shot and leavin' me raw ? Now I know you're amazing

Je regarde une porte au fond de la pièce. Je l'attend. Mon pouce s'écrase entre mes dents et je tape du pieds. Je suis loin d'être nerveuse, j'ai cette pointe de colère qui me prend au coeur. Ce que j'avais vu me rendait folle. Mon regard est resté contre la porte du fond. J'entendais ces gémissement et je regardais le sang sur le bureau. Le coup lui a sûrement fait comprendre que je ne rigolais pas. Malgré le ruban sur sa bouche, je pouvais l'entendre hurler. J'avais fait chercher Carmélo. Cet homme, c'est mon homme de confiance. Ce fut long avant qu'il arrive, mais une fois que j'entendis les pas dans les escaliers, je me suis approché de lui. Je ne l'ai même pas regard. J'ai grogné quelques mots. « Prend le paquet dans l'armoire, ont a du boulot. » J'ai frappé contre la rampe de cette main couverte de sang. Je m'étais permise quelques coups. J'ai monté les marches avant de sortir par derrière. Je n'ai même pas prit le temps de l'attendre. Il savait très bien où nous allions. La tête haute je marche sans regarder derrière moi. Je sais qu'il n'est pas très loin et il sait que m'adressé la parole tant que j'ai pas ouvert la bouche à nouveau. Je réfléchi, beaucoup trop. Je marche peut-être un peu trop vite, mais je sais qu'il me rejoindras assez rapidement. Une fois sur place, je prend le temps de respirer. Je fais quelques pas sur moi-même avant de me retourner enfin vers Carmélo. Les bras croisés contre ma poitrine, mon regard se pose sur le paquet. Je me sens bouillonner à nouveau et je m'approche de lui à nouveau et l'agrippe à la mâchoire pour le fixer. « Carmélo, il va à la flotte celui-là. » J'ai cette moue qui se dessine sur mon visage, un mélange de colère de plaisir? Je lui balance un petit coup sur sa tronche et m'éloigne. « Pétasse. » Je m'arrête nette et je sers les dents. Alors là, c'est moi qui allait le tuer, j'allais le noyer moi-même. Je reste immobile en grognant. Je ne devrais pas, pas avec cette douleur qui me prend quand je m'emballe. Mais il le sait, il se sait que dans ce genre de cas. Il le sait.


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Carmélo
the royal cobras
messages : 1006

MessageSujet: Re: get underwater (Carmélo)   Lun 26 Juin - 20:13

get underwater
Bursting in a blood red sky A slow landslide And the world we leave behind There's a way to lose your head And disappear and not return again When I fall to my feet Wearin' my heart on my sleeve All I see just amazes You are the port of my call You shot and leavin' me raw ? Now I know you're amazing

Fâcheuse faucheuse parmi les serpents, l'âme de l'artiste débaucheuse de déments se rends à sa besogne arracheuse de vie. Mélo n'aurait pas plongé aussi profondément dans les abîmes s'il n'avait pas senti que sa place y domine. Chien des enfers, il vient chercher les âmes promises aux enchères du paradis et de l'enfer. Il sait ce qu'il a à faire, il connaît les affaires de celle qu'il sert par pure bonté d'âme, par pure pourriture d'âme. Alors quand il débarque à l'adresse que la déesse des cobras lui a fournie, il sait ce qu'elle va demander et ce qu'il va devoir exécuter. Quand il ouvre la porte, il n'est pas surpris de la trouver derrière et il hoche la tête quand elle lui donne ses directives incisives. Il se dirige vers la porte rigide et prend le paquet qu'elle lui a sommé de prendre. Puis il suit le chemin, en picorant ses odorantes frites coincées dans le sac avec le terrible M. Il croise le regard de Makfire et dans ses prunelles brûle la flamme éternelle du bordel irrationnel dans lequel elle aime se mettre. Il sent qu'elle est tendue, plus que ses frites froides en tout cas. Il se contente d'hausser les sourcils comme pour lui affirmer que tout ça, là, ne l'empêcherait pas de finir son dîner. Il se dirige vers l'endroit qui prend son droit de mort pour ces porcs dans le genre de celui qui grommelle à l'arrière. Pas besoin d'indication, le brun prend la bonne direction. Tout le long du chemin, Mak le devance alors qu'il grignote sa bouffetance en essayant d'assurer le transport du colis sur son épaule, swichant avec son dos. En arrivant au point nommé, il le balance sur le ponton et pose beaucoup plus précautionneusement son sac de bouffe sur les planches. La tête de tanche grogne une insulte quand Mak le frappe en plein visage. L'ébauche d'un sourire effleure les lèvres de l'artiste, prévenant l'insulte qui fuse et se diffuse mal dans le cerveau de la brune. La première réaction de Mélo est de lui coller un coup de pied dans le dos pour que ce con s'effondre sur le ponton avec assez de brusquerie pour qu'il ait mal. « On t'a pas dit de l'ouvrir. » Ajoute le brun, vaguement bougon. Se doutant que Mak voudrait le finir elle-même pour cette insulte qu'il venait de proférer, Mélo se penche et attrape le connard saucissonné pour l'approcher du bord et l'installer de telle sorte, que Makfire puisse s'occuper de lui sans effort. Parce que oui, à force, il la connaît, il sait comment faire et quoi faire même sans réellement connaître le secret. Lorsqu'il se redresse, il lâche un : « Amuse-toi bien. » à l'intention de Makfire et il va poser ses fesses sur l'un des piliers du ponton pour finir de se sustenter. Son burger est froid lorsqu'il plante ses dents dedans mais rien ne l'empêchera de finir la bouffe qu'il s'est commandé. Pas même un macchabée.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Makfire
the royal cobras
messages : 395

MessageSujet: Re: get underwater (Carmélo)   Ven 30 Juin - 22:26

get underwater
Bursting in a blood red sky A slow landslide And the world we leave behind There's a way to lose your head And disappear and not return again When I fall to my feet Wearin' my heart on my sleeve All I see just amazes You are the port of my call You shot and leavin' me raw ? Now I know you're amazing

J'ai mal, j'ai ces aiguilles dans le dos. Je pourrais me battre et tout faire pour ne pas le montrer et profiter de ce moment de ma dite jouissance. J'aimais m'occuper de ce genre de chose. C'était propre et je n'ai jamais vraiment eut le droit à l'erreur. J'ai réussi à me garder loin de la police. Beaucoup ignore qui je suis, ce que je suis, malgré que je ne le cache pas pour autant. Membre des cobras, ils le savent, mère cobra, ce n'est pas tout le monde qui le sait. Attirer la police sur moi, ce n'était pas la meilleure des idées. C'est certain que je ne pouvais pas cacher qui j'étais, mais d'un autre côté côtoyer la police me permettait de garder un oeil sur mes enfants, mes cobras, ma famille. Rarement que je me retenais à invité les flics qui passait par mon club. Depuis trois semaines, les choses allaient mal pour moi et très peu était au courant. Il y avait Shadow, le pauvre qui m'a récupéré au bas de notre porte dans un état lamentable. Je me trouvais si minable. Il y avait Jaeger depuis peu. C'est très limité, je vais l'avouer. Je n'ai pas aimé en parler et je n'apprécie pas non plus le fait d'en parler encore aujourd'hui. Malgré tout, Carmélo n'est pas stupide, il le sait très bien que quelque chose cloche depuis ce temps. Il n'a jamais abordé le sujet avec moi et je l'apprécie pour ça. Je n'ai noyé personne depuis tout ce temps, ce combat fut dure, mais Carmélo savait bien calmer les choses. J'avais bien choisi mon homme de confiance, mon homme de main. Ce retrouver sur le bord de la marina avec lui était à la fois excitant et stressant. J'avais confiance en lui, je vais l'avouer, mais quelque chose me disait que les choses allaient être différente ce soir. Comme de fait, l'insulte m'a fait grincer des dents. J'avais envie de le tuer moi-même de lui arracher les dents, la peau, les yeux, le coeur. En fait, je crois que je m'imaginais plusieurs tortures. Je l'entend tomber au sol et je me retourne vers lui en grinçant des dents. Les points serrés, je lève les yeux vers Carmélo au moment où il me dit de le faire. Mon coeur s'accélère, c'est tout ce que j'attendais. Je m'avance vers notre pure victime et me jette à genoux en l'agrippant par la nuque. Je le tire vers le bord avant de lui enfoncer la tête dans l'eau. Il se retrouve plié en deux la tête enfoncé dans l'eau, les poings liés et mon genoux droit écrasé dans son dos.  Il s'agite à gauche à droite sous ma jambe. Naturellement, je ne ressens rien, mais cette fois c'était différent. Un coup de tête vers le haut et je reçois une décharge dans la colonne vertébrale. Mes jambes se tordent, mes bras aussi. Je me retrouve poussé sur le côté, en douleur et le connard la tête libre pour respirer. J'étouffe un cri de douleur en fermant les yeux. Sacré faiblesse de malheur, ça n'arrêtera donc jamais.


you're dancing your pain (you're praticly dead)
Dream lover, until then I'll go to sleep and dream again that's the only thing to do till all my lover's dreams come true.


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: get underwater (Carmélo)   

get underwater (Carmélo)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum