RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 
trapped like a trap in a trap. (skyson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mason
only serving myself
messages : 252

MessageSujet: trapped like a trap in a trap. (skyson)   Mar 13 Juin - 13:57



trapped like a trap in a trap

moments. our lives are made up of a series of moments. if you’re lucky, you’ll get to have hundreds even thousands of them. there will be small moments. there will also be big moments. life changing ones. these ones will be in your memory for an awfully long time. keep them all safe. this is a moment.

La pluie tombe à flots lorsque tu sors du travail, ce soir-là. Tu lèves la tête pour observer les nuages gris qui ont élu domicile dans le ciel pourtant si bleu encore quelques heures plus tôt. Un soupir d'agacement s'échappe de tes lèvres alors que tu enfourches ton vélo pour rentrer jusqu'à chez toi, une casquette enfoncée sur le crâne, bien que sachant qu'elle ne te sera pas d'une grande aide. Il arrive que tu te rendes à pieds au travail, profitant de ce temps supplémentaire pour réfléchir -comme si tu ne le faisais pas déjà assez en temps normal- mais ce matin tu as été assez bien inspiré pour prendre ton vélo. Les pneus sont un peu plats, tu dois toujours les regonfler depuis ta dernière balade avec Balthier, mais cela suffira pour t'éviter de mourir noyé sous la pluie.

Les yeux rivés sur la route pour éviter de glisser dans une flaque d'eau, tu vois à peine les immeubles défiler devant toi. Mais lorsque le tien commence lentement à se dresser à l'horizon, c'est un nouveau soupir, de soulagement cette fois, qui franchit tes lèvres. Tu mets alors les bouchées doubles pour tenter d'arriver plus rapidement et tu finis enfin par t'arrêter devant le bâtiment où se trouve ton cher appartement. À peine l'entrée franchie, tu entends le claquement régulier et métallique de l'ascenseur dont les portes ne tardent pas à s'ouvrir, dans un bruit tout aussi désagréable. « Retenez les portes! » que tu cries, à court d'haleine, tâchant de te traîner le plus rapidement possible jusqu'à l'engin, ton vélo sur l'épaule. Tu te glisses furtivement à l'intérieur, posant ton précieux deux roues à côté de toi. La cabine est largement assez grande pour accueillir deux personnes et un vélo, mais tu fais attention à ne pas gêner l'autre. Tu as beau être de mauvaise humeur, les gouttes de pluie s'écoulant dans ta nuque n'aidant pas à t'adoucir, tu restes étonnamment civilisé. Reprenant ton souffle et enlevant ta casquette trempée, tu te retournes d'ailleurs pour la remercier, alors que les portes de l'ascenseur se referment. Tu n'aurais pas eu le courage de monter par les escaliers et sans doute pas la patience d'attendre que l'ascenseur te revienne. Mais lorsque tu vois son visage, tu restes sans voix, sans doute autant qu'elle, te contentant d'observer à quel point le sort faisait parfois bien les choses. Ou pas.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Skye
only serving myself
messages : 104

MessageSujet: Re: trapped like a trap in a trap. (skyson)   Mer 21 Juin - 17:04


trapped like a trap in a trap. ☆ (skyson)

Ophelia commence à avoir une influence sur toi qu’elle n’avait pas ne serait-ce qu’il y a quelques jours. Voilà que tu te retrouves à aller manger chez elle ce soir, ayant presque hâte de la voir et de sociabiliser avec elle. Tu te l’imagines dire Mais où est donc passée Skye et qu’avez-vous fait d’elle ? et tu te mets à sourire à cette pensée. Il est vrai que tu as commencé à changer ces derniers temps et tu ne nies pas que ces petits changements te font du bien. Tu es moins fermée et tu te surprends à parfois apprécier les sorties que tu fais accompagnée. Même la pluie qui tombe à flots lorsque tu sors de ton immeuble ne suffit pas à t’arrêter, alors que tu aurais fait demi-tour à peine quelques semaines plus tôt. Ton parapluie jaune, acheté récemment pour plus de fantaisie dans ta vie, s’ouvre et détonne parmi les autres, noirs. Cela suffit à te faire sourire et tu prends la direction de chez la jeune femme, le cœur plus léger qu’à l’habitude.
L’ascenseur ouvre ses portes devant toi, te laissant entrer. Pas de miroir pour te renvoyer ton image, et tu espères que la pluie n’a pas fait trop de dégâts, bien que tu te doutes que l’humidité t’aura dotée de quelques frisottis supplémentaires. Ton doigt se pose sur le bouton de l’étage où habite Ophelia, lorsque tu entends une voix masculine s’écrier : « Retenez les portes ! » Ce timbre te rappelle quelque chose, mais tandis que tu ne parviens pas à en saisir l’origine, ton doigt change de bouton et appuie sur celui qui empêche les portes de se refermer sur l’inconnu. Celui-ci, dont le visage t’est dissimulé par un couvre-chef, dépose un vélo derrière toi. Cela ne t’arrange guère, mais tu as tout de même suffisamment de place, et ce n’est que pour deux-trois étages. Quelques gouttes s’échappent de sa casquette lorsqu’il l’ôte et terminent leur chute le long de ton bras. Ce n’est que lorsqu’il se retourne que tu comprends enfin d’où venait cette familiarité dans la voix de ton interlocuteur. Ce satané patient que tu as eu à l’hôpital voilà deux mois. Cet air arrogant qui te fait sortir de tes gonds. Mais c’est trop tard, les portes se sont refermées et voilà l’ascenseur qui monte. « Je rêve. » Rien d’autre ne passe les contour de tes lèvres et tu le fixes, éberluée de cette vision. Tu clignes des yeux pendant quelques secondes, puis tu recules d’un pas, ton dos se plaquant contre la paroi de l’ascenseur. « Tu tiens tant à pourrir ma vie que tu me suis partout où je vais ou bien ? » Si tu pouvais arrêter l’appareil et en sortir dans la seconde, tu n’hésiterais pas un instant. Tout, mais pas ça. Tu ne veux pas qu’il parvienne une fois de plus à s’immiscer en toi et te faire dire ce qu’il veut. Pas question. Pas aujourd’hui.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mason
only serving myself
messages : 252

MessageSujet: Re: trapped like a trap in a trap. (skyson)   Jeu 22 Juin - 6:38



trapped like a trap in a trap

moments. our lives are made up of a series of moments. if you’re lucky, you’ll get to have hundreds even thousands of them. there will be small moments. there will also be big moments. life changing ones. these ones will be in your memory for an awfully long time. keep them all safe. this is a moment.

Tu ne t'attendais pas à la recroiser aussi rapidement et certainement pas là, dans l'ascenseur de ton immeuble. Ta dernière rencontre avec Skye ne remonte qu'à quelques jours et, au vu de la façon dont elle s'est achevée, elle doit sans doute encore être agacée. De toute façon, tu le sais, rien que ta présence l'agace déjà au plus haut point. « Je rêve. » Tu ne sais pas si c'est un rêve ou plutôt un cauchemar dans son cas, mais tu ne peux retenir le sourire qui se dessine au coin de tes lèvres face à son air ébahi. Elle recule et se plaque à la paroi de l'ascenseur comme si elle allait pouvoir passer au travers et t'échapper, confirmant ton impression que, si elle pense rêver, ce n'est pas d'un songe agréable qu'il s'agit. Malgré tout, elle retrouve rapidement la parole. « Tu tiens tant à pourrir ma vie que tu me suis partout où je vais ou bien ? » Elle ne croit pas sérieusement que tu es à ce point obsédé par elle, n'est-ce pas? C'est vrai qu'elle t'amuse mais de là à la suivre... Fort heureusement, ta vie est un peu plus palpitante que ça. Bon, en fait, non. Ta vie n'a absolument rien de palpitant mais, ça, tu n'es pas près de l'admettre. Et surtout pas devant elle. « Excuse-moi, tu veux dire que c'est toi qui me suis, non? » que tu lui réponds, machinalement, un air de défi sur le visage. « C'est mon immeuble et, jusqu'à preuve du contraire, tu ne vis pas ici. » En réalité, tu n'en sais fichtrement rien, tu ne peux pas affirmer avec certitude avoir déjà croisé tous tes voisins. Ce n'est pas comme si tu cherchais absolument à les rencontrer, puisque tu t'évertues même à éviter le plus de monde possible, et on te le rend généralement plutôt bien. La seule qui s'obstine à te faire bonne impression, et ce malgré toutes tes tentatives de la repousser, c'est Ophelia. Elle a quelque chose de louche, cette fille, tu en es convaincu. C'est vrai, qui peut bien inviter un inconnu à dîner à la maison dès la première rencontre? C'est ce qu'elle a pourtant fait, le soir de ta sortie de l'hôpital. Et, depuis, tu te méfies d'elle plus encore que des autres.

Tu reportes ton attention sur Skye, ne pouvant t'empêcher de te demander ce qu'elle peut bien faire là. À vrai dire, ce n'est pas ton problème et, de toute façon, tu n'as pas vraiment envie de jouer aujourd'hui, même si tu sais que tu gagneras à tous les coups. Avec Skye, c'est tellement facile. Mais tu as juste envie de rentrer chez toi le plus rapidement possible, de prendre une bonne douche pour te réchauffer et d'aller dormir. C'est pourquoi tu enfonces un peu plus fort que tu ne l'aurais voulu le bouton portant le numéro de ton étage. C'est au moment où tu le relâches que le fracas se fait entendre. « Qu'est-ce que...? » Mais tu n'as pas le temps de finir ta phrase que vous êtes déjà dans une semi-obscurité, les néons jaunes de l'ascenseur s'étant éteints pour ne laisser qu'une sorte de lumière de secours rougeâtre, n'éclairant qu'à moitié l'habitacle.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Skye
only serving myself
messages : 104

MessageSujet: Re: trapped like a trap in a trap. (skyson)   Ven 23 Juin - 19:27


trapped like a trap in a trap. ☆ (skyson)

Tu n’arrives pas à croire qu’une soirée qui avait si bien débuté pouvait virer au pire aussi rapidement. Toi qui quelques secondes plus tôt avais un sourire que rien n’aurait pu t’enlever, tu te retrouves affublée d’une grimace à la vue de ton ancien patient. Si un regard pouvait tuer, le jeune homme serait probablement mort à l’heure qu’il est. Toujours adossée contre la paroi de l’ascenseur, tu le fixes tandis qu’il se défends. « Excuse-moi, tu veux dire que c’est toi qui me suis, non? » Ça c’est la meilleure. Comment pourrais-tu le suivre alors que tu es arrivée ici avant lui ? « C’est mon immeuble et, jusqu’à preuve du contraire, tu ne vis pas ici. » Tu n’as pas pensé à cette éventualité, mais en même temps, comment aurais-tu pu ? De telles coïncidences n’existent pas. Mais s’il habite bien là, alors te voilà sûre de deux choses : tu ne remettras plus les pieds chez Ophelia, et tu n’es pas sûre de vouloir refaire confiance à la vie, au hasard. Tu te braques face au jeune homme, dont tu ignores toujours le nom. « Ton banc, ton immeuble… La ville t’appartient c’est ça ? » répliques-tu d’un ton sec. Tu aurais presque envie de lui faire croire que tu habites ici, juste pour lui clouer le bec, mais tu n’en as pas l’énergie. Un soupir las s’échappe d’entre tes lèvres et tu croises les bras contre ta poitrine, te détournant légèrement afin de ne plus faire face au jeune homme. C’est alors qu’il appuie sur un bouton, celui-là même où tu as appuyé quelques minutes plus tôt. Tu n’as pas le temps de réagir face à cela qu’un énorme bruit se fait entendre. « Qu’est-ce que que…? » L’ascenseur s’arrête alors, les lumières s’éteignent. « Qu’est-ce que tu as fait ? » tu lâches en te décollant légèrement de la paroi. Plus rien ne bouge. Plus aucun bruit. Tes yeux s’habituent rapidement à la presque obscurité des lieux – seule une lumière rouge brille encore un peu – et ta respiration s’accélère à la pensée de rester bloquée ici. Tu ne te pensais pas claustrophobe, mais tu n’es pas rassurée à cette idée. Le fait d’être enfermée avec un type que tu ne peux pas blairer n’aide probablement pas. Plongeant ta main dans ton sac pour en ressortir ton téléphone, tu constates que tu n’as aucun réseau. Évidemment. Le contraire aurait été plus facile. C’est probablement à cause de la tempête, mais tu commences sérieusement à reconsidérer toute cette histoire de hasard. Tu as du faire de terribles choses dans une autre vie pour avoir un si mauvais karma, comme si la vie s’acharne contre toi. « Non. Non. Non. Ce n’est pas possible. » Tu te mets à appuyer frénétiquement sur le bouton d’aide, mais aucun son ne ressort de la boîte. Ton rythme cardiaque s’accélère également et se calque sur ta respiration, toujours aussi rapide. Tu n’arrives pas à le croire, ce n’est pas le moment d’avoir une crise de panique. Alors tu t’asseyes sur le sol, tu poses à nouveau ton dos contre la paroi et, maudissant le vélo qui prend toute la place, tu essaies de te calmer. Mais le maudit véhicule s’abat sur toi et tu exploses. « Non, mais vraiment. C’est pas possible. Il va se décider à faire quelque chose le crétin ? » Ta voix tremble un peu, mais tu ne sais pas si cela est dû à la colère ou à la panique que tu ressens. Tout ce que tu sais, c’est que tu ne tiendras pas longtemps comme ça.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mason
only serving myself
messages : 252

MessageSujet: Re: trapped like a trap in a trap. (skyson)   Sam 24 Juin - 6:38



trapped like a trap in a trap

moments. our lives are made up of a series of moments. if you’re lucky, you’ll get to have hundreds even thousands of them. there will be small moments. there will also be big moments. life changing ones. these ones will be in your memory for an awfully long time. keep them all safe. this is a moment.

Ça a quelque chose d'amusant, de te dire que tu n'as même pas à faire d'effort pour l'irriter autant. Quelque chose d'amusant et de désolant aussi. À croire que tu es vraiment quelqu'un de détestable, finalement. « Ton banc, ton immeuble… La ville t’appartient c’est ça ? » Un sourire se dessine au coin de tes lèvres. Un de ces sourires qui va sans doute provoquer un nouveau soupir de sa part. « J'aime penser que oui, mais il y a toujours une rabat-joie pour me rappeler le contraire. » Tu ponctues tes paroles par un regard appuyé dans sa direction, histoire qu'elle comprenne bien que la rabat-joie dans l'histoire, c'est elle. Tu aurais sans doute pu trouver mieux comme réplique, dans un autre état d'esprit, mais tu n'as qu'une hâte: rentrer chez toi. Tu ne sais pas encore à ce moment-là que tu es loin d'être au bout de tes peines.

Tu ne crois pas au destin, au karma et à toutes ces conneries du genre. Tu refuses de penser que quoique ce soit est écrit d'avance et que quiconque d'autre que toi a une influence quelconque sur ce qu'il t'arrive. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que tout le discours des adeptes de la secte de la seconde chance, comme tu aimes l'appeler, te hérisse les poils – parce que non, ce qu'il vous arrive n'est pas un cadeau. Cependant, malgré tout, tu ne peux t'empêcher de remarquer l'ironie de la situation: la seule fois où tu te retrouves coincé dans un ascenseur, il faut que ce soit avec la personne qui te déteste sans doute le plus dans toute la ville. Non pas qu'ils soient nombreux à être en mesure de le faire, après tout, en deux mois, tu n'as lié que très peu de relations de toute façon, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Quoiqu'il en soit, si tu croyais à une force supérieure, tu serais forcé de reconnaître qu'elle ne manque pas d'humour. Et qu'elle doit sans doute t'apprécier d'avantage que Skye. « Qu’est-ce que tu as fait ? » elle s'exclame, d'un ton accusateur, avant même que tu aies le temps de te le demander toi-même. Comme si tu y étais réellement pour quelque chose. Tu ne prends même pas la peine de répondre, lui rendant pour une fois le même regard agacé qu'elle te réserve d'habitude, bien que tu ne sois pas certain qu'elle puisse le voir. Elle a beau penser que tu prends plaisir à lui pourrir la vie – ce qui n'est pas entièrement faux – la situation t'ennuie tout autant qu'elle. Tu ne tardes donc pas à l'imiter et à te mettre à la recherche de ton portable dans la poche de ta veste, mais tu sais déjà dans quel état tu vas le trouver. Déchargé. Tu oublies constamment de le recharger. Peut-être que tu n'oublieras plus, désormais. « Non. Non. Non. Ce n’est pas possible. » Tu la regardes s'acharner sur le bouton de secours quelques instants avant de détourner le regard pour le poser sur la trappe supérieure de l'ascenseur. Tu as sans doute vu trop de films d'action pour te mettre à penser à ce qui te passe par la tête à cet instant. Pourtant, tu ne vois pas d'autre solution dans l'immédiat, hormis celle d'attendre que quelqu'un remarque la panne de l'ascenseur et se décide à appeler quelqu'un plutôt que de prendre les escaliers. Mais tu n'es pas certain que cela plairait à Skye qui est désormais assise au sol. « Non, mais vraiment. C’est pas possible. Il va se décider à faire quelque chose le crétin ? » elle explose lorsque ton vélo tombe sur elle. Un soupir d'agacement s'échappe de tes lèvres alors que tu attrapes le guidon de ton vélo et le repousse contre la paroi. « Peut-être que si tu essayais de te calmer, ça irait mieux. » tu lui réponds, les mâchoires serrées. Tu manques peut-être de tact, mais tu n'as pas envie de faire d'effort si elle compte continuer comme ça.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I.R.F
mister see everything
messages : 134

MessageSujet: Re: trapped like a trap in a trap. (skyson)   Dim 25 Juin - 1:24

UN SOUVENIR DE MASON
Perché sur le rebord de ta fenêtre, tu observes la rue avec espoir. Tu rêves de voir une voiture arriver et s’arrêter devant ta maison, mais tu sais que ça n’arrivera pas. Félix te l’avait dit, il ne reviendra pas. Ça ne t’empêche pas d’espérer alors que tes yeux observent chaque mouvement dans la rue. Trop concentré sur ce qui se trouvait de l’autre côté de la fenêtre, tu n’entends pas la porte de ta chambre s’ouvrir. « Comment ça se fait que tu ne dormes pas toi ? » Tu sursautes en entendant sa voix et tu te retournes rapidement. Tu n’as pas vraiment d’alternative, aucun moyen de faire semblant. Elle t’a pris la main dans le sac. Tu essaies de l’attendrir avec un petit sourire ce qui ne semble pas fonctionner. C’est du moins ce que tu crois lorsqu’elle soupire un bon coup. Sauf que non, au lieu de te gronder, elle vient s’assoir sur le bord de ton lit et te fait signe de la rejoindre. Tu obtempères rapidement, te laissant tomber dans les draps « Qu’est-ce qu’il y a ? » Tu hésites pendant un moment, ne sachant pas trop si tu devrais vraiment lui dire. Tu l’as vu pleuré quand il est partie et tu ne veux pas que ça se produise à nouveau. « Est-ce que tu vas partir toi aussi ? » Tu l’entends rire, mais tu ne crois pas qu’elle te trouve très drôle. Elle te serre dans ses bras pendant un long moment avant de répondre à ta question. « Bien sur que non. Je serai toujours là pour toi. » Tu relèves la tête vers elle, rassuré par cette réponse qu’elle t’offre. « Vraiment ? » Elle te sourit. « Vraiment. Maintenant vas dormir, on en reparlera demain matin. » Tu hoches la tête avant de te glisser sous tes draps. Tu ne sais pas si ça apaise vraiment tes craintes de voir ta mère partir à son tour, mais ce sera au moins suffisant pour te permettre de dormir.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Skye
only serving myself
messages : 104

MessageSujet: Re: trapped like a trap in a trap. (skyson)   Dim 25 Juin - 16:16


trapped like a trap in a trap. ☆ (skyson)

Cette soirée empire à la vitesse de la lumière. D’abord, tu tombes nez à nez avec ce satané patient, et ensuite tu te retrouves enfermée avec lui dans un endroit aussi étroit et clos qu’un ascenseur ? Qu’as-tu donc fait pour mériter tout cela ? Tu commences à avoir l’impression que les murs se referment sur vous, que l’habitacle rétrécit à vue d’œil. La panique s’empare alors de toi, sans que tu ne puisses l’en empêcher. Le jeune homme n’a pas l’air de prendre la nouvelle aussi mal que tu ne la prends, mais tu distingues tout de même un air agacé sur son visage. Tu lui as rarement connu autre chose qu’un sourire aux lèvres, même s’il s’agit de te faire tourner en bourrique à chaque fois. Lorsque tu lui en envoies plein la gueule parce que son vélo est tombé sur toi, sa réaction ne te déçoit pourtant pas. « Peut-être que si tu essayais de te calmer, ça irait mieux. » Cet homme n’avait-il donc aucune empathie ? Non pas que tu l’aies cru capable de se montrer courtois et compatissant, en fait. « Au cas où tu ne l’avais pas remarqué, c’est ce que j’essaie de faire. Oh, pardon, j’avais oublié : monsieur est incapable de se sentir concerné par quelqu’un d’autre que sa petite personne. » tu répliques sèchement, tel un serpent crachant son venin. Plus aucun son ne sort ensuite de ta bouche, si ce n’est le léger sifflement induit par ta respiration. Il te faut relativiser, car si tu te trouves effectivement bloquée avec un individu que tu ne supportes pas, tu es en vie et tu ne vas pas mourir aujourd’hui, aussi désagréable la situation soit-elle. Après quelques minutes de silence, tu sens tes muscles se détendre : la crise de panique est passée. Tu ne sais toujours pas ce que vous allez faire pour sortir de là, mais tu as bien réalisé que ce n’est pas en paniquant que les choses vont s’améliorer. Et bien que tu ne le veuilles pas l’admettre, il te faudra probablement faire équipe avec ce malotru… « J’ai le droit de connaître ton nom maintenant ? Non parce que sinon je te nommerai moi-même. » Tu croises les bras contre ta poitrine, un air de défi planant sur ton visage. « Crétinus, c’est pas trop mal je trouve. » D’accord, tu n’es pas en train d’améliorer la situation, mais c’est plus fort que toi, il te faut avoir le dernier mot.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mason
only serving myself
messages : 252

MessageSujet: Re: trapped like a trap in a trap. (skyson)   Lun 26 Juin - 10:08



trapped like a trap in a trap

moments. our lives are made up of a series of moments. if you’re lucky, you’ll get to have hundreds even thousands of them. there will be small moments. there will also be big moments. life changing ones. these ones will be in your memory for an awfully long time. keep them all safe. this is a moment.

Tu t'en doutais, ta réaction à la crise de panique de Skye fait mouche. Tu t'en viens à te demander si tu aurais réagi de la même façon face à quelqu'un d'autre. Peut-être que oui. Ou peut-être pas. « Au cas où tu ne l’avais pas remarqué, c’est ce que j’essaie de faire. Oh, pardon, j’avais oublié : monsieur est incapable de se sentir concerné par quelqu’un d’autre que sa petite personne. » Tu roules des yeux, ne prenant pas la peine de lui répondre. Après tout, tu sais qu'elle n'a pas tout à fait tord. Depuis ton réveil à l'hôpital et surtout depuis que tu t'es rendu compte que tu étais tout seul dans une ville que tu ne connaissais pas, sans personne pour te guider ni même te rappeler qui tu es, tu as pris l'habitude de te faire passer avant tout le monde. Et, si tu dois être tout à fait honnête, tu ne vois pas où est le mal là-dedans. Et tu ne dois certainement pas être le seul à penser de la sorte à Varakes. Tu n'es pas totalement égoïste, ça non. Disons juste que, ces deux derniers mois, tu as appris à te débrouiller seul alors tu estimes que tout le monde doit être capable de le faire. Cependant, il est certain que tu n'arriveras pas à te sortir seul de la situation dans laquelle tu te trouves désormais, à moins de te décider à te la jouer cascadeur, ce que tu n'es pas prêt à faire tout de suite. C'est pourquoi, lorsque Skye reprend la parole après un long silence, tu commences par écouter ce qu'elle a à dire avant de faire preuve de ton habituel sarcasme. « J’ai le droit de connaître ton nom maintenant ? Non parce que sinon je te nommerai moi-même. » Elle marque une pause de quelques secondes et tu sens la chute que tu attends arriver lorsque tu lis sur son visage un air de défi. « Crétinus, c’est pas trop mal je trouve. » Tu écarquilles les yeux et ouvre la bouche, feintant un air de surprise alors que tu te retiens de rire. « Mais... Je rêve ou tu t'essaies à l'humour? » Tu adoptes la même position qu'elle, les bras croisés et le dos appuyé sur la paroi de l'ascenseur, tandis qu'un sourire se dessine à nouveau au coin de tes lèvres. « Il y a du progrès à faire mais c'est pas mal pour un début. » déclares-tu, un air feint de fierté sur le visage. Par la même occasion, tu fais durer le plaisir et l'attente encore un peu avant de répondre à sa question. « Mason. » tu finis tout de même par lâcher, accompagnant tes paroles d'un haussement d'épaules. Tu t'en rends compte toi-même, cette plaisanterie-là a assez duré.

Tu t'apprêtes à lui poser une question lorsqu'un mal de crâne fulgurant te frappe, venant jusqu'à brouiller ta vision. Des images que tu ne peux contrôler se mettent alors à défiler dans ta tête, tel un rêve. Tout se passe cependant bien trop rapidement pour que tu comprennes immédiatement ce qu'il t'arrive. Tu te revois alors, bien plus jeune, dans une chambre qui semble être la tienne. Tu te sens rempli d'un espoir vain mais tenace malgré tout. Puis elle apparaît dans l’entrebâillement de la porte. Ta mère. Son parfum, ses bras qui te serrent contre elle. Son sourire. Tout se passe tellement vite que le retour soudain à la réalité te déconcerte et te fait perdre l'équilibre. Trébuchant sur ton vélo, tu te rattrapes de justesse pour t'éviter la chute. Alors que tu tentes de te réhabituer à la lumière rougeâtre de l'ascenseur, tu as presque oublié que tu n'y es pas seul. Mais tout ce qui t'importe, dans l'immédiat, c'est le vide que tu ressens au fond de toi. Un vide plus important que jamais.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Skye
only serving myself
messages : 104

MessageSujet: Re: trapped like a trap in a trap. (skyson)   Mar 27 Juin - 16:28


trapped like a trap in a trap. ☆ (skyson)

Le jeune homme t’arrache presque un sourire lorsque tu vois sa réaction à ta proposition de prénom. « Mais… Je rêve ou tu t’essaies à l’humour ? » Presque seulement, car tu ne veux pas lui montrer que tu te trouves amusée de sa présence en ce moment précis. Alors quand il se met à imiter ta pose, bien que cela t’agace un peu, tu lui tiens tête et ajuste la tienne, levant légèrement ton menton. Son sourire fier et arrogant qui pointe à nouveau sur son visage ne te fait pas tressaillir d’un sourcil, et tu restes de marbre. « Il y a du progrès à faire mais c’est pas mal pour un début. » Pourtant, tu le remarques, il n’a toujours pas répondu à ta question. Il ne changera donc jamais ? Tu t’apprêtes à soupirer lorsqu’il lâche finalement le morceau. « Mason. » qu’il te dit tout simplement, pour une fois sur un ton on ne peut plus neutre. Faut l’avouer, tu es presque déçue : tu t’imaginais un prénom plus… parlant. Genre Néron. Ça, ça lui aurait été. Mason, c’est trop gentillet pour le démon qu’il est. « Ben voilà, c’était pas si compliqué. » tu répliques à ton tour, satisfaite pourtant de vous trouver enfin à égalité. « Mais Crétinus t’allait mieux. T’es sûr que tu t’es pas trompé ? » Cette fois, impossible de cacher ce léger rictus au coin de tes lèvres, mais il ne l’aura sûrement pas remarqué. Après tout, il faut pouvoir faire preuve de décentration et ne plus s’occuper de son nombril pour voir ce genre de détail, et tu n’es pas sûre qu’il en soit capable.

Tout se déroule ensuite très vite. Il ne faut pas plus d’une seconde pour que Mason – ça te fait bizarre de mettre enfin un nom sur cette tête de débile – passe de son état habituel à un malaise. Tu n’as même pas le temps de réagir que tu le vois trébucher sur son vélo et se rattraper. « Ça va ? C’était quoi ça ? » Le peu que tu connais de lui te suffit amplement pour te dire que cela ne doit pas être dans ses habitudes. Faire un malaise est souvent vu comme un signe de faiblesse, et tu ne le vois pas du genre à se montrer vulnérable. Ni à se laisser aller au point de s’induire des malaises. Est-ce là son pouvoir ? Après tout, tu ne connais pas grand-chose de lui, à part sa personnalité détestable. « Évite de trop bouger, tu vas encore nous attirer des ennuis. » Parce que mine de rien, tu as senti légèrement tanguer l’ascenseur lorsqu’il a trébuché, et tu ne voudrais pas le voir terminer sa course au sous-sol avec toi à l’intérieur. « Ça va aller ? » tu t’enquières tout de même auprès de Mason, tout en gardant un ton dans lequel on distingue une légère lassitude. Honnêtement, tu t’en fiches un peu de savoir ce qui peut bien advenir de lui, mais tu ne peux t’empêcher de t’en vouloir un peu à cause de ton métier. Qu’il n’aille pas croire que tu t’intéresses réellement à son état.


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: trapped like a trap in a trap. (skyson)   

trapped like a trap in a trap. (skyson)
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wonder Boy III : The Dragon's Trap
» Side Hivemind Legacy : Trap or not trap
» NIGHT TRAP
» [Résolu] Ravenous Trap + Capacité dredge (life from the loam)
» Mindbreak Trap

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum