RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 
I'm coming home (BLAXEN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
Jaxen


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptyJeu 17 Aoû - 13:02


I'm coming home
BLAXEN

Trois semaines. Trois semaines en dehors du studio, loin d'elle et loin de toi-même. Trois semaines à te chercher sans jamais te trouver, à essayer de survivre parmi les souvenirs horribles qui te hantent, t'obsèdent. Trois semaines de silence, de douleur et de mal-être. Disparu dans le brouillard qu'était ta vie, te voilà devant aujourd'hui devant l'escalier qui mène à la porte du studio. Tu analyses les marches dans l'espoir de trouver la force de les grimper. Avant de revenir ici, tu as pris soin d'avoir l'air présentable. Barbe rasée, cheveux coupés. Tu t'es même douché, histoire de pas sentir la merde ou l'alcool en retournant poser tes valises chez toi. Enfin... façon de parler. Tu n'avais à ton épaule qu'un sac à peine rempli. Quelques t-shirts, une ou deux paires de jean, rien de plus. Tu squattais là où tu pouvais, les trois dernières semaines. Tu fuyais la réalité. Tu fuyais Blaze, aussi. Mais elle t'a terriblement manqué. Au point que c'est ce qui te fait le plus peur, dans l'instant présent. Retourner chez toi, chez vous, après trois semaines d'absence et de silence. Tu n'as aucune idée de ce que tu vas bien pouvoir lui dire. Après tout, tu n'as pas à te justifier... mais peut-être que si, au fond. Finalement, tu prends ton courage à deux mains et grimpe lentement et d'un pas lourd, les escaliers qui mènent à la porte du studio. Ta clé en main, tu débarres la porte et pénètre dans ce que tu considères comme étant chez toi, maintenant. Autrefois il ne s'agissait pour toi que d'un endroit où rester. T'avais un toit sur la tête et c'est tout ce qui comptait. Mais tu as pris goût à l'endroit. Tu aimes cet endroit. Vraiment. Et la fille qui y habite aussi, à vrai dire. Tu as appris à apprécier cet endroit comme tu as appris à apprécier la fille dedans.

En entrant dans le studio, tu échappes ton sac au sol. La porte encore ouverte, tu découvres avec horreur un appartement en désordre. Des meubles et des chaises ont été lancées, des assiettes sont explosées sur le sol. Des objets de la salle de bain se retrouvent dans le hall d'entrée. Ta première pensée va pour un cambriolage. Une entrée par effraction. Merde. Blaze! Tu lâches tout et t'aventures à grands pas vers ce qui était ton lit, dans le salon. «Blaze!» Ton coeur bat à tout rompre, tu crains le pire. Tu crains qu'il ne lui soit arrivé malheur. «Blaze, si tu es là.. réponds-moi!» On aurait dit qu'une tempête avait tout ravagé sur son passage. La scène est horrible. Qu'a-t-il bien pu se passer...?

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze


Blaze
the royal cobras
messages : 751

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptyJeu 17 Aoû - 15:09


I'm coming home
BLAXEN

J’ai l’impression d’avoir reçu un coup de couteau en plein cœur, l’impression qu’on vient de me m’arracher une partie de moi-même… Comme si j’avais encore quelques morceaux à perdre malgré cet énorme partie de moi qui est morte en même temps que ma sœur jumelle, Joyce. La gorge serrée, j’essaie de me changer les idées en faisant le ménage qui, de toute évidence, n’en a pas réellement besoin. Or, mes pensées n’arrêtent pas de divaguer vers ces deux personnes que je viens de perdre. Valeska, celle avec qui j’adorais particulièrement me chamailler, mais que j’aimais réellement comme une sœur. Elle est morte. Puis, Faith, ce mec que j’ai engueulé pour avoir renversé son café sur moi alors que j’avais aucune idée qu’il était aveugle. Putain, ce mec était de loin la meilleure personne que je n’ai jamais rencontrée. À la longue, il est devenu mon meilleur ami et l’une des rares personnes à avoir pu connaître la vraie Blaze. Celle qui ferait tout pour ses amis. Celle qui ne se cache pas sous cette crasse de sarcasme. Le balai à la main, je sens la rage monter en moi. Putain, tout le monde autour de moi meurt. J’y arrive plus. Bordel, j’y arrive plus. Les larmes m’embrouillent la vue et mes mains commencent à trembler. Je sens que je perds le contrôle. Puis, je le lance à travers la pièce et il va se fracasser sans plus de cérémonie sur le mur… Et ça me fait un bien fou. Je fous la merde partout où je passe. Jaxen est parti. Trois semaines qu’il n’a pas donné de nouvelles et je me sens seule. Je me sens tellement seule. Pendant un bref instant, la visite d’Ophelia a su me calmer, mais j’arrive plus à contrôler mes putains d’émotions. Les larmes coulent sur mes joues et, j’ouvre les armoires. Puis, j’envoie balancer les trucs bien rangés par terre : assiettes, verres, table de cuisine et sofa. Ce studio me donne envie de chialer. J’en veux plus de cette putain de vie. J’en veux plus. J’en ai marre de pleurer toutes les larmes de mon corps à chaque nuit. J’en ai marre. Je fous un bordel sans nom dans le studio, la rage au ventre et les larmes de tristesse qui roulent sur mes pommettes. J’envoie tout par terre, créant un capharnaüm monstrueux qui ressemble davantage à ce que je vis en ce moment. L’appartement parfaitement propre n’est maintenant qu’un bordel, tout comme ma vie. Je reprends ma respiration, mon regard glissant sur les choses que j’ai foutues au sol. Puis, la rage se transforme en détresse et je me laisse glisser au sol comme comme le déchet que je suis, hoquetant et tremblant, hurlant et pleurant.

« Blaze! » J’ouvre l’œil, désorientée, une bouteille de whisky vide à côté de moi. Je me suis endormie à même le sol avec les cochonneries, tout près de l’ilot de la cuisine. « Blaze, si tu es là… réponds-moi! » Il crie dans l’appartement comme s’il y avait le feu? Je fronce les sourcils. Y’a le feu? Non. Fiou. Puis, je m’humecte les lèvres, honteuse. C’est toi, right? C’est Jaxen? Tu es revenu? Ah. Merde. C’est vrai. J’ai foutu le bordel dans le studio. « Jaxen, c’est toi? » Ma voix est enrouée à force d’avoir crié et pleuré hier soir. Je me lève tant bien que mal et tu me vois sortir de nulle part comme ça. Je te scrute un moment. T’es là. T’es… là. Tu vas rester, mh? Tu m’as manqué. J’ai besoin de toi. Je pourrais te sauter dans les bras ou bien courir pour aller t’embrasser, mais je me contente de te fixer. Ce serait trop simple, être sincère. Ce ne serait pas assez « blaze ». « Qu’est-ce que tu fais là? » Mes cheveux sont en bataille et je ne porte qu’un t-shirt trop grand avec une petite culotte. « T’es venu faire ta lessive? Fais comme chez toi. » Mon ton est dur et sarcastique alors que j’aimerais tellement me blottir dans tes bras et ne plus jamais m’y soustraire.


hrp: la flemme de changer le gif.

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
Jaxen


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptyJeu 17 Aoû - 15:33


I'm coming home
BLAXEN

Tu as peur. Peur qu’il ne lui soit arrivé malheur. Peur de la retrouver morte. Pourquoi ces idées morbides te viennent-elles en tête? Tu t’imagines le pire, parce que tu as vécu le pire. Tu ne supporterais pas de la retrouver morte. De ne pas la retrouver du tout, ça non plus. Ça te paraît insupportable, insurmontable. Tu fais attention de ne pas mettre les pieds n’importe où puisque de la vitre et du verre jonchent le sol un peu partout. Ta vue s’embrouille alors que tu avances dans l’appartement. Il faut qu’elle soit là. Tu as besoin qu’elle soit là. « Jaxen, c’est toi? » Voilà qu’elle se relève et tu voies sa mine déconfite. Ses traits tirés lui donnent l’air d’être fatiguée, épuisée, comme si elle avait passé une nuit horrible. C’est peut-être le cas, à voir l’état de l’appartement. La première chose qui te vient en tête, lorsque tu l’aperçois, c’est à quel point tu es rassuré de la voir. À quel point un bonheur indescriptible te frappe de plein fouet. De voir son doux visage te rappelle à quel point elle t’a manqué, même si tu ne l’avoueras jamais. « Qu’est-ce que tu fais là? » Puis, tu vois son désarroi. Une détresse dans ses yeux. Tu t’es inquiété pour elle. Tu es rassuré qu’elle soit saine et sauve. Mais à quel prix l’est-elle? Tu fais quelques pas vers l’avant au travers des débris de la tempête qui a laissé des traces. Tu penches la tête légèrement sur le côté, histoire de l’observer un instant. Tes yeux parcourent l’appartement rapidement et tu vois une bouteille d’alcool vide près d’elle. Elle l’a bu en entier. Ta gorge se serre. « T’es venu faire ta lessive? Fais comme chez toi. » Tu secoues le tête et fronces les sourcils, étonné par son ton dur et par le sarcasme dans la voix. «Non. Je reviens m’installer ici.» Encore un pas vers l’avant, vers elle. Voilà que tu te retrouves à seulement quelques centimètres d’elle. Elle est belle comme tout, malgré ses cheveux en bataille, ses cernes sous les yeux et son air de dure à cuire. «Qu’est-ce qui s’est passé ici?», demandes-tu dans un souffle, à peine inaudible.

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze


Blaze
the royal cobras
messages : 751

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptyVen 18 Aoû - 11:59


I'm coming home
BLAXEN

Je n’arrive pas à te faire voir mes réelles émotions. Ça me tue. J’aimerais me précipiter dans tes bras et te dire à quel point tu me manques, mais j’y arrive pas, Jax. J’y arrive pas. Au lieu de ça, je redeviens la fille qui t’a toujours tapée sur les nerfs. Je ne t’ai pas vu depuis trois semaines. Ça a été une putain de torture. Au début, je restais sur mes gardes pour ne pas manquer un appel ou bien ton retour… et les jours se sont succédées sans réponse de ta part. J’ai perdu espoir. Je me suis même demandé si tu n’étais pas mort, si je ne t’avais pas perdu. « Non. Je reviens m’installer ici. » C’est vrai? Après tout ce que je t’ai fait, tu veux revenir vivre avec moi? Pourquoi? T’aurais bien moins d’embrouille sans moi dans ta vie. Tu t’approches de moi doucement, comme si tu voulais prendre contact avec une bête sauvage. Tu te retrouves maintenant qu’à quelques centimètres de moi et j’ai l’impression que mon cœur vient de rater un battement. « Qu’est-ce qui te fait dire que j’ai envie qu’tu reviennes, mh? » Ma voix est trop douce. Tu dois savoir que je ne pense pas réellement ces paroles. J’aimerais tellement que tu reviennes. Ton odeur de manque et ta présence rassurante dans la pénombre dont j’ai clairement besoin pour trouver le sommeil. « Qu’est-ce qui s’est passé ici? » Je sens ton odeur réconfortante et j’ai du mal à garder la tête froide, à garder mes airs de dure à cuire. Qu’est-ce qui s’est passé? Il s’est passé Blaze sans Jaxen. Il s’est passé Blaze en détresse. Voilà ce qui s’est passé. « L’ouragan Abigail est passé. » Je sais que tu ne comprendras pas de qui je parle. Tu ne sais pas que c’est mon vrai prénom. « Tu vas me taper sur les doigts parce que le ménage n’a pas été fait? » Je te défie du regard même si je sens que mes jambes sont faibles. Ton corps tout prêt du mien me fait cet effet, tout simplement. Je perds tous mes moyens. Je ne sais pas ce que je ressens pour toi… mais ça me fait peur, Jaxen. Tellement peur.

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
Jaxen


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptyVen 18 Aoû - 12:43


I'm coming home
BLAXEN

« Qu’est-ce qui te fait dire que j’ai envie qu’tu reviennes, mh? » Ça t'blesse d'abord. Tu croyais qu'elle serait contente de te revoir, qu'elle apprécierait ta présence. Comme c'est souvent le cas, tu as sûrement dû te tromper, et de savoir qu'elle n'est pas ravie que tu sois de retour te rend honteux. Honteux d'avoir pu être si naïf. Et pourtant, tu ne bouges pas. Tu plonges ton regard dans la sien à la recherche de la vérité. Celle qu'elle ne veut pas te balancer, celle qu'elle dissimule comme si s'ouvrir la mettrait en danger de mort. Et ce que tu y découvres est bien pire que ce que tu aurais imaginé: de la tristesse. De la douleur, aussi. Un étrange voile de diverses émotions que tu ne parviens pas à saisir, car tu n'es pas Mentalist, toi. «T'en as envie, c'est tout.» C'est une affirmation. C'est dit sans prétention ni arrière-pensée. Tu es là, là pour rester, cette fois.

Inquiet, tu le demandes ce qui s'est passé. À voir l'état de l'appartement, tu as d'abord redouté le pire. Et si elle s'était fait attaquée? « L’ouragan Abigail est passé. » Inconsciemment, tu arbores une moue décontenancée, sans comprendre de quoi elle parle. Abigail? Tu t'apprêtes à la question à ce sujet, mais ne parvient pas à convenir s'il s'agit d'une bonne idée ou au contraire, d'une très mauvaise. Toutefois, impossible de répondre, puisque Blaze prend les devants. Elle essaie de se la jouer dure à cuire, comme elle a toujours fait avec toi, mais ça ne fonctionne pas cette fois. Rien qu'à voir son état, l'état de l'appartement, la bouteille d'alcool vide derrière, et même sans voir les milliers d'autres détails et subtilités qu'il te manque, tu sais que ça ne va pas. Que sa fragilité refait surface. Tu t'approches encore. Doucement. Dangereusement. Jusqu'à n'être qu'à quelques centimètres d'elle. De son visage. Qu'est-ce qu'elle est belle.. Tu lui offres un sourire, sincère. Un sourire qu'on ne voit que sur toi. Un sourire en coin, beau, doux, affectueux. J'en ai rien à foutre, du ménage. T'es bien placée pour le savoir... Une pointe d'humour qui te donne enfin le courage dont tu avais besoin. Tu soulèves tes bras pour venir entourer ses épaules, l'attirant à toi, la serrant fort. Peut-être trop fort, t'en sais rien. Tu respires l'odeur délicieuse que dégage sa crinière en bataille. Tu poses ton menton sur le dessus de sa tête et dans un murmure tu lui souffles: «Tu m'as terriblement manquée.»

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze


Blaze
the royal cobras
messages : 751

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptyDim 20 Aoû - 21:43


I'm coming home
BLAXEN

Tu me scrutes et j’ai l’impression que tu arrives à lire en moi, comme si tu étais mentalist. Or, je sais que ce n’est pas le cas… et ça me fait encore plus peur que si c’était le cas. Si tu arrives à lire en moi comme dans un livre ouvert alors que tu n’as pas ce don, alors je suis foutue. Tu confirmes mes peurs lorsque tu reprends la parole. « T’en as envie, c’est tout. » Tu as raison. C’est bien ça, le pire. J’ai envie que tu reviennes. J’ai désespérément besoin de ta présence rassurante dans le studio pour me sentir bien. J’aime que ton odeur flotte dans l’air et le son de ta respiration rythmée dans l’obscurité la nuit. J’ai peur, toute seule. J’ai peur de ce que je pourrais faire si tu n’es pas là. J’ai peur de la Blaze que j’ai été ces trois dernières semaines, Jaxen. Je ne veux plus jamais revoir cette fille. Plus jamais. Je sens ton parfum et j’avale ma salive difficilement. Tu sens bon. J’aurais envie de me blottir dans tes bras jusqu’à la fin de temps, protégée de la réalité extérieure. « J’en ai rien à foutre, du ménage. T’es bien placée pour le savoir… » Je n’arrive tout simplement pas à lever les yeux au ciel comme je l’aurais fait habituellement. Je suis hypnotisée par ton regard, par ce bleu profond qui m’a tant manqué. Je ne saurais le dire, mais je sens que quelque chose a changé. Tu as changé. J’ai changé, moi aussi… et notre relation également. C’est différent et j’ai l’impression que je ne pourrai plus jamais revenir en arrière. Nous nous sommes trop rapprochés pour qu’un retour soit possible. Tu sais… ton absence a été un réel cauchemar. Je ne te l’avouerai jamais, mais j’ai vécu un enfer. Je me suis faite du souci pour toi et… putain… tu m’as manquée, Jax. Tu m’as manquée… plus que je ne l’aurais cru. Beaucoup plus. Je te fusille du regard du mieux que je peux. Comme si mon attitude de merde avait le moindre effet sur toi depuis le temps. Tu es bien trop habitué.

Tu entoures mes épaules de tes bras chauds et je serre la mâchoire pour éviter de bouger. J’ai peur. Pourquoi tu fais ça? J’veux pas que tu me rejettes une nouvelle fois. J’arriverais pas à passer au travers. C’est pourquoi je reste raide comme une statue. Tu me serres comme si j’étais ta bouée de sauvetage et ça me donne envie de chialer. Je suis tellement désolée de ce qui t’es arrivé. « Tu m’as manquée. » Je ne peux retenir mes gestes. À mon tour, je t’enlace la taille, mon poing froissant ton t-shirt, je m’accroche à toi. Je te serre dans mes bras et niche ma tête contre ton torse. Je ferme les yeux et inspire ton parfum. J’aurais aimé être moins mal au point, mais j’ai bien l’impression que mon allure débraillée ne te dérange pas plus que ça. Je pourrais être gênée d’être aussi peu vêtue, mais je m’en fiche pour le moment.  Je pose mon front sur ton sternum et ferme les yeux. J’ai l’impression d’être à ma place. Je lève la tête pour mieux te voir. «  Je sais… J’le sens. » Mes entrailles me chatouillent. Serait-ce ça, les fameux papillons au ventre? Dis-moi que je ne suis pas folle… Dis-moi que tu ressens la même chose que moi Jaxen. S’il te plaît. «  Toi aussi… tu m’as manqué. »

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
Jaxen


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptyDim 20 Aoû - 23:18


I'm coming home
BLAXEN

Cette femme dans tes bras te fait vibrer de la tête aux pieds. Elle doit bien s’apercevoir de ton coeur qui bat à un rythme déchaîné, passionné. Tu n’as jamais été si sûr de toi, jamais si convaincu d’être à la bonne place. Et ta place, c’est près d’elle. Comme deux sauvages, vous vous êtes envenimés dès les premières rencontres. Sur vos garde, c’est votre instinct de survie respectif qui a pris le dessus sur toi, qui vous incitait à vous protéger. Du moins, dans ton cas. Un bouclier d’abord impénétrable, une carapace indestructible qui n’a fait que se renforcer à partir de cette désagréable soirée avec les autres membres Cobras. Et pourtant, loin d’elle, cette même carapace s’est rapidement brisée. Sans Blaze près de toi, tu as pris conscience de beaucoup trop de choses. Et cette rencontre avec Shadow n’a fait que confirmer des émotions dangereusement refoulées. Elle finit elle aussi par s’abandonner à ton élan de tendresse et ses doigts fins te serrent contre elle. Sa respiration chaude contre toi et le délicieux parfum de ses cheveux qui parvient à tes narines t’enivre et t’amadoue. Tu ne vois qu’elle, dans cet après-vacarme qui aura mis l’appartement à l’envers. Ce n’est qu’en second plan, les dégâts et le ménage. «  Je sais… J’le sens. » Tu devras t’y habituer, forcément. Ce don qu’elle a, ce pouvoir qu’elle a de lire en toi sans nécessairement que tu ne le veuilles. Toi qui déteste pourtant t’ouvrir aux autres, qui déteste laisser paraître faiblesses et émotions. C’est quelque chose à laquelle tu devras t’accoutumer. «  Toi aussi… tu m’as manqué. »  Instinctivement, tu déposes un baiser sur le dessus de sa tête à nouveau. Ses yeux, d’adorables petites billes brunes qui brillent dans l’obscurité, tu pourrais t’y perdre des heures sans jamais te lasser. Prisonnier de ce regard doux et à la fois inquiet, vulnérable, tu essaies de lui envoyer des ondes chaleureuses. De la tendresse, de la douceur. Un sentiment de sécurité. Tu es là. Pour de bon. «Je ne partirai plus, Blaze.» Tes doigts viennent attraper une mèche folle et tu la replaces derrière son oreille. Inévitablement, tu te perds encore une fois dans son regard perçant. C’est avec un peu de doute et de crainte, mais aussi avec tellement d’envie et de douceur que tu attrapes son visage entre tes mains et que tu penches le visage, pour venir déposer tes lèvres sur les siennes. Qu’elle te repousse ou te dise des bêtises, tu doutes que cela ne t’atteigne. Tu sais qu’elle ressent quelque chose pour toi. Quoi ? C’est encore à découvrir. Vous avez tout le temps du monde pour le découvrir, ensemble. Si elle le veut. De toute manière, si elle avait eu à te repousser ou à proférer des injures à ton attention, elle l’aurait déjà fait. Elle t’aurait déjà envoyé promener, au moment même où tu l’avais prise dans tes bras. Pour l’instant ce qui compte, ce sont ses lèvres. Et le goût enivrant de celles-ci, qui te donne envie de faire perdurer le baiser aussi longtemps qu’il t’est possible de le faire sans reprendre ton souffle. Elle t’a manqué. À ce point.

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze


Blaze
the royal cobras
messages : 751

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptySam 26 Aoû - 10:29


I'm coming home
BLAXEN

Tu me surprends en me prenant dans tes bras et, malgré le fait que j’aimerais être assez forte pour te repousser, je te serre plutôt contre moi. J’enroule mes bras autour de ta taille et j’y trouve un endroit sécuritaire et réconfortant. J’y trouve un thorax assez musclé pour me faire baver, mais également des bras assez doux pour me faire sentir bien. Malgré moi, j’ai appris à te connaître. Jaxen. Je sais que tu es aussi tête de mule que moi. Je sais que tu as un grand cœur et que tu peux faire preuve d’une tendresse déconcertante malgré ton orgueil facile à piquer. Je sais que, comme moi, tu n’aimes pas t’ouvrir aux autres sous peine de les perdre ou de te faire blesser. Je sais. Tu arrives à faire fondre mes barrières, à me donner envie de te faire voir la Blaze qui se cache sous cette crasse de sarcasme. Et… Ça me déconcerte. Totalement. TU me déconcertes. Tout le temps. J’ai du mal à mettre des mots sur ce que je ressens pour toi… mais je sais en revanche que ces sentiments me font trembler de peur. Je hume le parfum de ton chandail et j’ai enfin l’impression d’être à la maison. Ce studio n’était pas pareil sans toi. Tu déposes à nouveau un baiser sur le haut de ma tête et toute cette tendresse me donne un pincement au cœur. Pourquoi? Comment tu fais pour me pardonner toutes les merdes que je t’ai faites? Pourquoi t’es aussi gentil avoir moi? C’est quoi, ça? Un amour fraternel? De l’amitié? Parce que j’ai du mal à m’y retrouver… Puis, tu m’as repoussé. Je suis confuse, putain. Mes yeux interrogateurs sont plantés dans les tiens, doux et étonnements sûrs. Tu m’envoies des ondes positives qui me calment légèrement, mais ces questions persistent dans ma tête. « Je ne partirai plus, Blaze. » De nouveau, ces chatouillements dans mon ventre. Des papillons? Pitié non. Je ne veux pas me faire briser le cœur. L’amour, c’est intense, étrange et tellement terrifiant. Ma main droite sur ta poitrine, je sens ton cœur pulser légèrement contre ma main et j’avale difficilement ma salive. J’ai du mal à respirer normalement quand tu me regardes comme ça. Je sais ce que tu t’apprêtes à faire et, de nouveau, ces questions me martèlent la tête.

Tu attrapes mon visage entre tes mains et je n’arrive pas à détacher mes prunelles des tiennes. Tes douces lèvres atteignent les miennes et mon cœur explose dans ma poitrine. Cette fois-ci, je ne suis pas saoule. Cette fois-ci nous savons tous les deux ce que nous faisons… C’est tellement… réel. Sans que je n’aie à y penser, mon corps répond au tien et mes lèvres te renvoient ce baiser. Or, ma tête me dit d’arrêter. Ce que je fais. Je te repousse légèrement, regard interrogateur. « Qu’est-ce que…? J’veux dire… tu m’as repoussé… Et cette putain de soirée au mille et une nuits. » Je soupire. J’ai du mal à m’exprimer. J’ai besoin que ma frustration sorte. J’en peux plus. Je me détache de toi, légèrement en colère. « T’es parti, Jaxen. T’es parti pendant TROIS PUTAINS DE SEMAINES. Silence radio. J’ai cru que t’étais MORT. J’doute que tu t’aies fait autant de souci pour moi! Tu sais à quel point ça a été un enfer? BIEN SÛR QUE NON. » Je te pousse légèrement. « Et là tu reviens comme ça, comme si rien c’était passé? Tu t'fous de moi? »

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
Jaxen


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptySam 26 Aoû - 14:45


I'm coming home
BLAXEN

Ce qui devait arriver, arriva. L’embrasser, tu y pensais depuis la première fois que vos lèvres ont fusionnées. Présent ou absent, près d’elle ou disparu dans l’ombre de ta propre vie, heureux ou malheureux. Peu importe l’état dans lequel tu te trouvais : c’est elle qui te revenait toujours en tête. Vos bouches scellées les unes contre les autres, son image te traverse l’esprit et tu te sens plus vivant que jamais. Mais toute bonne chose a une fin, et ce petit moment de paradis n’y échappe pas. Un baiser d’allure banale qui te fait vibrer de la tête aux pieds prend fin lorsqu’elle te repousse et qu’elle t’assomme de reproches. Des reproches que tu entends et accepte sans répliquer d’abord, mais qui te brisent le cœur. « Qu’est-ce que…? J’veux dire… tu m’as repoussé… Et cette putain de soirée au mille et une nuits. » Ce serait être aveugle ou naïf que de ne pas percevoir la colère, autant dans ses yeux que dans sa voix. La lueur qui brillait dans son regard quelques secondes plus tôt se transforme en un éclat mélangeant tout un amas d’émotions. Ça te fait presque peur. Mais au fond, tu comprends. Tu es le seul coupable de ces reproches qu’elle te balance en plein visage. Elle te repousse et déjà tu sens un courant d’air froid planer autour de vous. Elle enchaîne, sans te laisser le temps de te défendre à ta guise. « T’es parti, Jaxen. T’es parti pendant TROIS PUTAINS DE SEMAINES. Silence radio. J’ai cru que t’étais MORT. J’doute que tu t’aies fait autant de souci pour moi! Tu sais à quel point ça a été un enfer? BIEN SÛR QUE NON. Et là tu reviens comme ça, comme si rien c’était passé? Tu t'fous de moi? » Les mots s’étouffent dans ta gorge, ne parviennent pas à sortir. Tu essaies d’y réfléchir à deux fois avant de t’expliquer, avant de lui laisser entendre ta cause. Tu n’es pas aussi sans-cœur et cruel que l’image qu’elle te renvoie en plein visage. Loin de là. «Trois semaines pour essayer de faire le deuil des deux personnes qui ont été les plus importantes dans ma vie. Une vie perdue, qui m’échappe complètement aujourd’hui. Je crois que c’est raisonnable…» Tu cherches son regard, essayant de percevoir ce qu’elle ressent ou ce qu’elle cherche à dire, sans pourtant le dire. C’est difficile de deviner les pensées d’autrui sans être mentalist «J’étais jamais bien loin, Blaze. Je veillais parfois sur toi de l’autre côté de la rue, lorsque tu filais vers le boulot ou que tu en revenais. Jamais bien loin…» Et c’est vrai. Ce ne sont pas que de belles paroles pour l’envoûter. C’est sincère, et véridique. «Mais j’étais pas capable. Parce que je ressens pour toi des choses impossibles à décrire qui me font culpabiliser. Je me sentais coupable que de ressentir pour toi des sentiments partagés, alors que j’étais marié et père de famille. Marié à une femme que j’ai négligé et à qui je ne pourrai jamais totalement me faire pardonner.» Tu cherches à te rapprocher d’elle, mais tu lui laisses le temps d’assimiler. De comprendre. De saisir tes excuses et tes explications. Les acceptera-t-elle, au moins ?  

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze


Blaze
the royal cobras
messages : 751

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptySam 26 Aoû - 18:16


I'm coming home
BLAXEN

J’ai peur, Jax. J’ai peur de ÇA. J’ai peur de nous. J’ai l’impression de flotter sur un nuage, dans tes bras, tes lèvres se mouvant contre les miennes. Mais… je suis terrifiée. Je gâche tout, encore. Je gâche ce moment parce que je ne veux pas que tu me repousses une nouvelle fois. Je le fais avant même que tu n’aies l’opportunité d’y penser. Je suis en colère contre toi de tout compliquer… en colère parce que ces trois semaines ont été horribles que tu arrives, comme ça, sans prévenir… et je fonds dans tes bras. Je suis furieuse contre moi-même de te laisser entrer aussi facilement dans mon cœur alors que je suis si terrifiée à la fois. Mon cœur bat la chamade alors que je te serre des salades supposées protéger mon petit cœur. « Trois semaines pour essayer de faire le deuil des deux personnes qui ont été les plus importantes dans ma vie. Une vie perdue, qui m’échappe complètement aujourd’hui. Je crois que c’est raisonnable… » Putain, je me sens tellement honteuse. Je sais ce que tu as vécue et je me sens horrible de t’avoir crié dessus aussi égoïstement. Je croise les bras et serre les dents. C’est ce que je voulais, non? Qu’il s’éloigne. J’ai réussi… « J’étais jamais bien loin, Blaze. Je veillais sur toi de l’autre côté de la rue, lorsque tu filais vers le boulot ou que tu en revenais. Jamais bien loin… » Quoi? Pourquoi? Mon cœur rate un battement à ces paroles. Tu n’as tout de même pas fait ça? Je ne compte pas tant que ça, si? « Mais j’étais pas capable. Parce que je ressens pour toi des choses impossibles à décrire qui me font culpabiliser. »

Tu… Je retiens mon souffle cette fois, mes bras tombant de chaque côté de mon cœur, le regard écarquillé. « Je me sentais coupable de ressentir pour toi des sentiments partagés alors que j’étais marié et père de famille. Marié à une femme que j’ai négligée et à qui je ne pourrai jamais totalement me faire pardonner. » Ma mâchoire pourrait presque en tomber, mais je m’abstiens. Je sais ce que c’est que de se souvenir de personnes qui nous ont quittés.  Je sais ce que c’est que de porter une culpabilité effroyable sur les épaules. Tu t’approches de moi et j’évite ton regard un instant. Je me dois d’être sincère avec toi. C’est le moins que je puisse faire. « Je sais… que ces trois semaines doivent pas avoir été les meilleures de ta vie. J’ai pété un plomb, mais j’te jure que je t’en veux pas. J’comprends c’qu’on peut ressentir. J’avais une sœur jumelle… elle est morte. » Je prendre une grande respiration. J’ai du mal à en parler, encore. «  J’agis comme une hystérique parce que j’ai peur… de toi. J’ai peur de… Ça. » Je nous désigne tous les deux. « J’sais pas ce que c’est, exactement, mais j’ai peur d’être blessée et encore plus de te perdre. » Je me racle la gorge. Rares sont les fois où j'ai parlé de mes sentiments aussi ouvertement.

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
Jaxen


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptySam 26 Aoû - 20:12


I'm coming home
BLAXEN

Tu n’es pas sans remarquer ses réactions corporelles et faciales. La jeune femme tombe des nues. Incontestablement, cet aveu a de quoi surprendre. Dans l’ombre, tu veillais sur elle en essayant au mieux de survivre et de combattre tes démons intérieurs. Loin d’elle, mais près d’elle, c’était ta manière de t’assurer que rien ne lui arrive. Pourtant, jamais tu n’as pu être dédié entièrement à ta tâche. Les souvenirs te hantant et le moral à plat, il n’y en avait parfois – et même trop souvent – que pour toi. Instinct de survie aux premiers plans, c’est tant bien que mal que tu parvenais à avancer. Les pas lourds, l’âme ankylosée, ça te paraît maintenant absurde et pourtant ce ne l’est pas. C’est ton deuil, que tu as maintenant réussi à faire. C’est pour ça que tu es là. C’est pour ça que tu es revenu : parce que tu as fait ton deuil, sans toutefois faire une croix définitive sur ton passé et parce que tu prends peu à peu conscience de l’évidence de tes sentiments, bien que mélangés, à l’égard de cette belle brune.

« Je sais… que ces trois semaines doivent pas avoir été les meilleures de ta vie. J’ai pété un plomb, mais j’te jure que je t’en veux pas. J’comprends c’qu’on peut ressentir. J’avais une sœur jumelle… elle est morte. » Tu l’écoutes attentivement, un voile d’admiration te traversant le regard. Elle s’ouvre à toi, enfin. Elle se dévoile, vulnérable et humaine. Tu sais qu’elle a ses démons : tout habitant de Varakes se retrouve prisonnier d’une vie antérieure dont la souvenance se fait parfois insupportable. Tes bras le long de ton corps, ta main s’aventure au devant et tes doigts trouvent les siens sans trop de difficulté. Tu les enlaces doucement. Tu comprends ce qu’elle vit. Entièrement. [color=#4730d1«Je suis désolé.»[/color] Pour sa sœur. Pour la perte d’un être qui lui est cher. Pour tout, en réalité. Vous ne pouvez plus rien y faire, maintenant. Et c’est ça, le plus dur. «  J’agis comme une hystérique parce que j’ai peur… de toi. J’ai peur de… Ça. » Tu perçois son geste et immédiatement, ton cœur fait un drôle de bond dans ta poitrine. Ça. Vous deux. Ce qu’il y a, là. La chimie, la tension, le drôle de feeling. Toi aussi, tu as peur. Tu es effrayé. « J’sais pas ce que c’est, exactement, mais j’ai peur d’être blessée et encore plus de te perdre. » Cette fois, tu la retrouves de nouveau. Sa main toujours dans la tienne, tu la poses sur ton torse, au niveau de ton cœur. Il bat vite. Trop vite. Ça veut tout dire. Pas besoin de mots pour qu’elle comprenne. Pour qu’elle sache. Pour qu’elle voit. «Je te l’ai dit… Je ne partirai plus, Blaze.» Tu lui souris, et tu approches ton visage du sien. «Je peux ?» Que tu souffles dans un murmure. Tu as envie de l’embrasser de nouveau. Que ce baiser perdure, pour une fois. Longtemps, dans le temps. Mais tu n’as pas envie qu’elle te repousse de nouveau, alors tu demandes. Tu réfléchis avant d’agir. Tel un gentleman, tu demandes avant toute chose. Et c’est peut-être la bonne façon d’agir, justement.

chaotic.evil


Voir le profil de l'utilisateur
Blaze


Blaze
the royal cobras
messages : 751

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptyLun 28 Aoû - 8:10


I'm coming home
BLAXEN

Oui, j’ai bien mentionné à Ophelia que j’avais perdu un membre de ma famille. Or, c’est la toute première fois que je dis à voix haute que j’avais une sœur jumelle. Oui, j’avais… Parce qu’elle est morte. Par ma faute. Et je ressens cette culpabilité à chaque seconde de ma putain de vie excepté quand je suis dans tes bras. Comme si tu savais exactement ce que je ressentais, tu enlaces tes doigts aux miens que tu presses doucement. « Je suis désolé. »  Je ne veux pas m’éterniser sur le sujet. Elle est morte. Voilà. Je ne peux rien faire pour changer la situation. Je ne pourrai jamais la prendre dans mes bras ou me chamailler avec elle. Jamais. Je me fonds en excuse et je t’explique la réelle raison de cette petite crise de colère. La gorge serrée, je te dis que j’ai peur d’être blessée et j’ai surtout peur de te perdre. Tu sais… ces trois semaines sans toi ont été un réel cauchemar. J’arrivais pas à garder la tête sous l’eau. J’arrivais pas à contrôler les sanglots qui me tiraillaient le ventre le soir venu. J’ai besoin de toi. Plus que je ne le voudrais. Plus que je n’aurais jamais imaginé. J’ai pris conscience que, malgré ta tête de mule, je me suis vraiment attachée à toi. Mes doigts tremblent légèrement alors que tu portes ma main à ton torse, au niveau de ton cœur. Il bat à cent mille à l’heure. Comme le mien. Un frisson me parcourt le corps et tout l’air de mes poumons semblent s’être évaporé. J’avale ma salive et mon regard croise finalement le tien. « Je te l’ai dit, je ne partirai plus, Blaze. » Ton sourire me fait littéralement fondre et j’ai bien l’impression que mon cerveau a laissé les commandes à mon cœur. « Je peux? » Tes lèvres ont presque parcouru la distance qui les séparait des miennes. Légèrement nerveuse, je m’humecte les lèvres et laisse glisser mon regard vers les tiennes. Je m’approche, moi aussi, et nos lèvres se frôlent presque. « J’espère pour toi que tu partiras plus… parce que t’auras affaire à moi. » Pour la première fois depuis longtemps, un sourire sincère s’immisce sur mes lippes. Ma main droite trouve un chemin vers ta nuque et mes doigts fourragent dans ta crinière alors que je pose mes lèvres sur les tiennes, mon cœur faisant un bond considérable dans ma poitrine. J’ai bien l’impression qu’il veut sortir de ma poitrine. Je rêve de ce moment depuis que tu m’as embrassé la toute première fois. Depuis que tu as laissé traîner tes mains sur mon corps et que je me suis embrasée, faisant honneur à mon prénom. Mes mains se retrouvent sur tes joues et je n’arrive plus à me détacher de tes lèvres. Tu es mon oxygène, Jaxen. C’est à la fois si doux et si envoutant.

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
Jaxen


Jaxen
the royal cobras
messages : 366

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptySam 2 Sep - 11:53


I'm coming home
BLAXEN

La vie vous emmerde. Y'a absolument rien de simple. Tout ce que vous avez vécu, c'est complexe. Compliqué. La vie vous a mis des bâtons dans les roues. Maudits, hantés par des souvenirs insupportables. Les quelques bribes de bonheur et de bonne humeur qui vous reviennent parfois en mémoire ne sont pas suffisants pour combler les trous noirs et la douleur d'un souvenir. Le plus difficile là-dedans, c'est de réaliser que tu es une toute autre personne. Que cet homme, celui-là même qui a perdu femme et enfant, est en réalité ton alter ego. C'est toi, sans être toi. Aujourd'hui, tu es un tout autre homme. Et c'est l'une des choses les plus dures à admettre. Comme si les souvenirs qui vous reviennent violemment sont ceux d'une autre personne. Vous êtes témoins d'une scène, minables et impuissants. Il est trop tard pour agir. Beaucoup trop tard, même.

C'est ce qui te fait réaliser l'importance de ce moment. Cet instant présent, trop précieux pour le laisser filer. Enfin, tu es acteur de ta propre vie. Enfin, tu peux réagir. Pour le mieux, pour le bien. Cette femme devant toi te fait prendre conscience de cette réalité. Et tu ne laisseras pas filer cette chance. Cet appel du bonheur. Tu ne la laisseras pas te filer entre tes doigts, cette femme. Tu veux découvrir ce que l'avenir te prépare. Vous prépare à tous les deux, peut-être? « J’espère pour toi que tu partiras plus… parce que t’auras affaire à moi. » La voir te sourire en te menaçant t'arrache un rire franc. Finalement, c'est l'apothéose des émotions lorsqu'elle t'embrasse enfin. Ses lèvres glissent contre les siennes de façon à te faire littéralement perdre la tête. Plus de colère, plus de guerre, plus de tension. Seulement une explosion d'émotions. Ton coeur menace d'exploser lorsque ses doigts agrippent tes joues, retenant ton visage entre ses douces petites mains. La tienne, quant à elle, vient se nicher dans le creux de ses reins pour la serrer contre toi. L'autre enroule son dos et c'est l'euphorie en toi. Il n'y a plus rien au monde qui t'empêcherait de l'embrasser, de te fondre contre elle. Plus rien. Pas même l'apocalypse. Tu souris contre ses lèvres, ton souffle se fait court alors que tu cherches de l'air. C'est encore meilleur que ce ne l'était, la première fois. Tu ne veux plus t'en détacher. Plus maintenant, plus jamais.

chaotic.evil
Voir le profil de l'utilisateur
Blaze


Blaze
the royal cobras
messages : 751

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) EmptyDim 3 Sep - 9:21


I'm coming home
BLAXEN

J'ai l'impression d'avoir perdu toute inhibition. Ton départ m'a secouée. J'ai eu du mal à gérer ton absence et j'ai beaucoup réfléchi ces trois dernières semaines. Pour la première fois depuis cette soirée où j'étais vulnérable et saoule, je te laisse voir cette Blaze fragile que peu de personnes ont eu la chance de voir. Après cette petite crise de nerf, j'ai plus assez d'énergie pour te repousser. J'ai plus assez d'énergie pour me priver de ce que je veux vraiment. Je te veux, Jaxen. Je te veux dans ton ensemble. C'est plus qu'une simple attirance. Ton corps, il est bien beau, je peux pas le nier... mais, au bout du compte, c'est ta personnalité qui m'a vraiment touchée. J'aurais jamais cru penser un truc pareil un jour... mais c'est vrai. J'y peux rien. Mes lèvres frôlent les tiennes et tout mon corps réagit à cette tendresse infinie. Je me sens bien dans tes bras. Mes soucis disparaissent et tout ce à quoi j'arrive à penser, c'est à l'instant présent. Nous. Ici. Maintenant. Tes émotions et les miennes qui forment un tourbillon confus dans ma tête et cette chaleur réconfortante que tu dégages. La force de ton torse contre moi et ton souffle chaud. Je me sens fondre, tout simplement. Mes lèvres se mouvent contre les tiennes et mes jambes deviennent molasses. J'ai peur. J'aime beaucoup trop ma carapace de femme forte et indépendante pour me sentir confortable quand je me mets à nue ainsi. Tes bras m'entourent et je te sens sourire entre deux  baisers. Je sens mes propres lippes d'étirer en un sourire et je me sens enfin vivre. La culpabilité, je la sens dans un recoin sombre de mon esprit, mais tout ce qui compte c'est ÇA. C'est toi. J'ouvre les yeux et je romps temporairement cette attirance irrésistible entre nos deux bouches affamées. Mes prunelles sombres cherchent dans les tiennes un peu de réconfort. T'es yeux... bordel. Tes lèvres... ahhhh. Je poses mon front sur le tien et je prends une grande respiration. J'arrive plus à réfléchir. J'aime pas cette perte de contrôle de moi-même. Elle me terrifie. « J'devrais nettoyer mon bazar, mh? » Je ricane. « Si tu veux savoir... C'est moi, Abigail. C'est mon vrai prénom. » J'avale difficilement ma salive. Cette vulnérabilité, cette franchise... Je devrai m'y habituer, j'imagine.

chaotic.evil


Contenu sponsorisé

I'm coming home (BLAXEN) Empty
MessageSujet: Re: I'm coming home (BLAXEN)   I'm coming home (BLAXEN) Empty

I'm coming home (BLAXEN)
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm coming home, coming home... To Winterfell, I'm coming home!
» Adhésions a la Home Fleet
» GFX-Home : Votre nouvelle communauté graphiste
» Baroud d'Honneur de la Home Fleet
» 1.13 is coming soon???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum