RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 
(laukafe) hell's hot for good reason.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Rafe
church of second chance
messages : 189

MessageSujet: (laukafe) hell's hot for good reason.   Dim 11 Juin - 16:34

HELL'S HOT FOR GOOD REASON
karma & laugh & rafe
When the leader of the bad guys sang, something soft and soaked in pain, I heard the echo from her secret hideaway. She must've forgot to close his door as she cranked out those dismal chords, and her four walls declared her insane. I know your soul's freezing, Hell's hot for good reason, so please, take her.


Paisiblement assis sur les marches de l'église, j'écoute et prêche, j'aide et sermonne. Le soleil est doux, la journée est bonne. Les yeux au ciel, j'arbore un large sourire niais en guise de remerciement, entre Lui et moi. Je n'avais pas besoin de hurler ma dévotion comme l'autre prêtre, perché et imbu de lui-même. Je le soupçonnais de fréquenter des lieux criant à l'aide, pour mieux s'y fourvoyer et s'encanailler. Je le voyais tanguer au loin, laisser s'endormir les fidèles et jeter des regards lubriques. Je me disais que son dos n'avait pas assez connu la douleur. J'échappe un grognement, en me disant qu'il ne méritait pas cette broche qu'il s'amuse à porter en médaille. Il ferait mieux de déambuler nu dans la rue, avouant tous ses péchés. L'ambiance est sereine, bonne enfant. Il règne un sentiment de plénitude et de bien-être, malgré les quelques désagréments qui me poussent à émettre des grognements. Soudainement, mon regard se pose sur un corps frêle, que je reconnais sans nul doute. Je me lève précipitamment et ne manque pas de bousculer certains passants pour me saisir de Laugh. Visage tuméfié, boursouflé par endroit. Ma mâchoire se serre immédiatement alors que je saisis fermement sa nuque et l'oblige à affronter mon regard. Les larmes yeux, de colère, j'ai besoin de savoir ce qu'il s'est passé. Parce que je me doutais bien que ce jour arriverait. Les Lions sont des sauvages qui doivent être dressés ou exterminés. S'ils ne peuvent exister dans l'ordre, autant qu'ils disparaissent. « Laugh. » Je jette des coups d'oeil furtifs et inspecte le moindre signe de blessure supplémentaire. « Ton visage. Pourquoi ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? » Je le pressentais. Laugh était bien trop doux pour rejoindre des fauves pareils. Que pouvait-il advenir d'un agneau au milieu de prédateurs ? Un frisson de colère et de dégoût frappa mon échine alors que mes traits devinrent déformés par l'inquiétude. Il n'y avait qu'un nom qui me venait en tête. Karma, énonciatrice de malheur et de misère, qui ne faisait que semer le chaos. Qu'elle le sème, mais certainement pas sur celui que je considérais comme un fils. Il devait être sauvé de leurs griffes et ces griffes là méritaient d'être brûlées, noyées, limées. Laugh devait s'en affranchir, c'était une question de survie et je ne le laisserais pas gâcher sa seconde chance, pas de cette manière.
Made by Neon Demon
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Laugh
the dime lions
messages : 361

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Dim 11 Juin - 17:44

Laugh venait tout juste de quitter l'hôpital... Une semaine de traitement, de douleur à la mâchoire, de crampe à l'estomac et de mots de têtes. Un supplice atroce, suffisant afin de ramener légèrement cette boule énergique sur terre. Varakes n'était définitivement pas un paradis, mais Laugh ne pouvait rester cloitrer chez lui, par peur de se faire une fois de plus lyncher... Le garçon ne voyait pas les choses ainsi, il ne les avaient jamais vu ! Si les cicatrices de son combat contre Jaxen persistaient, le jeune Dime Lion sembla reprendre vie à sa sortie des urgences. Ses supérieurs n'en auraient probablement pas fini avec lui, mais soit... Son sourire avait refait surface ! Définitivement, car c'était là un élément indissociable du personnage qu'était Laugh. Un optimiste extrême, couplé d'un goût pour le jeu donnait à ce petit être une grande envie de vivre. Ces blessures lui rappèleraient seulement qu'il n'était qu'un gamin... Une petite bête coincée dans un Colisée infernal. Une arène dont il devait apprendre les règles afin de s'en sortir !

Les premières mesures du garçon afin d'évoluer dans cet environnement avaient été ses nombreuses rencontres. Depuis son arrivée à Varakes, le jeune homme s'était efforcé de se créer des liens, la solitude étant un concept bien dangereux... Il fut ainsi tout à fait logique d'apercevoir le garçon aborder chaque passant, une fois arrivé dans le centre-ville après une semaine de disparition. Tant de connaissances dont Laugh se devaient d'entretenir la relation ! Ce fut parmi elles qu'un homme se démarqua face au Dime Lion. Il semblait préoccupé... Laugh avait même senti de l'écoeurement dans les mots de sont interlocuteurs. « Père Rafe ! C'est vous ! Content de vous voir... » lâcha-t-il timidement, tandis que le prêtre agrippait sa nuque afin de distinguer ses blessures. « On m'a frappé la semaine dernière... Un gars qui ne m'aimait pas... Vous savez, si tout le monde était comme vous, ce serait beaucoup plus simple... ». Le garçon tente d'affronter le regard de son protecteur, abaissant parfois les yeux par culpabilité. « Les gens sont pas très tolérants ! On a beau faire toutes les bonnes actions du monde, si vous êtes dans le mauvais camp, on vous défonce ! » Un mince rictus, légèrement embarrassé se glissa au coin de ses lèvres. « Mais... Maintenant ça va mieux ! » fit-il afin de détendre cette atmosphère pesante.
Ft. Siobhan
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Rafe
church of second chance
messages : 189

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Dim 11 Juin - 18:24

HELL'S HOT FOR GOOD REASON
karma & laugh & rafe
When the leader of the bad guys sang, something soft and soaked in pain, I heard the echo from her secret hideaway. She must've forgot to close his door as she cranked out those dismal chords, and her four walls declared her insane. I know your soul's freezing, Hell's hot for good reason, so please, take her.


Varakes et sa beauté, Varakes et ses péchés. Il n'était pas évident de ramener chaque âme dans le droit chemin, de leur montrer que ce n'est que par l'altruisme et les bonnes actions, sincères mais ce serait être trop exigent, que l'humanité peut être sauvée et se montrer digne de la seconde chance qui nous est accordée. Parmi ces personnes, je ne pouvais en citer autant que je le voulais. Si cela ne tenait qu'à moi, j'aimerais citer toutes les personnes de Varakes. Malheureusement, il n'y avait qu'une poignée de fidèles, quelques timides et une infinité de réfractaires. La difficulté de la tâche ne me poussait pas à l'abandon, au contraire. Ce n'était qu'un moteur supplémentaire. Ce qui me faisait sortir de mes gonds de prêtre était de voir des personnes, comme Laugh, désabusées et abusées par l'obscurantisme ambiant. Fidèle à lui-même, il sourit, malgré la douleur, malgré les épreuves. Quel dommage qu'il ne porte pas la broche. Il représentait ce qu'il y avait de plus pur et de plus beau ici. Qui oserait toucher à un telle incarnation de la pureté ? Je renforçai alors mon emprise sur sa nuque frêle avant de la relâcher délicatement. Bras croisés, je sens la colère monter à mesure qu'il parle et explique, le plus naturellement du monde qu'il a été passé à tabac. Poings serrés, je sens le peu d'ongle de mes doigts s'enfoncer dans la paume de ma main. « Laisse-moi t'arrêter de suite, Laugh. Ce n'est que si tous étaient comme toi que Varakes se porterait mieux. Un sourire est plus puissant que la force des poings, tu verras. » J'appose une légère claque amicale sur son épaule avant de déposer un baiser sur son front. Il était fort, et finira par démontrer sa force, non pas par la force de ses bras mais bien par l'éclat de son âme. Lorsqu'il évoque les différents camps, un seul nom me vient à l'esprit. Karma. « Oh oui ça va aller mieux, Dieu est avec nous, pour sûr que ça va aller mieux. » Je saisis alors son avant-bras et le force à me suivre, allure pressée et pressante, jusqu'au repère du démon. Enfin, ce n'était pas un démon. C'était bien pire que cette image, elle était déchue à mes yeux. Et si elle voulait remonter dans mes grâces, des explications s'imposaient. Je désapprouvais ses méthodes, bien que je respectais sa foi. Une fois près de la devanture de sa boutique, je prends le visage de Laugh entre mes mains avant de replacer ma cravate et ma broche. « Dieu est avec nous, Laugh. Il n'y a rien à craindre. » Je ferme les yeux un instant, prononce une prière inaudible et l'entraîne à l'intérieur en ouvrant brusquement la porte. « Karma. » Je prends une grande inspiration, il fallait reconnaître que sa boutique était agréable. Bien trop pour être pure. « Comment vont les affaires ? » Mon sourire s'évanouit aussitôt alors que je fixe les ecchymoses de Laugh. La mère lionne ne prenait pas grand soin de ses petits.
Made by Neon Demon
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Karma
the dime lions
messages : 155

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Dim 11 Juin - 23:46



hell's hot for good reasons
feat. faith & karma

Nuitée agitée, réveil difficile. Petite poupée que tu es, tu as l’impression de mal fonctionné en cette journée pourtant magnifique. Ton corps souffre encore de cette soirée pénible que tu tentes, avec une facilité déconcertante, à oublier. Une simple douche arrive néanmoins à faire disparaître la majorité des traces visibles sur ta peau de porcelaine. Avoir ta propre boutique t’avait sembler être une bonne idée, mais en cette matinée, tu le regrettais. Descendre les escaliers pour ouvrir boutique te semblait trop d’effort. Tu le fais néanmoins, ne serait-ce que pour garder face, prouver qu’il s’agissait bel et bien du meilleur endroit où venir chercher ses fleurs. Tu t’appliques, grâce à ton pouvoir et à tes propres talents de beauticienne, à te rendre présentable. Ainsi lorsque la porte de ta boutique s’ouvre avec fracas, c’est le visage d’un ange qui accueille les clients. Le rire tombe cependant assez tôt lorsque tu reconnais les visages qui te font face, l’un plus particulièrement que le second. « Mon père. » que tu réponds au tact tout en hochant la tête pour le saluer. Les relations avaient beau être tendue entre vous, cela ne changeait rien au fait que vous étiez tous les deux fidèles à la même cause. Il fût un temps vous auriez pu être ami, camarade… si tu n’avais pas été destinée à quelque chose de spécial, d’unique. « Les affaires vont très bien, merci de vous en préoccuper. » Tes prunelles suivent le chemin de celles du prêtre pour venir s’arrêter sur celle d’un de ses lionceaux. Ton regard se durcit alors que tu te saisis d’une des fleurs qui traine sur ton bureau, preuve de ton travail. Tu te saisis des ciseaux et lance tout haut : « J’espère que l’autre est plus amoché que toi. » tout en coupant d’un coup la tige de cette dernière. Tu l’observes un moment avant de l’ajouter à un bouquet magnifique aux teintes rosées. Considérant ton travail compléter, tu quittes finalement ton bureau pour t’approcher des nouveaux arrivants. Ta boutique porte bien son nom puisque tu portes un manteau mince rouge qui s’accorde à la perfection avec tes lèvres vermeilles. « Qu’est-ce que je peux faire pour vous aujourd’hui mon père ? » Qu'est-ce que vous faites encore là ? qu’on peut presque entendre se faufiler entre tes paroles au ton parfaitement mielleux.

♡ ♡ ♡
MACFLY



she knew exactly what she intended to leave behind when she was gone. damage.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Laugh
the dime lions
messages : 361

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Lun 12 Juin - 13:46

Tout s'était immédiatement précipité, comme l'avait redouté Laugh à la venue du père Rafe... Le prêtre était très protecteur, portant de nombreux espoirs en ce jeune Dime Lion. Les explications de son fils spirituel ne lui avaient ainsi que très peu plus, et il ne fallut qu'une fraction de seconde avant qu'il ne s'emporte... Souhaitant à tout prix protéger Laugh de la menace que représentait vraisemblablement son clan, Rafe se jura de régler l'affaire lui-même... Affirmant que Dieu lui-même se tenait à leurs côtés afin de les aider dans leur tâche, le prêtre traversa le centre-ville en moins de cinq minutes, son fils sous le bras. Ce dernier était complètement dépassé par les évènements, ignorant jusqu'à leur destination, jusqu'à ce que la fringante porte de la "rose écarlate" se dévoile entre les passants. « Non ! Non ! Pas là ! Non ! Monsieur... » Trop tard... Le duo venait de franchir le seuil du magasin, faisant désormais face à la charmante vendeuse. « Bonjour Mademoiselle Karma ! » lâcha-t-il, sourire aux lèvres, tandis que son compagnon s'était montré bien plus froid. La situation était en totale défaveur du pauvre lionceau... Si Rafe souhaitait les voir tous deux morts, son plan était plutôt convaincant ! Pourtant, le prêtre ne baissa pas d'un ton face au danger que représentait Karma, incitant le dialogue par une phrase introductive sèche... La jeune femme s'était montrée tout aussi froide. Remarquant les blessures de Laugh, elle souhaita s'assurer que la réputation des Lions n'avait pas été bafouée... Mauvaise question : sa réponse était loin d'être satisfaisante. « Je ne l'ai pas touché... » bafoua le garçon, rouge de honte. Ce fut là ses derniers mots, laissant ainsi les "grandes personnes" discourir de son sort.
Ft. Siobhan
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Rafe
church of second chance
messages : 189

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Mar 13 Juin - 6:32

HELL'S HOT FOR GOOD REASON
karma & laugh & rafe
When the leader of the bad guys sang, something soft and soaked in pain, I heard the echo from her secret hideaway. She must've forgot to close his door as she cranked out those dismal chords, and her four walls declared her insane. I know your soul's freezing, Hell's hot for good reason, so please, take her.


Peut-être partis-je un peu trop vite en besogne, mais la situation appelait à la rapidité et nécessitait quelques éclaircissements. Tous, nous devions agir pour nous montrer digne, nettoyer nos âmes et devenir de meilleures versions de nous-mêmes -ce qui ne pouvait qu'être évident puisqu'il n'y avait aucun souvenir de cette vie d'antan. Pourtant, Karma s'était détournée de faire le bien pour se retrouver à tester, pousser, toujours plus loin dans leurs retranchements les habitants de Varakes. Quel était le but ? Si nous avions pu obtenir une seconde chance, il fallait tout faire pour s'en montrer digne et non pas indigne. Et ce que je craignais arriva, puisque des personnes pures et saines se retrouvaient amochées, comme Laugh. Il n'avait rien à faire parmi les Lions, absolument rien. J'arque un sourcil lorsque je l'entends saluer Karma aussi chaleureusement, alors que je m'avance vers son bureau et lui souris. Sourire qui s'évapore aussitôt que je n'entends pas une once de remord ou d'inquiétude dans sa voix et que Laugh, lui, fait preuve d’honnêteté. « Dans les pires ou les bons temps, n'oublie pas Dieu, mon enfant. Il nous surveille tous et le jour venu, il faudra rendre compte de ses choix. » J'observe ses plantes, méticuleusement entretenues. « Ces paroles ne sont indignes de la broche que nous portons. A force, tu finiras par ne plus la mériter, et la perdre. » Je pointe de l'index l'objet, affichant un air déçu mais ferme et déterminé. Je pose mes poings sur la table, sans une once de violence, très calmement et la fixe droit dans les yeux. « Ce que tu pourrais faire pour moi, mais surtout pour toi et pour Dieu, serait de limiter les séjours à l'hôpital que tu causes. » Mes dents se serrent et grincent, alors que je tourne la tête un instant vers Laugh et lui offre un sourire qui se voulait rassurant. Karma se détournait bien trop du bon chemin, au point qu'à force d'en prendre des méandres, elle finissait par sombrer. Je me devais de la sauver.
Made by Neon Demon
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Karma
the dime lions
messages : 155

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Mer 14 Juin - 12:36



hell's hot for good reasons
feat. faith & karma

Le jeune est adorable, tu ne peux le nier. Il a la joie de vivre, il est poli, agréable. S’il n’était pas dans ton gang tu aurais pu l’apprécier, mais tout en lui criait qu’il n’avait pas la place chez vous. Toutes ces qualités se retournait contre lui et devenait des faiblesses aux yeux de tous les lions. C’est cette horrible faiblesse qu’il vient de confirmer en affirmant ne pas avoir toucher celui qui l’avait touché. Un soupire décourager s’échappe de tes lèvres couleur sang. Qu’est-ce que tu allais bien pouvoir faire avec lui ? Tu ne savais pas encore, mais il fallait prendre action. Il allait finir par se faire mal, beaucoup plus que quelques coups et ecchymoses, et pire encore, il allait ébranler la réputation que vous aviez pris des mois à établir. Tu avais un amour profond pour tous les habitants de Varakes, mais tu ne pouvais pas te montrer douce avec eux, car telle était la mission que le ciel t’avait confiée. Forcée à briser, détruire, âmes et corps. Tu continues de t’occuper de tes fleurs alors que le prêtre tente de semer les graines de la foi dans l’esprit du lionceau. Tes mains s’arrêtent cependant de travailler quand il mentionne ta broche. Ton regard est froid et ta voix plus glaciale que l’arctique. « C’est ce que vous pensez mon père. » Et ce que vous pensez m’importe peu. Les mots restent suspendus dans l’air, un non-dit évident, quasi impossible à manquer. Et le froid est disparu, aussi rapidement qu’il est venu. Ton expression reprend une allure amicale, polie au plus. Tu ne détournes pas le regard, soutenant plutôt ses irises de tes prunelles. Dans cette guerre de croyance, tu ne crois pas perdre envers ce fidèle borné. « Contrairement à ce que vous semblez penser, je ne suis pas la seule et unique cause des séjours à l’hôpital. » Tu lui offres un sourire à la limite de la condescendance avant de continuer : « Je suis flattée que vous me portiez autant d’influence. » Tu profites du fait qu’il détourne le regard un moment pour te rendre jusqu’à ton lionceau, tes talons hauts, aussi rouge que le reste de ton ensemble claquant contre le bois de ta boutique. Tu viens te saisir de son menton pour observer les dégâts. « Tu peux me donner une description de celui qui t’as fait ça? » Tu relâches son visage avant de retourner vers ton bureau pour t’y accoter, bras croisés, attendant qu’il parle.

♡ ♡ ♡
MACFLY



she knew exactly what she intended to leave behind when she was gone. damage.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Laugh
the dime lions
messages : 361

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Mer 14 Juin - 19:16

Embarrassé... Définitivement embourbé dans une situation beaucoup trop rapide pour un cerveau en sortie de l'hôpital... Laugh ne jouait désormais plus le jeune orgueilleux qu'il avait pour habitude de mettre en scène dans la rue. Sa petite mine, jonglant entre père Rafe et demoiselle Karma lui donnait des airs de gamin. Bien plus qu'il ne l'était par sa petite taille et sa puérilité ! Écoutant le discours du prêtre sur leur présumer Dieu, Laugh ne put que se taire. L'existence d'une telle entité était pour lui complètement surfaite, mais après tout, cette croyance avait le don de rendre bonnes les personnes telles que Rafe. Le garçon'était qu'embarrassé, coincé entre deux univers qu'il ne pensait pas pouvoir se croiser un jour... Qu'il ne souhaitait pas ! Se voir croiser un jour, face à lui... Les deux dirigeants avaient vraisemblablement des comptes à régler. Se retrouver au milieu de ce conflit n'était pas de bon augure pour le jeune Dime Lion, pourtant habitué aux règlements de comptes. Celui-ci était ainsi particulièrement dangereux et ce malgré une absence de brutalité physique... Il opposait deux dirigeants des grands clans de Varakes, et Laugh en était l'une des causes. Le garçon avait définitivement mal joué son coup, lui qui avait l'aptitude à se faufiler partout. Ces nombreux liens lui avaient aujourd'hui causé du tort. Dès la mention de l'hôpital par le père Rafe, Laugh leva son regard vers sa patronne, les yeux grands ouverts. Il se mordait les lèvres, priant pour ne pas avoir laissé des informations sur son bénévolat s'échapper. Les Dime Lions ne vivaient que pour le profit, et les activités non rémunérées, humanitaires qui plus-est étaient extrêmement mal vues !

Le garçon fut néanmoins soulagé lorsque Karma contourna le sujet. La jeune femme lui demanda avec une étonnante gentillesse de quoi avait l'air l'auteur du carnage qu'il présentait sur son visage... « C'est un Cobra madame... » commença-t-il, rictus nerveux sur le coin des lèvres. « Il s'appelle Jaxen... Un mètre quatre-vingt-dix je dirais, la trentaine... Mais ne lui faites rien surtout ! ». Laugh jeta des coups d'oeil inquiet autour de lui, tels que l'on put penser à juste titre qu'il venait de gaffer... « Enfin, je veux dire... Si vous souhaitez vous en prendre à lui, j'en serai encore plus déshonoré... Déjà que je suis pas bien haut sur cette échelle, c'est à moi de le mettre dans la merde ! ». Un charmant discours pour un lionceau, que le garçon eut néanmoins du mal à formuler en compagnie du père Rafe...
Ft. Siobhan
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Rafe
church of second chance
messages : 189

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Jeu 15 Juin - 10:37

HELL'S HOT FOR GOOD REASON
karma & laugh & rafe
When the leader of the bad guys sang, something soft and soaked in pain, I heard the echo from her secret hideaway. She must've forgot to close his door as she cranked out those dismal chords, and her four walls declared her insane. I know your soul's freezing, Hell's hot for good reason, so please, take her.


Perdu, blessé, était-ce le vrai visage de Laugh qui se révélait à mes yeux et aux yeux de Dieu ? Comment avait-il pu ? Mentir, ainsi. Il fallait croire qu'il échouait lamentablement aux épreuves mises sur son chemin, pour qu'il devienne une meilleure version de lui-même. Il devenait pire, tellement pire, et mon coeur se fissurait à mesure que ses lèvres se décelaient. Troublé, je racle discrètement ma gorge et desserre ma cravate légèrement. Jaxen. Le prénom résonne, comme un écho du passé, le passé dont je me souviens, le passé où les doutes m'avaient permis de trouver la foi. Je fronce les sourcils et demeure incroyablement silencieux. Je vois les lèvres de Karma bouger, le bruit de ses talons claquent me rend sourd. Elle feint l'inquiétude, capture le lionceau entre ses griffes. Bien sûr qu'elle avait de l'influence. Je regarde alors Laugh comme je ne l'ai jamais regardé, peut-être avec la véritable couleur de son âme pour une fois. « L'unique, certainement pas mais le dénominateur commun, ça c'est sûr. Si tu lui avais pas vendu ton chaos de perlinpinpin, son visage serait pas cet état-là. Même ses mots, c'est pas lui ça. » Je fixe Laugh. « Ou du moins, je refuse de le croire. » Je finis par me tourner vers lui et l'épie, mâchoire serrée. « La seule personne que tu mets dans la merde ici, c'est toi. Et c'est déjà bien suffisant. » Je fais face à nouveau à Karma et commence à prier. Dieu, donne-moi la patience et le courage de l'affronter. Ne me donne pas la force, ou sa boutique finira en ruines. Il s'agit de sa mission, sa mission, et elle sonne, encore dans ma tête mais dans un glas mélodieux pour une fois. Il me répond. Je ferme les yeux un instant et ouvre lentement les yeux, arborant un sourire apaisé. C'était dans ces moments-là que je me rendais compte qu'Il était à mes côtés, dans l'adversité et face aux péchés des autres. Je m'approche un peu plus de Karma et saisis fermement, sans violence toujours, son bras et approche ma bouche de son oreille. « Ne le force pas, Karma. Tu auras sa mort sur la conscience et ni Dieu, ni la broche, ni l'église ne pourra apaiser ta souffrance. Tu te retrouveras seule, dans le péché, reniée par Dieu lui-même. Ne le sacrifie pas pour ta cause, vos desseins ne se croisent pas et ne se croiseront jamais. » Je me place devant elle, soutenant son regard et relâchant enfin son bras. « Libère-le, relâche-le ou protège-le mais ne donne pas l'agneau en pâture, ni aux lions, ni aux cobras. Karma, tu vaux mieux que ça. » Un nouveau sermon, je continue à prêcher, silencieusement cette fois et ne quitte pas son regard.
Made by Neon Demon
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Karma
the dime lions
messages : 155

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Jeu 15 Juin - 21:49



hell's hot for good reasons
feat. faith & karma

La voix du père résonne dans ton dos alors que tu bouges le visage de l’enfant innocent sous la lumière du soleil, observant les blessures. « Je ne suis pas la sorcière de l’Est mon père. Je ne suis même pas illusionniste ou mentaliste, le seul pouvoir que j’ai est sur mon propre corps. » Tu relâches le visage tuméfié du lionceau, une expression de fierté apparaissant un instant seulement sur ton visage alors que ton ongle affuté traine le long de sa mâchoire alors que tu te retournes vers l’homme de foi. Quiconque assistait à ce débat aurait tôt fait de croire que vous étiez deux faces opposées. L’ombre et la lumière, la noirceur de la vérité et le positivisme. La réalité était bien plus complexe, mais personne ne s’y attardait plus que ça, pas même vous deux, les danseurs de cette valse de croyance. « Peut-être que le résultat serait le même si Laugh ne m’avait pas rencontré. Peut-être que le problème ce n’est pas moi, mais vos croyances... » Le reste de ta phrase reste en suspens, un sourire presque peiné sur le vermeille de tes lèvres. Phrase trop horrible pour être mentionné directement au pieux, blasphème à ses oreilles. Tu retournes à ton bureau alors que l’homme de foi doit retrouver sa contenance, alors qu’il cherche des réponses qui ne viendront pas. Tu ne crois pas que le Suprême prenne le temps de vous répondre. Il est là, il regarde, il porte jugement, mais jamais il ne vous souffle des réponses. Telle est la beauté de la vie, la liberté qu’il vous a donné. Celle de trouver vos propres réponses, et ensuite de prendre action. Dans cette nouvelle vie, les Dimes Lions ont été ta réponse, ta mission. Sa main se pose sur ton bras et tes prunelles blasées viennent se plantée dans les siennes. Fervent discours, plaintes qui entre dans l’oreille d’une sourde. Que chacun croit ce qu’il veut, au final il n’y a qu’une bonne réponse et c’est la tienne. « Là est votre erreur mon père. Je ne force personne. Je n’ai jamais forcé personne. » Et il n’y a que la vérité dans tes paroles. Jamais tu n’as forcé qui que ce soit à entrer au sein des Lions, tous sont venus de leur plein gré, en tout cas, de ceux que tu as recruté. Tu ne peux pas en dire autant pour les autres, mais ce n’est pas réellement ton problème. C’est à ton tour de glisser tes lippes à son oreille alors que tu susurres d’une voix mielleuse : « Qu’est-ce que vous savez de ma valeur ? ». Est-ce que quiconque sur cette terre sait vraiment ce qu’il vaut, ou ce que son prochain vaut ? N’est-ce pas là toute la beauté des interactions humaines ? Tester, pousser, découvrir la valeur des autres. C’est un sourire presque dragueur qui s’installe sur ton visage alors que tu t’éloignes de son oreille. Alors que tu attends sa réponse, tu viens frôler du bout du doigt la broche qui trône fièrement sur ses vêtements, identique à celle que tu gardes sur ton bureau.

♡ ♡ ♡
MACFLY



she knew exactly what she intended to leave behind when she was gone. damage.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Laugh
the dime lions
messages : 361

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Ven 16 Juin - 11:46

Père Rafe semblait déçu... Définitivement déçut d'un garçon en qui il avait porté de nombreux espoirs. Le prêtre vivait dans une utopie, tout comme ces charmantes personnes de l'église dont Laugh avait eu la chance de rencontrer. Lui-même s'était encré dans un monde merveilleux lors de son arrivée à Varakes. Pourtant, cette vision si optimiste de ce petit univers s'écroulait peu à peu... La vie telle que le père Rafe souhaitait la voir dans la ville était impossible, et Laugh, lui, l'avait compris ! Il devrait s'adapter. Ne pas se faire dévorer par les autres fauves de l'arène... Malheureusement pour le jeune prêtre, l'église semblait constituer une proie particulièrement facile pour la sauvagerie de Varakes. Le petit Dime Lion aurait, de loin préféré croire en ce discours porteur d'espoir prononcé par Rafe. Pourtant, à ses yeux, dame Karma était bien plus lucide... « Je me mets constamment dans la merde, oui. J'apprends la vie de Varakes, en d'autres termes » avait-il lancé, yeux dans les yeux, à son protecteur.

Père Rafe ne cessait de blâmer Karma, son adversaire... Une probable copie de ce que le jeune prêtre ne souhaitait pas voir devenir son protéger. Un enfant plein de rêves et d'espoirs, détruit par le chaos de cette ville. Si Laugh avait été persuadé d'un futur parfait en compagnie de l'Église, il y a de cela longtemps que le garçon serait passé par-dessus les menaces de mort des Dime Lions ! Rejoindre ce camp d'altruistes, de bonnes personnes. Pourtant, il avait pleinement conscience : l'Église ne lui apporterait que plus de problèmes... Ainsi laissa-t-il le prêtre Rafe parler, sans dire mot, toujours plus gêné par les remontrances de son protecteur. Karma, elle, semblait étonnamment calme... Tenant le menton de son élève, elle rétorqua ne forcer personne à entrer dans les rangs des Lions. « Je les ai rejoint tout seul, père Rafe... » affirma Laugh, regard coupable. « Beaucoup ne sont pas si mauvais que vous le pensez ! Seules les grandes gueules se font remarquer dans la rue. La plupart ne pensent qu'à vivre une belle vie, comme vous ! Chose tout à fait louable non ? ». Laugh avait extrêmement honte de décevoir le jeune prêtre. Sa voix se faisait timide, à l'opposé total d'un extraverti tel que lui en pleine forme.
Ft. Siobhan
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Rafe
church of second chance
messages : 189

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Ven 16 Juin - 18:17

HELL'S HOT FOR GOOD REASON
karma & laugh & rafe
When the leader of the bad guys sang, something soft and soaked in pain, I heard the echo from her secret hideaway. She must've forgot to close his door as she cranked out those dismal chords, and her four walls declared her insane. I know your soul's freezing, Hell's hot for good reason, so please, take her.


Sorcière, agneau, et prêtre. Les masques étaient nombreux, et aucun ne tombait encore mais le mien se fissurait. L'homme revenait, et Dieu l'abandonnait, peu à peu. Ma foi, elle n'était pas seulement testée, elle était éprouvée, piétinée par les mots de Laugh, que je considérais comme un fils. Lui, le lionceau recouvrait une crinière digne d'un lion. Ils n'étaient que des enfants après tout, qui jouaient à des jeux bien dangereux. Je demeure silencieux, respire calmement et pense à Dieu. Tout ira mieux grâce à lui, il faut seulement se montrer digne de ses enseignements. « La vie que tu veux mener, Laugh, n'est pas digne de la seconde chance qui nous est accordée. » Le combat n'était pas vain. Les deux fauves se confortaient tous deux dans leur version, se complaisaient dans leurs mensonges. Je marche, lentement et déambule dans la boutique, les mains jointes avant de me planter devant Karma. « Forcés de te plaire et d'être dans tes bonnes grâces, tu veux te comporter comme un messager de Dieu mais tu n'en es qu'un simulacre, une vaste parodie, plate et amère. » J'effleure sa broche et l'empoigne fermement avant de la relâcher, décompressant ma mâchoire alors que je me tourne vers Laugh, surpris que de tels mots sortent de sa bouche. Une belle vie. Ce n'était pas une belle vie. Comment osait-il comparer les vices et le pardon ? Les crimes et la justice ? Etait-il aveugle à ce point ? Prêtre n'avait rien d'une belle vie, il s'agissait d'une vie, à vouer à autrui, et en aucun cas pour son propre enrichissement personnel.« Comme moi ? Jeune lionceau, ne parle pas de ce que tu ne veux pas connaître. Les tiens prônent leur enrichissement au détriment d'autrui. Ouvre les yeux, quand viendra le temps des comptes, je ne pourrai plus sauver ton âme. Tu la confies à la maîtresse du chaos, très bien. Mais jamais, plus jamais tu n'assimiles la Church of Second Chance aux menteurs, pilleurs, pécheur et traîtres que tu as rejoins et que tu appelles Dime Lions. » Ma voix, devenue plus sombre et grave, reprend un son normal alors que je radoucis mon regard. « Je pardonne ton ignorance et ton inconscience, tu n'es qu'un enfant. Mais je ne pardonnerai pas toujours ta sottise. » Voix qui se brise peu à peu, j'ignore un instant Karma et me concentre seulement sur Laugh.« Tu ne vois pas que tu n'es qu'un pion ? Si tu crois que tu auras une belle vie, toi, Laugh, tu te fourvoies. Tu ne seras qu'un rouage, alors que les autres s'enrichiront sur ton sang versé. C'est ça que tu veux, Laugh ? Ils n'ont aucune valeur. » Je me retourne alors vers Karma et plonge mon regard dans le sien. « C'est comme ça que je connais ta valeur Karma. Tu aurais pu être une merveille, et tu n'es désormais que cendres, recouverte d'un fumier qui ne nourrit pas, non. Tu es mortifère. » Je prends alors une poignée de terreau et le laisse s'effriter entre mes doigts, tomber sur son sol immaculé. Je la fixe, sourire forcé en coin de lèvres. Elle et ses lions étaient pourris, jusqu'à la moelle. Je respectais plus les Cobras que ces hypocrites en soie blanche.
Made by Neon Demon
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Karma
the dime lions
messages : 155

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Sam 17 Juin - 17:37



hell's hot for good reasons
feat. faith & karma

Et il parle, il châtie, toujours sans s’essouffler, sans arrêter. Même quand le peuple a cesser d’écouter, quand il n’y a plus de public et qu’il est seul. Tu soupires alors que ses mots tombent dans l’oreille d’une sourde. Il se croit être le seul, l’unique. Le saint qui sauvera les âmes des pauvres mortels qui accepteront de se repentir. Ce qu’il ne comprenait pas, c’est que s’il se croyait digne de mener les innocents, tu te chargerais des coupables, des menteurs, pilleurs pécheurs et traîtres. Il ne comprenait visiblement pas ce que tu faisais, que tu attirais les déchets et les indignes de la seconde chance dans tes rangs. L’horrible vérité, est que tous n’étaient pas dignes d’être sauvés, et ça tu l’avais compris. Tu soupires, désintéressée de son sermon. Après tout, ce qu’il pense t’importe peu, et tu n’es pas là pour forcer la main de Laugh. Le chemin qu’il choisira est le sien. S’il préfère prendre le chemin de la droiture stricte et bien qu’il en soit ainsi. Son âme sera sauvée et autant pour lui. Sauf qu’il parle, et parle, et c’est sans fin. Les mots flottent tous aussi jugeurs et fermés d’esprit les uns que les autres. Il t’ignore, tu l’ignores et le pauvre lionceau s’en prend plein la gueule. Ce n’est pas particulièrement mauvais, peut-être que le prêtre arrivera à le dompter, mais tu en doutes. Tu le vois dans son regard, il n’est pas fait pour cette vie de repentir. Et il ne mérite pas non plus le châtiment divin. Étrange petite bête qui marche la ligne fine du bien et du mal. Tu ne peux lui offrir une vie parfaite, mais tu feras en mesure qu’il puisse survivre les rangs des lions. Survis et fais ton propre chemin enfant égaré. Qu’il crache sur les lions, qu’il les traine dans la boue si cela peut lui faire plaisir. Il ne peut y avoir de lumière sans noirceur, c’est tout simplement impossible. Alors tant que la vie existera, il y aura des lions, peu importe ce que cet homme tête pouvait bien penser d’eux, de vous. Tu regardes la terre s’échapper de ses doigts et tomber sur ton plancher de bois. Tes sourcils se froncent. Tu te laisses descendre de ton bureau où tu t’étais installées le temps que le prêtre fasse sa leçon. Tes talons cognent contre le plancher alors que tu t’approches de lui, de plus en plus rapidement. Tu donnes de la force à ton bras et l’agrippe par le collar de son habit avant de le tirer vers la porte. Tu le lances au sol avant de le regarder, tes yeux verts brillant de colère. « Vous entrez chez moi comme un sauvage. Vous insultez mes lions. Vous m’insultez moi. Mais en plus, vous salissez ma boutique alors que je viens de terminer de nettoyer. Il y a une limite mon père ! » Oui, de toutes les choses horribles qu’il avait bien pu dire ou faire, la poussière au sol était la goutte d’eau qui avait fait déborder ton vase. « Vous vous prenez pour qui avec vos jugements à droite et à gauche ? Il est où l’amour et le pardon de Dieu ? Je ne vois en vous que de la haine. » que tu finis en le regardant dans les yeux, bras croisés sous ta poitrine.

♡ ♡ ♡
MACFLY



she knew exactly what she intended to leave behind when she was gone. damage.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


I.R.F
mister see everything
messages : 134

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Mar 20 Juin - 18:14

UN SOUVENIR DE LAUGH
« Monsieur Kennedy, nous ne sommes pas votre ennemi. Nous voulons seulement vous aider. » Tu plisses le nez, secouant la tête avant d'afficher un rictus tandis que tes bras se font plus ferme autour de ton fils enveloppé dans sa couverture préférée. « Je ne suis pas intéressé. En plus, je n'ai pas l'âge requis pour que vous m'obligiez à vous suivre. Je suis également un père monoparental, ce qui fait un point de plus pour moi. Ne devriez-vous pas connaître vos propres lois ? » Malgré la confidence que tu dégages, tu souhaiterais que ton père soit là pour supporter tes paroles avec son importance d'avocat. Tu n'es qu'une pâle copie de cet homme que tu admires, les deux hommes en veston-cravate sur le seuil de ta porte l'ont très bien compris. « Les temps changent. Vous ne devriez pas prendre de décision à la légère, il en va du bien de notre beau pays. » Une moue s'inscrit sur ton visage, faisant semblant de prendre le temps de considérer leur offre avant d'ouvrir à nouveau la bouche. « Mh, tout bien réfléchi... Non, je ne vais pas vous confier Ethan pour aller crever dans votre stupide guerre. » D'une main libérée, tu tentes de leur claquer la porte de ton appartement au nez, mais un pied vient la bloquer et empêcher l'intention de se réaliser. « C'est une bien mauvaise réponse, Monsieur Kennedy. » Ils te chiffonnent à utiliser le nom que partage ta famille avec un ton qui frôle le mépris. Sans pour autant forcer l'ouverture de la porte, l'un des hommes te lance un regard noir. « Vous avez jusqu'à demain même heure, pesez bien les conséquences de la décision que vous prendrez. » Le pied se retire et tu claques la porte aussitôt sans attendre, la verrouillant d'un geste sec. Ton regard divague vers ton fils logé au creux de ton bras, ton choix déjà fait tandis que tu te diriges vers ta chambre pour retrouver ton sac de voyage. Il est hors de question que tu coopères avec ces gens qui ne veulent faire de toi que de la vulgaire chair à canon en espérant que tu crèves pour ne pas avoir à se soucier de ton existence. Pour ton bien et celui d'Ethan, tu dois avoir levé l'encre d'ici demain matin sans laisser de trace.

Spoiler:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Laugh
the dime lions
messages : 361

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Jeu 22 Juin - 14:07

Laugh restait patient... Il était extrêmement patient... Alors tout juste sorti de l'hôpital, voilà dans quelle nouvelle histoire il s'était embourbé. Père Rafe lança alors vivement toute la colère qu'il avait accumulé au nez de son protéger. L'homme l'avait vraisemblablement emmené de force chez Karma afin de leur passer un savon chacun leur tour... Déblaterant sa haine envers les Dime Lions, il ne put avoir en signe de réponse que le regard dur et froid de Laugh. Le garçon n'aimait pas ses propos. Il détestait particulièrement la manière dont le prêtre avait de faire la morale. Lui, le tout beau tout propre... Tout comme Siobhan l'avait fait avant lui... Pourtant, le garçon ne se permit pas cette fois-ci de répondre aux arguments de son interlocuteur. Laugh aurait très certainement dérapé une fois de plus, et perdu un être en qui il comptait. Ainsi gardait-il ses mots dans sa bouche, ne parlant qu'avec ses yeux, associant colère et honte.

Ce mutisme ne s'appliqua heureusement pas à Karma, qui elle, ne s'empêcha en aucun cas de déballer toutes ses pensées. Laugh en fut presque soulagé, comme s'il avait pu s'exprimer à travers sa patronne... Un pion, avait craché Rafe à son protéger. Un pion à la solde des Dime Lions, une bande de traîtres et de pêcheurs. Ces mots avaient légèrement fait sourire le garçon. Un rictus nerveux certes, qui en devenait cependant presque sincère... Laugh l'oubliait pas la finalité d'un pion intelligent : celui-ci avançait, évitant les pièges, et... Une fois arrivé au bout de son parcours, il devenait enfin une pièce importante de l'échiquier... Une reine dans la plupart des cas ! Le terme était parfaitement bien utilisé, Laugh venait de le comprendre. « Oui ! Un pion ! » lâcha-t-il, yeux brillants et dents pointues découvertes. Il observait, gêné et compatissant à la fois, le père Rafe contre le sol... Karma l'avait violemment jeté sur le parquet, alors saturé par les propos de l'homme. « Un pion qui a une maison grâce aux traîtres quand même ! » continua-t-il en pivotant bêtement sa tête afin de regarder son destinataire dans les yeux.
Ft. Siobhan
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Rafe
church of second chance
messages : 189

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Lun 26 Juin - 6:48

HELL'S HOT FOR GOOD REASON
karma & laugh & rafe
When the leader of the bad guys sang, something soft and soaked in pain, I heard the echo from her secret hideaway. She must've forgot to close his door as she cranked out those dismal chords, and her four walls declared her insane. I know your soul's freezing, Hell's hot for good reason, so please, take her.


Ils écoutaient, et je m'étais emporté. Les mots s'étaient enchaînés, jusqu'à pousser Karma à sortir de sa parfaite et immaculée façade. J'avais certainement du aller un peu trop loin, mais tout cela me semblait être un mal nécessaire pour ouvrir les yeux de Laugh, celui que je considérais comme un fils. Je ne voulais pas avoir à diriger ses funérailles, ou retrouver son corps inanimé dans le recoin d'une rue alors que l'officiais en ville. Un pion, parmi les pécheurs, aussi intelligent qu'il puisse être, demeurait un pion et il y aura toujours quelqu'un pour lui rappeler sa place, dans la violence et le malheur. Je n'avais jamais pensé qu'il puisse s'épanouir dans une vie pareille, je pensais qu'il était trop bon pour vivre dans une telle mare à péchés. Et je commençais à me rendre compte que celui que je prenais pour un poisson égaré, se plaçait peu à peu vers les prédateurs. J'avais été naïf, et je ne regrettais pas d'avoir cru en lui. Je continuerai à prier pour lui, en tant que prêtre et non plus en tant qu'homme. J'en oublie les signes, et continue dans ma prêche, ignorant l'agacement, ignorant la colère, j'ignorais tout, borné à l'idée que la parole de Dieu pouvait les éclairer. Enfin, surtout lui. Et lorsque je fixe Karma, je vois que ses yeux brillent de colère. Le monstre ne tardera pas à sortir de sa cage fleurie. La jeune fleuriste attrape mon col et me soulève d'une facilité déconcertante, alors que je sens l'un de ses ongles s'enfoncer dans ma peau. Je ne cille pas, la fixe dans le blanc de ses grands yeux verts. Je ne remarque alors pas qu'elle me rapproche de la porte, avant de me jeter férocement au sol. Pris par la surprise, ma tête heurte violemment le sol et le choc force ma respiration à se couper. J'observe Laugh, l'observe elle. Quelle équipe. Mon coeur saigne, peu à peu. Parce que je vois Laugh étirer un sourire aux canines acérées, parce que, quelque part, j'imagine qu'il se délecte de la situation. Il était un de ses lions. Il me regarde, de haut, secouant sa tête, alors que je demeure au sol. Le lionceau devenait lion, bien que sa crinière soit toujours un peu pauvre. Je me relève lentement et me débarrasse des éventuels débris sur ma tenue. Le coeur brisé, je sens mes yeux devenir brillants, non pas par haine ou par colère, non, parce que l'amour que Laugh m'avait inspiré venait d'être touché de plein fouet. J'ignore pourquoi, je passe ma main sur mon torse, mâchoire serrée. Je n'avais pas eu le temps de me protéger, l'arme de Dieu, aussi puissante soit elle, demeurait naïve. Un léger filet de sang s'échappe de mon cuir chevelu et vient tâcher ma broche. Elle ne voyait que la haine en moi, alors que je me mis à secouer la tête en ricanant. « Tes yeux sont aveuglés par la haine. Il est normal que tu la vois partout, même lorsqu'il n'y a qu'inquiétude et sincérité. » Je ne regarde pas Laugh, je n'y arrive pas. J'ai bien trop mal. Il parle de maison, serait-il prêt à tout pour n'importe quel toit ? Je secoue la tête et échauffe mon cou, replaçant mes manches. « Un valet dans la plus belle des maisons n'en demeure pas moins un valet, qui ramasse les déchets de ses maîtres. Et lorsqu'il aura indisposé ses maîtres, il sera remplacé. » Je m'approche de lui et saisis son cou, sans aucune animosité. Mon regard est vide, il n'y a ni colère, ni honte, et encore moins de haine. Seulement la douleur, qui apparaît, de plus en plus. « On sait tous les deux qu'il n'est pas fait pour cette vie-là. Peut-être faut-il qu'il apprenne seul de ses erreurs. » Je dépose un baiser sur son front et me dirige lentement vers la sortie.
Made by Neon Demon
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar


Karma
the dime lions
messages : 155

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Lun 26 Juin - 9:51



hell's hot for good reasons
feat. faith & karma

Ta main qui se referme sur son col, ton ongle qui s’enfonce dans sa chaire, ses yeux qui ne se repentent pas. Tu sais qu’il pense chacun des mots qu’il a craché avec venin. Ta mâchoire se serre, et tu le jettes au sol. Tes émotions sont comme une tornade qui te détruisent de l’intérieur. Autant tu voudrais faire comme si les paroles du prêtre ne t’affectent pas, autant elles ont coupé plus profond que tu ne le pensais. Toi qui offrait ta vie à ta foi, qui acceptait de devenir un monstre pour le bien de tous. La douleur d’être jugée par un autre fidèle, bien qu’il ne sache pas tout, ça te blessait plus que tu ne l’aurais cru. Et sous la douleur, il y avait cette étrange sensation de plaisir. Alors qu’il était au sol et que tu le surplombais, alors que tu voyais le sang couler, ligne vermeille sur sa peau pêche. Un sentiment troublant, que tu ne voulais pas ressentir en ce moment. Tu avais toujours choisi d’être une dime lion pour ta foi, tu ne le faisais pas par plaisir comme semblait le croire le bon père Rafe. Il faut croire que tu jouais bien le jeu s’ils ne voyaient pas au travers de ta façade. Mais ce plaisir, cet amusement pervers à voir le sang des autres, à avoir le pouvoir. Ça te faisait peur. Est-ce que tu étais en train de te perdre au fond de cette place que tu t’étais créée ? Ton visage était néanmoins un masque, il ne fallait rien montrer, sans quoi tous tes efforts seraient brisés. Tu allais devoir t’asseoir avec toi-même et réfléchir, te repentir, mais c’était à faire plus tard, lorsqu’il n’y aura plus d’audience dans ta boutique.

Il se relève, lentement, comme si l’animosité avait soudainement disparue, remplacée par un masque de victime. Tes sourcils se froncent, trouvant le tout déroutant… mais aussi disgracieux. Tu avais toujours eu du respect pour les prêtres de l’église, mais pour la première fois, tu ne voyais que de la fourberie et du jugement couvert par un semblant d’inquiétude. « Je crois que vous avez tort mon père. Les lions sont loin d’être des anges, mais ils ne se cachent pas derrière un semblant de sincérité, ils ne sont pas hypocrites. » Et le voilà qui se dirige vers la porte, tel un martyr. Tu soupires, à la fois énervée et pressée de le voir enfin quitter ta boutique. Une fois qu’’il est dehors, tu te remets à bouger, comme une poupée prenant vie à nouveau, tes traits se détendant un peu. « Oh et mon père ? Ne revenez plus, vous n’êtes plus le bienvenu chez moi. » Et tu claques la porte, le faisant finalement disparaître de ta vue.

Tu retournes t’installer derrière ton bureau, les jambes cachées derrière celui-ci afin que ton lionceau ne puisse pas voir qu’elles tremblent légèrement. « Laugh. » Tu attends qu’il se retourne vers toi pour continuer. « Je te fais confiance pour le cobra. Ne me déçois pas. » S’il te plait semble rester en suspens dans l’air, non-dit. Et juste comme ça, tu te remets au travail, continuant de couper des tiges et d’ajouter des fleurs à ton bouquet. « Qu’est-ce que tu attends ? Tu peux y aller. » que tu rajoutes sans le regarder au jeune homme figé dans ton entrée comme une statue.

♡ ♡ ♡
MACFLY



she knew exactly what she intended to leave behind when she was gone. damage.
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Laugh
the dime lions
messages : 361

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   Mar 27 Juin - 12:31

Si Karma se montrait parfois un peu extrême dans ses méthodes, elle semblait cependant avoir une vision assez similaire de celle de Laugh sur la situation. Ses mots, bien que rudes, se mêlaient aux pensées du lionceau afin de concrétiser les paroles qu'aurait pu lâcher le garçon par colère... Rafe était une bonne personne, profondément ancrée dans l'estime de son protéger. Pourtant, il n'était pas question pour ce dernier de rejoindre ces gens si bons... Bien que réconforté et chouchouté par les adeptes de l'Église, sa vie n'aurait probablement aucune saveur là-bas. Plus le temps passait à Varakes, plus une envie de découverte malsaine s'imprégnait en ce petit corps... La vie monotone -bien que charmante- que le père Rafe pouvait offrir à ses protégés ne convenait pas à Laugh. Ce grand enfant se testait chaque jour, et le goût du danger n'avait d'égal que son idiotie, comme le prêtre l'avait gentiment fait remarquer. Il ajouta qu'une vie de débauche comme celle-ci n'était pas faite pour lui... L'homme avait probablement raison. Le caractère altruiste et bien trop gentil de Laugh n'était pas en adéquation avec les Lions. C'était pourtant dans ces conditions que le garçon avait choisi de vivre, et non le confort de l'église, qui aurait pourtant pu faire de Laugh un partisan de choix....

Le père Rafe quitta ainsi la scène, déposant un dernier baiser sur le front de Laugh. Douce attention qui eut l'effet d'un marteau piqueur contre son crâne... Les paroles du prêtre étaient dures, et son manque de compassion laissa un arrière-goût amer à cet au revoir. Aucun regard, seul un ton neutre, et de douces mises en garde s'échappèrent de sa bouche. Père Rafe sorti de la boutique, suivit de près par la voix sympathique de Laugh : « je viendrai vous voir à l'église ! ». Des mots probablement maladroits aux vues de la situation, mais en parfaite adéquation avec l'esprit optimiste du garçon. Aucune mauvaise intention n'était jamais sorti de sa bouche à l'encontre du prêtre, et l'envie de le revoir sans remords traversait dès à présent continuellement son esprit... Il était ainsi resté à l'entrée, observant la disparition de Rafe à travers la foule, avant que sa patronne ne l'interpelle. "Que Laugh s'occupe lui-même du cobra" avait-elle formulé... Revanche difficilement faisable aux vues du caractère du garçon. Cependant, il se tint à répondre ce dont tout chef des Dime Lions souhaitait entendre venant de lui : « je ternirai pas notre réputation... » fit-il avant de quitter la boutique à son tour, vivement prié par sa patronne.
Ft. Siobhan


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (laukafe) hell's hot for good reason.   

(laukafe) hell's hot for good reason.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Good Old Games
» [EDH] Wrexial, UB contrôle good stuff
» Romans Hell Dorado
» [Doom II] Hell Revealed II
» Figurines Hell Dorado

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum