RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 
hecate. i'm holding out for a hero 'til the morning light.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Ophelia
church of second chance
messages : 905

MessageSujet: hecate. i'm holding out for a hero 'til the morning light.   Jeu 8 Juin - 16:20


i'm holding out for a hero 'til the morning light
hecate & ophelia

Tu étais rentrée chez toi en catastrophe, courant pour évitée d’être complètement trempée par les torrents de pluie qui se déversaient sur Varakes. En soit, la pluie ne t’avait jamais gênée, c’était du moins ce que tu avais pu supposer pendant les derniers mois. Sauf que de telles averses ne pouvaient vouloir dire qu’une chose : des orages et ça tu ne le supportais pas le moins du monde. Tu l’avais appris à la dure, ton coeur se serrait toujours à chaque coup de tonnerre te laissant aussi vulnérable qu’un enfant à qui on volait sa peluche. Dès que l’orage grondait, tu t’efforçais de ne rien laisser paraitre, tentant aussi bien que mal de rester impassible. Ce n’était que rarement possible, l’impassibilité n’avait jamais été ta force de toute façon.
Une fois dans ton studio, tu fus accueillie par un silence complet. Aucun besoin de faire le tour des pièces pour savoir que ton mari n’était pas dans les parages. C’était à la fois une bénédiction et une souffrance. Depuis le début de votre vie commune, tu avais tout fait pour camoufler ta terreur avec toutes les excuses possibles et imaginées. Pour autant, un peu de compagnie rendait généralement tes peurs plus tolérables. Il y avait certes Cacao, ton lapin, mais disons que ce n’était pas équivalent. C’était bien dommage d’ailleurs, il serait plus simple pour toi de te contenter de cette compagnie poilue.  

C’est pourquoi tu ne restas pas en place. Un bref passage devant les animaux pour t’assurer de tout allait bien et tu repartis aussitôt. Ta destination ne faisait aucun doute, il n’y avait bien qu’une personne qui, jusqu’à ce jour, parvenait à calmer tes angoisses à ce sujet. Ton regard suivait le ciel qui s’assombrissait à vue d’oeil et tu te surpris à prier intérieurement pour un peu de clémence à ton égard. Tu voulais simplement parvenir à atteindre l’appartement d’Hecate avant que le ciel ne s’éclaircisse d’éclairs. Naïvement, tu espérais - à moitié - que le temps passé à l’Église rapporterait ses fruits, comme si les choses fonctionnaient ainsi. Au moins, la distance à franchir n’était pas insurmontable, loin de là. Tu ne mis donc que quelques minutes avant d’arriver devant la porte de la principale intéressée. Saine et sauve, malgré un coeur qui battait à la chamade, tu avais réussi à t’y rendre avant même que le ciel ne se déchire. Tu toquas à la porte, espérant que malgré le fait que tu n’avais pas annoncé ta venue, elle viendrait répondre. Un sentiment de soulagement t’envahit lorsque la porte s’ouvrit devant toi. « Hecate… » Ta voix était tremblante, ce que tu ne cherchais pas à camoufler. « Je ne te dérange pas ? » Question importante, quand bien même ces visites motivées par les orages étaient devenues une habitude, tu ne voulais pas non plus supposer qu’elle n’avait que ça à faire que de t’attendre, l’orage venu. « Je voulais ramener quelque chose pour agrémenter ma visite, mais je t’avoue que je suis un peu partie en catastrophe. » Tu essayais d’en rire un peu, plutôt que de te désoler de tes visites surprises. Tu n’eus pas le temps de d’étendre davantage, un premier coup de tonnerre se fit entendre, te faisant trembler dans un sursaut. C’était presque beau à voir en fait.
Made by Neon Demon


no, i'd rather pretend
i'm something better than these broken parts pretend i'm something other than this mess that i am 'cause then i don't have to look at it and no one gets to look at it ▬ no, no one can really see
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Hecate
only serving myself
messages : 86

MessageSujet: Re: hecate. i'm holding out for a hero 'til the morning light.   Ven 9 Juin - 9:05

Ophelia & Hecate
I'M HOLDING OUT FOR A HERO 'TIL THE MORNING LIGHT
“Are these golden hearts always heavy? Hearts are fragile things. That’s why you have to be so careful.”

Le ciel est terne aujourd'hui. D'un gris peiné, s'assombrissant doucement au fil du temps. Là où la colère grondera bientôt, hurlant sa lumière avant de claquer au sol. La pluie ne tardera pas, tu le constates alors que tu redresses le regard sur la fenêtre. La couleur sur tes doigts se fait presque criarde alors que la température morne s'infiltre dans la pièce. Tu abandonnerais bientôt ta toile, tu le sens. Lorsque la noirceur se fera plus présente, le vent plus fort. Tu seras attirée avec plaisir à tes fenêtres, le regard fasciné tourné vers le ciel. Seulement, en attendant, il n'y a que toi et tes couleurs. Un bleu que tu mélanges pour devenir un joli teint de pastel. Que tu cueilles de ton pinceau pour l'appliquer délicatement sur ton esquisse, se joignant à un rose au coeur chaudement orangé. Tu peints en te laissant guider par l'envie, sans but précis. De ces toiles qui te donnent l'impression de venir d'ailleurs. Pas réellement de toi. Ou peut-être que si. Des souvenirs brouillés qui tentent de revenir à la surface ? Tes coups de pinceaux se font tendres alors que tu étudies cette possibilité. Que tu tentes de discerner ce qui se reflète devant toi. Et par la fenêtre, la pluie vient déjà frapper. Plus vite, plus fort. Des baisers passionnés, humides, contre la vitre.

On toque et tu te retournes prestement, ta main venant se frotter à ta joue pour la décorer de bleu alors que tu te demandes si tu as bien entendu. Tu déposes ton matériel, ton chat miaulant non loin, ta curiosité nourrit par ton sixième sens qui te murmure que tu sais parfaitement qui se trouve derrière la porte. Tu n'as pas besoin de ce dernier pour le deviner. Non, la météo te suffit et lorsque tu ouvres cette dernière, tu n'es pas surprise de voir le minois fragile se cachant derrière celle-ci. « Hecate… » qu'elle murmure, vulnérable jusque dans sa voix, ses mèches tel des fils d'or accroché à son visage, décorant sa détresse. « Je ne te dérange pas ? » « Pas du tout. » que tu rétorques immédiatement, en douceur. Tu ouvres la porte d'avantage, l'invitant silencieusement à entrer. Seulement le tracas est tout ce qui est présent dans l'esprit d'Ophelia, brouillant et balayant tout alors qu'elle tente une légère politesse. Tu miroites son rire d'une esquisse, cette dernière s'effaçant rapidement alors que le premier coup de tonnerre raisonne. Tu prends donc la relève, secouant la tête alors que ta main glisse délicatement contre son bras pour l'entraîner à l'intérieur. « Ne t'en fais pas pour ça. » que tu la rassures, fermant la porte derrière elle. « Viens, tu es toute trempée. » Tu l'entraînes, rassurante, l'éloignant de tes fenêtres pour la guider jusqu'à la salle de bain, ton chat anonyme se faufilant entre vos jambes à la recherche de caresses. Tes doigts serrent les siens avant de la libérer et tu chopes une serviette, lui tendant cette dernière accompagnée d'un : « Je vais te chercher des vêtements. » Un petit rituel pour vous deux, arrivé à quelques reprises lorsque la tempête n'épargnait pas ta pauvre amie. Toi-même tu détestais la sensation de te balader dans des vêtements trempés, collant contre ta peau, le tissu gênant tes mouvements. Tu t'exécutes donc rapidement, lui ramenant le tout pour qu'elle puisse se changer si désirer, gardant son esprit occupé alors que tu poursuis d'une autre question. « Tu as eu le temps d'avaler quelque chose ? » que tu demandes face à la porte close, essuyant de nouveau ta joue bleutée alors que celle-ci te démange.
Made by Neon Demon
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Ophelia
church of second chance
messages : 905

MessageSujet: Re: hecate. i'm holding out for a hero 'til the morning light.   Dim 11 Juin - 14:37


i'm holding out for a hero 'til the morning light
hecate & ophelia

Ton arrivée devant la porte d’Hecate n’avait rien de surprenant, mais tu ne pouvais t’empêcher de t’inquiéter. La déranger était bien la dernière chose que tu voulais faire et ce, peu importe à quel point tu pouvais avoir besoin de sa présence pour taire tes angoisses. Tu n’eus pas à attendre, sa réponse venant immédiatement soulager cette source d’inquiétude supplémentaire. Il restait le fait que tu venais avec les mains vides, mais ce détail fut relégué au second plan par le premier coup de tonnerre. Il n’y avait pas de place pour une telle pensée lorsque tes craintes accaparaient ton esprit. Tu étais pourtant venue au bon endroit et la main d’Hecate sur ton bras sur ton bras te l’aurait prouvé si tu ne l’avais pas déjà su. Tu te laissas entrainer alors que ton esprit trouvait du réconfort dans la connexion qui s’établissait avec celui de l’autre jeune femme. En temps normal, tu évitais les contacts physiques à la fois pour t’épargner un flot d’émotions dont tu n’avais pas besoin, mais aussi parce que c’était une intrusion dans le sanctuaire d’autrui. Pourtant, dans de telles situations, tu ne pouvais qu’accueillir les pensées d’Hecate comme un baume pour ton coeur qui se serrait. Alors qu’elle te guidait dans son appartement, elle prit la parole, te faisant remarquer l’état trempé de tes vêtements auxquels tu n’avais pas fait attention jusqu’à ce moment. « On ne change pas les bonnes habitudes n’est-ce pas. » Ta nouvelle tentative d’humour n’était pas si fausse puisque dans ton empressement de quitter ton appartement, tu n’avais pas récupéré de parapluie. Cela avait d’ailleurs rien d’étonnant. Combien de fois t’étais-tu rendue jusqu’à son appartement sous les torrents dans le seul but de trouver un minimum de réconfort ? Assez souvent pour que ça devienne un rituel entre vous. Tu regrettas le réconfort que t’apportait sa main sur la tienne lorsqu’elle la lâcha, mais tu attrapas volontiers la serviette qu’elle te tendait. « Merci… » Tu ne comptais d’ailleurs pas refuser les vêtements qu’elle te proposait, n’ayant aucune envie de rester dans les vêtements trempés malgré le peu d’attention que tu y avais porté. Pendant qu’elle s’éclipsait l’espace d’un instant, ton attention passa sur le chat ce qui te rappela d’ailleurs que tu avais abandonné ton pauvre lapin à la solitude dans ton appartement.
Lorsqu’elle revint un instant plus tard, tu forças un doux sourire sur tes lèvres. Il te fallait chasser la culpabilité de ton esprit, autant concernant Hecate à qui tu imposais ta présence que pour le pauvre Cacao qui avait définitivement l’habitude d’être seul dans le studio. Les vêtements secs en main, tu t’empressas de te changer alors que ton attention était captée par la nouvelle question qu’elle te posa. Tu t’arrêtas un moment, le temps de réfléchir. « J’ai bu un café au poste… » Sinon ton dernier repas datait sans doute… « Et puis ce matin ou ce midi j’ai mangé un truc. » Bref, ça faisait un certain moment, disons simplement que tu avais tendance à te laisser porter par ton travail au point de négliger certaines nécessités. Il fallait dire que tu avais eu l’esprit bien occupé par certains problèmes et par la mauvaise météo qui s’était dessinée dans le ciel. Une fois changée, tu ouvris la porte de la salle de bain pour te poster devant Hecate. Ce n’est qu’à ce moment que tu remarquas sa joue bleutée. Sans réfléchir davantage tu levas la main pour essuyer le bleu avec douceur. « Tu as un peu de peinture… sur la joue » Réalisant après coup le contact que tu lui avais imposé, accompagné par une intrusion dans son esprit, tu retiras ta main, gênée, avant de poursuivre, « Tu peignais quelque chose ? » Ton esprit de déduction méritait décidément une médaille. Il fallait dire que tu faisais des efforts particuliers pour te concentrer sur tout sauf le mauvais temps qui brouillait tes repères. Dans un tel état vulnérable, il ne fallait pas trop t’en demander… Quand bien même tu essayais d’être d’une agréable compagnie.
Made by Neon Demon


no, i'd rather pretend
i'm something better than these broken parts pretend i'm something other than this mess that i am 'cause then i don't have to look at it and no one gets to look at it ▬ no, no one can really see


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: hecate. i'm holding out for a hero 'til the morning light.   

hecate. i'm holding out for a hero 'til the morning light.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hecate] Motoki, jeune Disciple Pandawa
» [Débat] Les clans des differents protagonistes de Hero factory
» [Revue] Premières revues BZP des Hero Factory 2010
» [Hero Factory] Qu'es-ce qui vous a poussé à acheter les HF que vous posséder?
» [Revue] Hero Factory 2011 : Premières Reviews !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum