RSS
RSS

AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 
(rafora) the animal inside of you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Rafe
church of second chance
messages : 416

MessageSujet: (rafora) the animal inside of you.   Jeu 3 Aoû - 11:25

THE ANIMAL INSIDE OF YOU
pandora & rafe
Here we go again, we're sick like animals, we play pretend. You're just a cannibal and I'm afraid I won't get out alive. Here we are again, I feel the chemicals kickin' in. It's getting heavy and I wanna run and hide. I do it every time, you're killin' me now and I won't be denied by you, the animal inside of you. What are you waiting for? Take a bite of my heart tonight, say goodbye to my heart tonight.


A peine installé aux côtés de @Siobhan et de @Genesis, un sentiment lourd m’emporte. Le col tiré, je sentais les gouttes de sueurs commencer à perler sur mon front. J’ignorais si cet état relevait de la panique ou de la paranoïa, et dans la précipitation, je sortis de la tasse d’un simple saut, en bafouillant quelques excuses maladroites. J’avais besoind’elle, de cet habit qui n’était constitué sobrement de toile et de tissu. J’avais besoin de la sentir, près de moi. Ce sentiment de manque, nouveau, était des plus déstabilisants. Jamais je n’avais éprouvé quelque chose, et je ne me souviens pas d’avoir ressenti quelque chose d’aussi profond, sauf peut-être dans des souvenirs où seules la peur et la violence venaient exacerber mes traits déjà tirés et marqués. Face à elle, je retrouve un pâle sourire, un brin essoufflé de ma course. Mes doigts s’enfoncent dans le vêtement abîmé, entaillé, décousu et sale. Lorsque je me relève brusquement, j’en oublie la kermesse et le monde qu’il peut y avoir pour venir heurter de plein fouet @Pandora. Regard troublé, je regarde la jeune femme à ses côtés et secoue la tête, lèvres muettes, bien conscient et inquiet à l’idée d’avoir pu blesser la femme aux cheveux d’ébène. Ses mots sucrés viennent apaiser mes doutes alors que je me redresse et qu’elle ne saisit pas la main que je lui tends. Ce que je présume être son amie se détourne d’elle alors que mes yeux cherchent Siobhan, sans oser la trouver, ou y parvenir. J’esquisse un léger sourire et je parviens enfin à aligner quelques mots sans bafouiller. « Je crois que je me fais un peu vieux pour les tasses tournantes. Mon cœur supporterait pas, je pense. Déjà que la toge n’y a pas survécu. » J’hausse les épaules, affichant un air mutin alors que je l’observe prendre un morceau de sa friandise. Bouche légèrement bée, l’air mutin devenant béat à mesure que le sucre fond, je déglutis et tente de reprendre mes esprits. « Habitants de Varakes ! Osez venir vous essayer à notre nouvelle attraction, tout au bout de la kermesse !  » Je tournais alors la tête vers l’homme à la voix roque pour finalement revenir à Pandora. Je me disais alors que si cette attraction était excentrée, c’était l’occasion ou jamais de s’éloigner de toute cette marée humaine opaque et oppressante, historie de recouvrer quelques esprits en me laissant le temps de redevenir l’homme simple avant d’endosser à nouveau le costume de l’homme de foi. « Ca te tente ? » Je laissais mes iris s’éprendre des lumières ambiantes, soulagé d’avoir trouvé de m’isoler sans attirer les soupçons sur un quelconque mal-être ou besoin de solitude. A mesure que mes pas fendent la foule, les cris s’estompent, les jets de lumières deviennent plus tamisés. L’attraction tant vantée est enfin là, et si les apparences ne laissent présager que la devanture d’une simple grange aménagée, le tout dégage une atmosphère plus mystérieuse et pesante. Peut-être que ce n’était pas une bonne idée d’être venu aussi loin. Un homme s’avance, au chapeau de paille et à la faux qu’il nous tend, et silencieusement, il nous invite à prendre place à l’intérieur. Je jette un dernier regard à Pandora. « On doit bien être testé un jour. » Je lui souris, ignorant même de quelle nature le test était. Alors que je fis le premier pas, à peine eus-je le temps de le poser au sol qu’une orbe l’entoura, avant de commencer à flasher et qu’un bruit de tronçonneuse ne se fit entendre.
Made by Neon Demon
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Pandora
church of second chance
messages : 58

MessageSujet: Re: (rafora) the animal inside of you.   Mar 29 Aoû - 23:50

THE ANIMAL INSIDE OF YOU
pandora & rafe
don't be in such a rush to figure everything out. embrace the unknown and let your life surprise you.


L'attitude hautement protectrice d'@Ostara ne te surprend pas puisque tu agirais de la même façon pour elle ou @Karma. Toi, t'évites d'en faire tout un plat puisque, même si tu es agacée par la bousculade, ta barbe à papa est indemne et tes priorités sont donc respectées. En prime, Oz trouve vite de quoi se divertir et Karma doit en avoir suffisamment plein les bras entre ses corgis et le caractère flamboyant de votre amie. Tu possèdes donc le chemin libre pour faire ce que bon te semble, peut-être même trouver toi aussi source d'amusement douteux de ton côté. « Je n'ai pas hâte d'avoir votre âge. » Tu affirmes tes mots à demi-amusée, le regard rivé sur ta friandise dont tu pioches un nouveau morceau pour en savourer le goût sucré. L'homme qui appelle au loin te laisse indifférente dans son annonce, ce qui ne semble pas être le cas du prêtre qui te propose d'aller y faire un tour. Tes épaules s'élèvent un instant. Ce n'est pas comme si tu avais quelque chose de mieux au programme - outre récupérer de précieuses heures de sommeil. « Pourquoi pas. » Finissant par céder, tu emboîtes le pas dans la bonne direction tout en t’empiffrant des restants de ta sucrerie afin de ne pas t'en encombrer. Pour le coup, tu te retrouves la bouche pleine de sucre devant l'attraction et le type au chapeau d'une mode qui n'a jamais existée. Précipitée à l'intérieur, t'essaies d'avaler le morceau compact de barbe à papa qui s'est formée sur ta langue, mais la soudaine lumière clignotante et le bruit de tronçonneuse ont raison de toi. Tu sursautes, t'étouffant au passage - ce qui te fait monter les couleurs au visage - tandis que ton poing vient taper contre ton sternum pour faire passer la dose de sucre importante. Ta respiration te revenant, tu ne peux qu'exprimer ce vague embarras par un rire. « Je ne pensais pas que le diabète tuait de cette façon. » En dehors de ton humour douteux, l'endroit en soit te fait ni chaud ni froid aux premiers abords - ta surprise initiale ayant pris source dans le bruit soudain. T'espères en avoir pour ton temps dans de brefs délais, surtout que tu n'es pas aisément apeurée ou quoique ce soit. Après tout, tu vis la nuit. Et la nuit, dans cette ville, ça n'a rien de joli. « Les hommes d'abord. » Tu gesticules vers l'avant pour faire comprendre au prêtre de prendre les devants. Ce qu'il ne sait pas, c'est que tu commences à l'étudier dans l'optique de trouver une peur, une phobie, quelque chose d'intéressant que tu pourrais exploiter dans un futur rapproché.
Made by Neon Demon


on est bien loin de feu!maevy et thom




i hope you're somewhere praying i hope your soul is changing. i hope you find your peace, falling on your knees.

(rafora) the animal inside of you.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Inside of Nabaztag/tag
» Inside of Mir:ror
» [projet]Table futuriste (questions inside)
» What's next ? (Team Portugal inside)
» [Vintage]Animal transfert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum